• Image Hosted by ImageShack.us

      

     

    Un bouquet de bisous aux multiples facettes

     

     

     Une histoire de Bisous

     

     

    D'abord il y a

     

    Le bisou banal, signature en multiples exemplaires de ces cartes postales envoyées de vacances, finale convenue de quelques mots griffonnés à la hâte entre deux visites,ou

    Le bisou amical celui ci, pour clore une petite conversation téléphonique. 

    Puis il y a

     

    Le bisou chaud, délicat, que l'on dépose sur la joue de l'enfant, pour un petit calin et le bisou rassurant, prolongé, du dodo pour le tout petit qui ne peut s'endormirou

    Le bisou affectueux, tendre, adressé à ceux qu'on aime et qui sont loin, parents, fils, filles. 

    Ensuite il y a

     

    Le bisou d'amour que les jeunes époux échangent à tout instant, comme ça, pour rien, pour le plaisir, pour se montrer qu'ils s'aiment,ou

    Le bisou rituel du soir, échangé pour une bonne nuit souhaitée lorque l'habitude s'est installée dans le lit d'un vieux couple.

     

     Enfin il y a

     

    Le bisou timide, à la douceur déguisée,  parfois même s'habillant de  pluriel, qui se cache derrière la bise amicale, mais discret et si secret !

    C'est celui qui recèle des trésors , riche de futurs qu'il ne peut ou ne veut dévoiler !

    LASIDONIE

     

     

     

     

     

    LASIDONIE


    13 commentaires
  •  

     

       Beaucoup de déboires avec mon blog depuis hier ! Toujours cette maudite technique ! Un nouvel article donc demain.

    Mais je vous livre ce soir : Deux pensées que j'ai méditées

     

    "Travail et application sont les ailes franchissant fleuves et collines. J. Fischart '" ( 1546-1590)

     

      J'espère que mes ailes seront assez solides...

      

    "Le travail fatigue même les ânes". Mateo Aleman ( écrivain espagnol, 1547*1614 ).

     

       Je suis donc bien fatiguée...

     

     

    LASIDONIE

     


    2 commentaires
  •  

          Qui est lunatiquebleue ?

     Une jeune mamie ! Pas si lunatique que cela, plutôt amoureuse de Pierrot la lune, rêvant aux étoiles, et s'adressant à elles au travers de poésies. Passionnée de photos, de musique . Mais moderne la mamie ! L'informatique l'intéresse autant que la lune, alors pourquoi pas associer les deux ? Et faire partager ses petits plaisirs  ?

                             Une photo donc pour faire connaissance :

     

           

          et, pour cette

    première approche d'autres lunatiques, qui s'égareraient sur ma planète,

    quelques vers d'un poète peu connu : Antoine De Bertin

     

           " Ciel que le moment fuit ! que les plaisirs sont courts!

               Déjà la lune errante aux 2/3 de son cours

               Sous des nuages noirs se perdait, éclipsée

              L 'airain sonnait minuit, il fallait nous quitter."

       

    Antoine de Bertin était un poète né à l'ile de la réunion en 1752. Arrivé en France jeune ( 9 ans) il fit carrière dans l'armée (capitaine) et ecrivit des poèmes, les Elégies,  réunis sous le titre de ''amours". Il dépeint toutes les facettes du sentiment amoureux (haine, jalousie, plaisirs) selon la tradition poètique du XVIII em siècle. Il mourut jeune en 1790. 

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique