• 7 tanka pour un tour de vie 

    http://sido.eklablog.net/

     


  •   

     


    Une main qui se donne
    Une main qui se prend

    La mémoire frissonne
    Au souvenir du temps

    Cette main là se laisse       
    A la main qui transmet
    Des pensées de tendresse
    Au murmure discret

    Et les doigts se replient
    Serrent les doigts offerts 
    De cette main choisie
    Jusqu'au dernier hiver

     

    SIDO 



    6 commentaires

  • Sorti de mes vieux tiroirs, ces mots en fleurs de la St Valentin, que l'on voudrait d'éternité...

     Quand fleurissent les "Je t'aime"


    Le  mot retenu
     

    Au vent doux, léger, de ton parfum imprégné,
    Je sais dire je t’aime
    Pour l’écume nacrée d’océans apaisés
    J’ai aussi un je t’aime

     

    Quand la musique au soir  me raconte ton coeur 
    Je chante que je l’aime
    Au fidèle oiseau blanc messager du meilleur
    Je lance mes je t’aime

     Ils ne peuvent écouter, ni même me comprendre
    Mais me parlent de toi
    Rien ne freine l' élan de mes paroles tendres
    Témoins de mes émois

     

    Mais à toi, bel amour, qui m'était destiné,
    Je ne peux, ce je t’aime !
    Je voudrais le crier, ne fais que le penser
    Et l’écrire en poème.
     

    Est-il besoin de dire, quand tout est transparence ?
    Je t’aime est dans mes yeux
    Dans tous ces petits riens, sans aucune importance,
    Qui savent rendre heureux.

    Le vent, la mer, l'oiseau, chacun d'eux l’entendra,
    Mais, toi, tu n'es plus là…

     

    SIDO

     

     


    4 commentaires

  • Cette semaine sur le blog d'écriture japonaise 4 Haïga
     

    http://sido.eklablog.net/


    votre commentaire
  •  

    Je fais remonter un sonnet paru en 2008 ; mon blog étant ancien beaucoup de ces poèmes sont recouverts de la poussière du temps ; à l'ère du jetable, du vite passé, avoir l'envie de fouiller dans les tiroirs se perd...Le voici donc , relooké pour les images ( Vietnam)
    _______________________________________________________

     

    Langage secret, un sonnet pour sons nés...

     

     

    Quand la solitude me conduit au silence
    Ô que j’aime entendre le langage muet
    Qui se formule secret, sans nulle insistance,
    Vibrant de sons nouveaux dont je détiens la clé.

     

    Ils enchantent le coeur d’une douce musique
    Dont  blanche partition ne s’écrit que pour moi.
    Comme notes les mots, au travers d’une voix,
    Peu à peu s’assemblent en symphonies uniques.

     

    Se découvrent chantant les secrets merveilleux 
    Vagabonde l'esprit dans l’infini des cieux
    Parfois  draperie d'or ou  légères dentelles.


    Langage secret, un sonnet pour sons nés...

     

    Par cette  étrange aria mon silence est rompu
    Tout s'est tu mais les airs, je les ai entendus !
    Mon cœur a dû rêver, au frôlement d’une aile !

     

    Langage secret, un sonnet pour sons nés...

     

    21 commentaires
  • Une image accompagnée de pensées

    http://lunatiquebleue.ek.la/

    Bonne promenade

     

    SIDO 

     

     


  • Une petite histoire sur des couleurs dansantes

    Ici  :http://sido.eklablog.net/


    votre commentaire
  • Poésie brève (cinqku) en 5 volets

    Cinq sur cinq le  froid

     

    Le gel               Le froid, poésie brève
    se répand
    sur les ramures
    aucune sensation
    des mains

     

    L'oubli
    s'insinue
    endort les mots
    aussi sur le clavier
    sans vie


    pourtant
    en avance
    des boules d'or
    sur l'arbre en fleurs réveillent
    la terre

     

    invitent
    la lumière
    à pénétrer
    au travers des volets
    fermés

     

    le froid   Le froid, poésie brève
    met à mal
    tous les sursauts
    de mes doigts presque morts
    sans toi

     

    SIDO


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires