• Petit village blanc, toits en terrasse pour permettre aux citernes de recevoir l'eau de pluie (problème important de ce bout de terre ), c'est ainsi qu'apparait St François Xavier, la " capitale" , palmiers, bongainvillées, cactées, beaucoup de points communs avec les régions du Sud méditérranéen.

    Image Hosted by ImageShack.us

    Une particularité ici, son église trônant de sa stature massive sur la place centrale. L'île souvent " visitée" par des touristes peu ordinaires, faisant rapines, les pirates, avait besoin de protéger ses habitants dans des enceintes fortifiées, l'église en était une.


    Image Hosted by ImageShack.us

    La chapelle d'origine date de 1369 , agrandie au 18 eme siècle pour faire face à l'augmentation de la population.
    Sa particularité : les murs hauts, épais sans cloison blanchis à la chaux, comme les maisons, avec un système défensif de porte d'entrée en bois épais bardé de fer.


    Image Hosted by ImageShack.us


    L'intérieur est d'une grande simplicité, un grand dépouillement, une nef, une voute en berceau, et seule richesse , le rétable doré représentant le saint patron du village.


        Une Dernière visite  ?
                                                    Lasidonie


    5 commentaires
  • Cette île donc, bien petite, peu peuplée, accessible uniquement par bâteau, site protégé,

    Image Hosted by ImageShack.us

     
    possède avec sa voisine Ibiza , une particularité : une végétation composée de pins, ceux-ci ayant été implantés par les carthaginois. Ce paysage par ailleurs aride se présente donc comme un assez beau tapis vert , mais les seuls jeux que l'on y pratique sont la marche à l'air pur...

    pour atteindre le sommet d'où la vue s'offre, superbe, sur l'isthme.

    Image Hosted by ImageShack.us

    Après quelques suées , et un instant de repos , d'autres jeux vous attendent sur les eaux translucides bordant les plages de sable fin.


    Image Hosted by ImageShack.us

    Vous terminerez votre balade par une visite au petit musée des traditions pour replonger dans la vie d'autrefois...

    Image Hosted by ImageShack.us


                                                                          LASIDONIE

    La prochaine visite  vous conduira dans le plus grand des villages.

    9 commentaires
  •  

    Un peu d'évasion cela vous tente ? Je vous propose quelques jours de balade hors des sentiers battus, en photos, sur une île voisine, au large de l'Espagne.


    Voici aujourd'hui la première curiosité de Formentéra, l'une des cinq îles formant les Baléares.


    Image Hosted by ImageShack.us

    Partout présent, le symbole s'affiche sur les murs, sur les objets,

    dans les matières les plus diverses

    Image Hosted by ImageShack.us

    La raison ? Tout simplement car vit  sur ce bout de terre une espèce endémique rare, le lézard vert. qui doit son nom à la couleur vert-turquoise extraordinaire de son corps


    LASIDONIE

    Prochaine balade dans l'île : une histoire  de pomme ...


    9 commentaires
  •  C'est  dimanche :  Je vous propose une balade en images dans cette région désertique mais attirante du moyen Atlas marocain. Attirante car les paysages  y sont grandioses par leur étendue, contre toute attente, variés dans leur couleur et se détachent sur un fond d'azur lumineux, attirante enfin par la grande gentillesse de ses habitants, les bérbères, dont l'hospitalité n'est pas un vain mot.




    Image Hosted by ImageShack.us


    Cet ancien village se dresse comme une forteresse, à l'abri derrière une muraille protectrice, pas de château, pas de seigneur, juste de simples maisons qui se sont serrées jadis pour faire face à l'envahisseur...



    Image Hosted by ImageShack.us



    Ici nous pénétrons dans un endroit "saint", le village d'un homme vénéré par les couples en mal d'enfants ; il possédait, selon la croyance, le pouvoir de rendre fertile les femmes stériles. C'est un des rares endroits où les maris de nos jours acceptent  encore que leurs épouses séjournent sans eux. L'histoire ne dit pas par quelle méthode ces dames se retrouvaient porteuses d'un futur rejeton... 
    Le décor a changé, toits en terrasse épousant la pente pour se fondre, comme les murs en torchis, dans le beige du sol. Mais la modernité arrivant dans ce coin reculé au premier plan apparaîssent les agglomérés...



    Image Hosted by ImageShack.us

     

    L'architecture berbère se modèle sur la naturelle, celle des collines ou des massifs rocheux, une mosquée s'appuie sur le roc ne formant qu'une unité perchée



    Image Hosted by ImageShack.us


    ou comme sur cette vue s'étage dans les contreforts, à peine visible parmi la végétation présente signe qu'un oued paresseux est venu serpenter à leur pied...

     

    Ce cinémascope n'est-il pas fabuleux ?


    LASIDONIE


    8 commentaires
  •  



    A la recherche du temps dépassé
     

      

    Image Hosted by ImageShack.us


     Proust et sa madeleine.... Retrouver le passé, de temps en temps,  faire une pause  dans l'agitation des jours, en voyant réapparaître des images heureuses,
      



    Image Hosted by ImageShack.us

    et leur cortège de sensations qui vous submergent c'est un moment de " respiration". En cet été, une promenade au bord de mer a fait resurgir mon voyage d'il y a 2 ans, au Vietnam, pays magnifique plein de couleurs, de senteurs dont je garde un éblouissant souvenir et ces quelques mots écrits au bord de la mer de chine.



    Image Hosted by ImageShack.us

    Image Hosted by ImageShack.us 

     

    Phan Thiet

     

     Voici venu mon petit quart d'heure d'isolement, tant convoité. Il me permet de m'emplir les yeux du spectacle des vastes rouleaux de la mer de Chine venant fouetter l'immense plage de sable fin. A perte de vue palmeraie, paillotes, fleurs parfumées :  frangipaniers, hibiscus, bougainvillés, noyés parmi les bananiers , les cocotiers alourdis de leurs fruits ; la tiédeur de l'air qu'un vent discret rafraîchit me transporte dans ce passé si lointain des îles où j'ai vécu.  

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

      J'écoute la musique des vagues qui dans un ressac sans cesse renouvelé dépose au passage une multitude de coquillages. Tout prés, une jeune femme propose des fruits rafraîchissants.

    Je suis seule, loin, très loin, à demi étendue sur le transat. Tout le poids des semaines passées a disparu. Je me sens aussi légère que les voiles multicolores des wind-surfeurs qui tournoient dans le ciel en un ballet gracieux. A mes pieds un coquillage en mouvement : Petit crabe rejoignant les délices marins. Au delà des distances, mes pensées vagabondent, dans un bien-être total, l'esprit et le corps abandonné au soleil, peuplés des splendeurs découvertes,
     dans ce décor d'outre temps.



    Image Hosted by ImageShack.us


     

     
     
    Soudain ce calme retrouvé que je savoure avec quiétude,  près de mon élément préféré, la mer, est interrompu par des appels ! Retour brutal à la  réalité. Les pieds sur terre, ou plus exactement dans l'eau, l'esprit ailleurs, je reste perdue dans ces rêveries que les petits bavardages échangés ne parviennent pas à chasser.

    Etrange sensation, être à la fois ici et absente, marcher, parler, mais n'entendre que le murmure des vagues, ne sentir que le vent frais sur les joues et l'odeur des algues en même temps qu'en pensée défilent des instantanés de visages lointains, ceux que l'on a laissé derrière soi.

    Ce fut un petit moment de solitude, bienfaisant et habité.

                                                                                                 LASIDONIE

    (Pour ceux qui l'auraient lu : Article "remastérisé" paru en  été 2006 à mes débuts balbutiants sur blog...)

    12 commentaires


  • La poésie cède la place à la photo de voyage : instantanés inhabituels dans un vagabondage au fil de l'eau :

    L'arrivée à
    Bratislava, capitale slovaque.




    Nous approchons du port bien encombré par d'autres bâteaux déjà à quai. Comment allons-nous pouvoir rejoindre la terre ferme , aucun emplacement n'est disponible le long des berges.

    Image Hosted by ImageShack.us


    Les marins s'activent à l'avant, déroulent les cables se tiennent prêts


    Image Hosted by ImageShack.us




    Le signal est donné, l'accostage peut commencer, sous le regard des voyageurs intrigués. Notre "M S Symphonie" se met en biais, sa proue contre celle d'un autre bâteau, formant un angle très écarté au début des opérations, puis plus étroit.


    Image Hosted by ImageShack.us


    Progressivement  les deux avants se séparent et les deux bastingages, alignés en parallèle, se rapprochent.

    Image Hosted by ImageShack.us


    Les marins de part et d'autre installent la passerelle entre les deux portes. Il nous suffira de l'emprunter en admirant au passage de beaux salons en bois vernis pour accéder au quai...A nous Bratislava !


    Image Hosted by ImageShack.us


    Pour repartir la même manoeuvre est opérée : formation d'un angle puis progressivement éloignement du troisième compère venu à gauche se joindre à la fête, les coques s'écartent...  Et nous reprenons le fil du Danube pour une nouvelle destination.

    Beau spectacle, rodé, qui m'a permis ces prises de vue géométriques..



                                                        Lasidonie


    8 commentaires
  •                                               
                                               Ouf tirée d'affaire !


     Un peu de depaysement avec  un petit aperçu de cette capitale dont j'ai évoqué le folklore.
     
    Deux rives, deux " villes"  : BUDA, et PEST reliées et ne formant qu'une capitale BUDAPEST 


    Image Hosted by ImageShack.us

     

    Quelques photos pour situer le cadre de ce merveilleux site qui aparait du haut du chateau, sur la rive BUDA  : il s'agit du Parlement de style néo-gothique qui renferme tous les attibuts royaux. 

    Image Hosted by ImageShack.us Ici vu au travers des ogives du mur d'enceinte


      Dans le quartier du Château de Buda, ancienne ville vestige du moyen-âge,
    une partie de cette enceinte  comporte un exquis petit bâtiment de pierres blanches, aux tourelles dentelées
     

    Image Hosted by ImageShack.us


    le bastion des pêcheurs ainsi nommé parce que construit sur l'emplacement du marché aux poissons et des falaises protégées par les pêcheurs.

                                              
    sur la place principale


    on s'y croirait...


    une animation fait revivreImage Hosted by ImageShack.us quelques amuseurs d'époque  

     

    Revenu à bord les berges  permettent d'admirer les nombreux monuments

    ou églises


    qui jalonnent le Danube.



    J'espère que la balade visuelle vous a fait passer un agréable moment...



                                                                                               LASIDONIE

     




    21 commentaires
  •  

      

    J'ai évoqué hier BUDAPEST. Commençons donc par cette arrivée presque nocturne, dans la capitale de la nouvelle Hongrie : quaies illuminés sur le fameux Danube, avec en mémoire cet air  que tout le monde fredonne depuis que la valse créée par Richard Strauss a fait le tour du monde. Après installation sur le bateau-croisière ce fut la visite rapide de la ville illuminée pour rejoindre le petit théatre au bel escalier que vous avez pu admirer.

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

    un spectacle folklorique hongrois, musique, chants, danses,  y était proposé pour représenter les diversités régionales . Bien que " l'opération " soit... touristique , elle nous a permis d'assister

     

    Image Hosted by ImageShack.us 

    à une fantastique débauche de costumes aux couleurs gais,  

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

    à des danses etonnantes où le charme des danseuses s'alliait à leur habileté : ici une carafe dont elles ont mis à l'épreuve la stabilité.


     Image Hosted by ImageShack.us

     

     

    ce furent des froufrous de jupons, des rires,

    des cris de joie, des tournoiements endiablés,sauts des danseurs ,

    vivacité, rapidité, un vrai tourbillon sur de la musique parfois tzigane.

    Les musiciens, pas en reste, nous ont ravis de morceaux du répertoire, assez classiques pour des profanes, afin de permettre à la troupe de revêtir les différents costumes.

     

     

    Je ne peux omettre le talentueux violoniste, véritable virtuose, dont les instants de Solo étaient éblouissants !

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

    ou accompagnant, comme  ici, un chant un peu nostalgique,

     

    Image Hosted by ImageShack.us 

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     parfois enjoué...

     

     

     Ce premier contact avec Budapest au travers de son folklore fut inoubliable.

     

     

    il y en eut d'autres que je réserve pour un autre jour...

     

    LASIDONIE


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique