• Dans l’histoire de ma commune une légende provençale court sur l’origine de ces rochers abrupts se dressant d’une dizaine de mètres au dessus de la mer non loin du cap Sicié. On les aperçoit de Toulon, comme deux sentinelles fidèles :  « les deux frères » ou les « freirets ».  Ils sont identiques et séparés par un étroit chenal qui n’est accessible à une petite barque qu’à marée basse. Seuls les oiseaux viennent y nicher.

    Cette légende je vous la raconte à ma façon...

     

      

    Image Hosted by ImageShack.us

     Il y avait une fois,

     

    au temps des dieux mythiques,  Poséidon, Apollon, deux jeunes pécheurs vivant dans une douce quiétude du produit de leur travail. Très attachés l’un à l’autre, rien ne pouvait les séparer.  Leur amour fraternel, leurs occupations quotidiennes suffisaient à leur bonheur. La mer dont ils tiraient leur ressource mais qu’ils négligeaient d’admirer, un jour décida de se venger de leur indifférence. Elle dépêcha donc sur le rivage une belle sirène.

    Le plus jeune des freirets subjugué par la beauté, la grâce juvénile de la jeune déesse, et sa voix enchanteresse, caressante, se mit à la suivre vers les flots, au mépris du danger. La flamme nouvelle de l’amour le poussait à ignorer les cris d’alarme de son aîné, ses supplications. Guidé par le chant envoûtant il continuait d’avancer.

     Image Hosted by ImageShack.us

    Son frère se lança donc à sa poursuite, le rattrapa : en vain !  Il ne put le convaincre de s'éloigner de celle qui avait capturé son coeur.

    Ils luttèrent l’un contre l’autre un long moment jusqu’à épuisement. Voyant qu’ils allaient périr, dans un dernier sursaut, l’aîné supplia le dieu Apollon, celui qu'ils célébraient souvent, leur  ami, de ne pas les séparer dans la mort. Ce dernier pris de pitié les transforma en deux rochers identiques.

    Ainsi la  mer, malgré sa victoire, sa vengeance accomplie, ne put jamais défaire cette union scellée à jamais dans la pierre.



     Image Hosted by ImageShack.us


    Ni  tempête, ni vagues agressives, rien n’éroda plus ces rocs, veilleurs éternels  de la course du soleil,  emblèmes de l’amour fraternel...


    Image Hosted by ImageShack.us

    et de ce rivage merveilleux que nous appellons " la corniche du Cap Sicié".

    LASIDONIE

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     Une surprise : mon br passe à 82...  venez me rendre visite cette semaine, régulièrement, vous qui passez...un petit coup de pouce...merci


    42 commentaires
  •  

       Ma passion pour la mer, les nuages et les couchers de soleil, n'est plus pour mes visiteurs  une découverte  ( articledu 12 nov " magie d'un soir au bord de l'eau"). Je les traque avec mon appareil, fidèle compagnon de mes balades, toujours émerveillée de ces spectacles si changeants à faire pâlir d'envie tous les décorateurs de cinéma.

     Il y a peu, une fin d'après midi , le soleil m'a offert ses rayons...j'en chante ici la ballade

      

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     

     Image Hosted by ImageShack.us 

     

     

     les feux des projecteurs sont prêts, un premier spot illumine la scène : un peu clair doré

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                                          

      quelques essais de couleur, rouge cette fois ;

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     Le spectacle peut commencer

       Image Hosted by ImageShack.us

     

     

     

    Le ciel en demi teinte offre sa toile au décor.

    La lumière jaillit en étoile pour s'attarder sur les vagues

    Telles des danseuses elles brillent de la valse des rayons qui éclairent l'ourlet frangé de leur parure d'écume

     

     

     

     

     

      

     

     tandis qu' entraînés par le vent  leurs  danseurs de nuages,

    se drapent à leur tour dans la lumière

    Image Hosted by ImageShack.us 

    puis déroulent  au loin des filaments d'or et de feu

     

     Image Hosted by ImageShack.us

     

     

     

    Les projecteurs puissants balaient l'espace, lêchent les spectateurs immobiles, témoins ancrés de ce ballet fabuleux 

     

     

      

     Quelques minutes de flamboiement, de tourbillon, de débauche de lumière

    Puis le maître artificier, merveilleux artiste, offre en récompense sa coupe d'or généreuse aux danseuses et cavaliers

    avant de disparaître derrière le voile obscurci du rideau.

    Le vent muet d'admiration s'est tû, laissant les nuages se baigner à loisir dans les derniers rayons des projecteurs.

      Image Hosted by ImageShack.us

     

     

    LASIDONIE


    19 commentaires
  •  

     Et si la nature avait les couleurs de nos coeurs ?

     

    Image Hosted by ImageShack.us  

     

    Tiens, le ciel a pris couleur chocolat !

    Douceurs delicieuses de coin de feu

    Que l'on savoure à deux en amoureux

    Plaisir exquis, un pour toi, un pour moi...

     

     

    Pourtant je vois aussi quelques épines

    Qu'une lueur a paré d'argenté

    Qu'importe ! pour goûter sucrerie divine

    Ensemble, je pourrai bien les oublier...

     

     

     

     

     

     

    LASIDONIE

    Image Hosted by ImageShack.us


    17 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

    voici venu le temps d'oublier le ciel noir

    De refuser d'endosser son manteau de deuil

    Cotonneux , doux protecteur de mon désespoir

    Qui m'enveloppe d'une froideur de cercueil !

    Voici venu le temps du chemin à trouver

    Celui de la blanche lumière du " je peux",

    Aube naissant pour un jour nouveau à aimer.

    Mais de mes chaînes,  saurai-je défaire les noeuds ?

    Noir, blanc, l'un et l'autre ont de l'attrait et m'appellent...

    Et me poussent par vents contraires dans un ciel

    Agité. Malgré la souffrance, Je le sens

    Il me faudra choisir car est venu le temps.

     

     

    Lasidonie

     


    22 commentaires
  •  

     

    A la rencontre de la vie

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

    De la tige coupée,

    De la graine perdue  

    Dans le sable asséché,

    De l’arbre fendu,

    Une lumière là haut,  

    Une infime goutte d’eau,  

    Une pincée d’amour  

    En oubliant toujours,  

     

    Ainsi la vie naît…

       

     

    Lasidonie

     

     

     


    18 commentaires
  •  

     

     

     Ces temps ci

       Peu d'allant, peu de motivations, l'image parlera donc presque seule...

    Image Hosted by ImageShack.us

     celle-ci c'est pour moi la fuite, l'échappée vers un ailleurs...

    "Le grand enchanteur est mort ! Et ce pays d'illusion s'est éffacé"

    Young

    Lasidonie


    12 commentaires
  •  

     

     

     Image Hosted by ImageShack.us

     

    Comme il fait sombre, viendras-tu avec moi

    Pousser la lourde porte des secrets,

    Il y en a tant, je ne sais trouver

    La plus attirante, celle qui s'ouvrira

    Sur le monde des rêves radieux

    Baignés de chaude tendresse apaisée,

    Des vieux amants, le festin merveilleux !

    J'ai peur de me tromper et d'ouvrir celle

    Des illusions mortes et des amertumes,

    Rouges tisons  de l'enfer qui consume !

    Ô, retiens moi, vois comme elle m'appelle...

    LASIDONIE

     

     La photo représente une des entrées sur le  " Palais des archevèques"  dans la partie moyenageuse de la ville de NARBONNE 

     

     


    20 commentaires
  •  

       

    L'hiver approche, la nature, pourtant, trouve encore quelques  parures, moins flamboyantes, mais tout aussi lumineuses ; Il suffit d'ouvrir les yeux ...

    Image Hosted by ImageShack.us

     

    et se compose au hasard d'une balade, un tableau, ou une association des trois couleurs bien de chez nous,

     Image Hosted by ImageShack.us 

    dans un décor étonamment vert ! Elle semble ainsi nous rappeler que l'espoir et la vie surgissent au plus profond des sombres saisons...Même celles du coeur, il faudrait s'en convaincre !

    Image Hosted by ImageShack.us

    Boules bleues, blanches, rouges , féérie naturelle pour une année finissant.

    LASIDONIE


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique