•   (Haut-var)

      20112011069-fenetre-aut.jpg

      .Les arbres si proches de l’hiver

    Agitent leurs dernières couleurs,

    De leur flammé se parent

    Pour accrocher une étincelle

    Au regard des frileux

    Bien à l'abri

    Derrière leurs carrés    vitrés,

    Tandis que le ru, non loin,

    Encore paresseux,

    Entre les feuilles s'égare,

    Emportant le souvenir de leur beauté,

    Inconscient

    Des brutalités de la saison austère !

     Arbres, en ultime parure,

    Si proches de l'hiver,

    Je suis

     

    Lasidonie


    17 commentaires
  •  

     

    blog-suite-4421oiseau.jpg

    (Lac pichola d'Udaipur-Inde)

     

    Les oiseaux se sont rassemblés

    Quelques notes, do, la, sol,

     En un envol

    Se sont dispersés

    Tels les défunts souvenirs

    Dont il faut s’affranchir,

    De son groupe, s’est détaché

      L’un d’eux, puis s’est posé,

    En signe de refus

    D’affronter l’inconnu,

    Les aléas du parcours !

    Juste laisser couler le jour,

    Contempler l’eau qui dort,

    De la vie, le seul passeport,

     Que ne suis-je l’oiseau,

    Quelques notes sol, si, do !

     

     

    LASIDONIE


    12 commentaires
  •  

    Elle a dit :

    Le jour se lève noir

    Sur le cœur et dans  les nues

    La nature a mis manteau de deuil

     

    P1010139-ciel-bulgare.jpg

     

     

     

     

    Il a dit :

    Laisse le ciel gonflé de peine

    Baigner la terre

    Il en jaillira sources nouvelles

     

    blog-suite-1869-SOURCE.jpg

     

     

     

     

    ciel-soir.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Qui s’endormiront paisibles

     Dans l’or du soir.

     

    Et l’aube sera belle.

     

    Lasidonie


    14 commentaires
  •  

     Le plus bel automne qu'il m'ait été donné de photographier est celui du Japon, subtilité des tons, nuances des teintes, variétés végétales, explosion et féérie de couleurs. Plein les yeux n'est-ce-pas ?

     

    P1020313.JPG

     

     

    P1020320.JPG

     

     

     

    Le poète n’a pas toujours raison

    Ne sont plus sanglots longs

    Ni langueur monotone

    Les humides journées d’automne

    Mais perpétuel éblouissement

    Devant tant de luxuriance

     Richement déployée

    Pour les yeux perlés d’enfance

    Encore attardée

    Dans le cœur du rêveur vieillissant

     

    SIDO

     

    <

     

     

     

      P1020203-lac-erable.jpg

     

    P1020306.JPG

      

    >

     

    P1020321.JPG

     

     

     

     

    P1020074erables.jpg

     

     

     

    P1020354nara-jardin-copie-1.jpg

     

         P1020323-reflets.jpg

     


    15 commentaires
  •  

    feuille-rouge.jpg

     

     

    Automne
    Exubérance d'un temps
    En mouvement
    Toile changeante
    Qui enflamme les yeux

    Incendie les couleurs
    Automne

    Oubli d’un temps
    Figé en noir et blanc
    Catimini sournois
    Qui installe insidieux
    L’Hiver du cœur

     

    Lasidonie

     

    Si le coeur vous en dit une balade en Sardaigne en images ici link


    12 commentaires
  •  

    Une parenthèse figée, 

     

    STE V 1

     

    Dans le pesant des jours trop noirs,

     

    STE-V.-2.jpg

     

    Mérite d'être éternisée.

     

    STE-V.ARBRE.JPG

     

    Pour les yeux un autre regard

     

    STE-V-6-ANNES.JPG

     

    A poser ici sur la vie 
    Autour de soi ;

     

    STE-V.3.JPG

    STE-V-4-AUTOMNE.jpgSTE V 5

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Puis la vouloir,
    De soi, redevenir l'amie

     

     


    Rien que pour la beauté d'un soir,

    La Ste Victoire rougie.

     

    STE V PANORAM

     

    LASIDONIE


    8 commentaires
  •  

     Lorsque l'inspiration est paresseuse, la photo vient à son secours !

      Nous entrons dans la saison du gris, aussi de la couleur avant toute chose ; C'est ce que vous proposent ces souvenirs photographiques pris en Sardaigne lors d'une commémoration...Sans oublier la poésie, les uns n'allant pas sans l'autre chez Sido !

     

     

    P1030196-couple.jpg

     

    Ne manque pas une "chemise rouge", même au toutou...

     

    P1030192noce.jpg

     

    Bien que les époques soient différentes (années 1300), mais le sujet proche, je propose la lecture (traduite) d' un poème du grand écrivain italien PETRARQUE ( qui a vécu en partie à Avignon et Fontaine de Vaucluse), connu pour ses très beaux sonnets écrits pour  LAURE DE NOVES, son amour passionné resté sans espoir.

     

    Béni soit le jour, bénis le mois, l'année
    Et la saison, et le moment et l'heure, et la minute
    Béni soit le pays, et la place où j'ai fait rencontre
    De ces deux yeux si beaux qu'ils m'ont ensorcelé.

    Et béni soit le premier doux tourment
    Que je sentis pour être captif d'Amour
    Et bénis soient l'arc, le trait dont il me transperça
    Et bénie soit la plaie que je porte en mon coeur

    Bénies soient toutes les paroles semées
    A proclamer le nom de celle qui est ma Dame
    Bénis soient les soupirs, les pleurs et le désir.

    Et bénis soient les poèmes
    De quoi je sculpte sa gloire, et ma pensée
    Tendue vers elle seule, étrangère à nulle autre

     

    Francesco Pétrarque
    (1304-1374)

     

     

      LASIDONIE


    5 commentaires
  •  

       Un dernier dépaysement marin sur le blog "photographie numérique" link , pour terminer la saison ; Invitation lancée aux amateurs qui ne se seraient pas aventurés encore dans mon autre univers.

     

    **********************************************************************************************************

     

    Historiette et  petit poème en contrepoint

     

     

      Un papillon s'étant aventuré dans une véranda, cherchant désespérement une issue,  lassé, décida se faire une pose sur une vitre ; Il déploya en éventail ses larges ailes mordorées et avec curiosité regarda le jardin .

     

     

    papillon-vitre.jpg

     

      Partout s'agitaient les visiteurs des fleurs ; Généreuses, elles offraient à leur gourmandise, dans un festival coloré, leur coeur de miel ; l'ivresse des parfums réveillait tous les désirs d'amour. 

     

    Abeille-lauriers.jpg

    mille.-p.-iris-jaune-copie-1.jpg

    Dans certains jardins

    Les pétales défroissés

    Dévoilent sans pudeur

    Au promeneur ailé

    Le miel de leur coeur

    Généreusement offert

     

    insecte-cyste.jpg

     

     

    Médusé du spectacle le papillon resta un long moment ainsi, sans bouger, puis vit l'un de ses congénères séduit par de rouges pétales ; aussitôt il se lança à son tour vers la liberté.

     

     

    abeille-fleurs-mauves.jpg papillon-geranium-rouge.jpg

     

    Dans d’autres jardins

    En vain s’épanouissent

    Les fleurs de solitude

    Robes aux soieries en dentelles

    Qui se fanent en lassitude

    Puis, dépouille nue, à terre finissent.

    Il en est ainsi du destin :

    Il fait bonheur ou malheur

    Que l’on soit fleur

    Ou simple mortel

     

    blog-4161fleurs-pluie-2.jpg 

     

      Bonne fin de printemps

     

    LASIDONIE


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique