•  

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     

    Le Cocon


     

    Bien à l'abri,

    Dans ce cocon si doux

    Qui attiédit ma peur,

    Je me blottis,

    Mon corps à coeur,

    Et me dissous

     Dans ton espace sidéral.

    Pour y rencontrer les étoiles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LASIDONIE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

    Ciel d'orage

    L'orage gronde, roule, menace

    D'une imposante, lourde masse 

    Noircie d'orgueil, 

     gonflé des pleurs qu'il recueille.

    Sans pitié, sans répit

    sa colère le conduit

     et soulève les flots,

    lance l'assaut.

    La lumière au loin résiste,

    éclaire de bleu les nues

    mais l'ombre, sournoise,  s'insinue

    progresse, insiste,

    Asseoit l'empire,

    Au point que mon coeur chavire.

    Et je me noie, épuisée

    Dans les pleurs soudain lâchées.

    Lasidonie

     

     

     


    11 commentaires
  •  

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     

     

    Un été disparaît,

    Ainsi de nos déboires !

    Une autre saison naît,

    Ainsi de nos espoirs !

      

    L'écrasante lumière 

    D'hier, se fait légère.

    En délicat aquarelliste 

    Le temps s'amuse, infatigable,

    A nuancer  en grand artiste

    Les robes vertes des érables .

     Et devant tant de chatoiement

    nous fait oublier , misérable,

    Que viendra l'heure inéluctable

    Des feuilles mortes, partant au vent !

     

    Mais saison meurt déjà,

    Ainsi de nos amours !

    Une autre reviendra,

    Ainsi de nos beaux jours.

    LASIDONIE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    15 commentaires
  •  

     

          Contrejour


    Image Hosted by ImageShack.us

    Paysage d'un soir, la mer

    Image Hosted by ImageShack.us

    Des nénuphars dans les étoiles

    Image Hosted by ImageShack.us

    Une mare aux herbes folles...ou en élan vers l'infini   Image Hosted by ImageShack.us

       

    La Fin de la journée

    Sous une lumière blafarde

    Court, danse et se tord sans raison

     La vie, impudente er criarde.

    Aussi, sitôt qu'à l'horizon


    La nuit voluptueuse monte

    Apaisant tout, même la faim,

    Effaçant tout, même la honte,

    Le Poète se dit " Enfin !


    Mon esprit, comme mes vertèbres

    Invoque ardemment le repos ;

    Le coeur plein de songes funèbres,


    Je vais me coucher sur le dos

    Et me rouler dans vos rideaux,

    Ô rafraîchissantes ténèbres ! "


     Charles BAUDELAIRE




    LASIDONIE



    9 commentaires

  • Image Hosted by ImageShack.us

    Un Instantané de vie

     

     

       Donnez  votre légende à cette photo , ou... pourquoi pas quelques mots rimés ? A vos plumes ou à vos claviers...

     

     

     Voulez- vous l'histoire de cet homme et de son chien ?
     
     
     
      Il était là, à contempler cet horizon tourmenté, comme attiré par les rouleaux dont l’écume grisailleuse, diffuse,  embrumait ses pensées. Ce début d’automne, présent dans les buissons roux, tristes témoins clairsemés d’un été joyeux, lui renvoyait son image : une âme abandonnée aux heures enfuies. Les rêves d’autrefois roulaient avec la houle dans sa mémoire.
     ELLE, Il ne voyait qu’ ELLE. Ses yeux la devinaient dans les nuages, dans l’échappée de bleu que le ciel, comme vainqueur de l’orage imminent, laissait deviner ça et là. Il l’entendait dans le ressac des vagues projetées sur les rocs, les soupirs de son fidèle compagnon qu’elle lui avait ramené un jour en riant «  regarde, il a la couleur de mes cheveux, il m’a choisie mais je te le donne pour que tu penses chaque jour à moi ».
    Elle s’était envolée avec les dernières lueurs du soleil d’été…
    Les effluves d’iode renvoyés par un vent de plus en plus menaçant aujourd’hui, le ramenaient toujours sur ce bord de mer où ils s’étaient retrouvés. Un peu de son parfum y flottait encore. Et il le respirait…

     

     

     

    LASIDONIE


    6 commentaires
  •  

     

     

     

     

        En moi

     Une Rose du souvenir frissonne

    Au seuil si proche de l'automne !

    Ephémères perles bleutées

    Dans ma mémoire éparpillées

    Bulles de vie intemporelles

    Légères, fragiles, réelles

    Que je préserve en moi

    Pour toi

    Lasidonie


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique