• Vieillir, selon B.Pivot

     

    Bel optimisme de vie que celui de Bernard Pivot, exemple à méditer quand vient le moment où lon aurait tendance à regarder le chemin de derrière et non celui de devant en le sachant tellement plus court !

    A contrario Je ne peux m'empêcher de citer J. Brel " Mourir cela n'est rien, mais vieillir, ô viellir"

     

    P1050251BIS.jpg

     

     

    « Vieillir, c’est chiant. J’aurais pu dire : Vieillir, c’est désolant, c’est insupportable, c’est douloureux, c’est horrible, c’est déprimant, c’est mortel. Mais j’ai préféré « chiant » parce que c’est un adjectif vigoureux qui ne fait pas triste. Vieillir, c’est chiant parce qu’on ne sait pas quand ça a commencé et l’on sait encore moins quand ça finira. Non, ce n’est pas vrai qu’on vieillit dès notre naissance. On a été longtemps si frais, si jeune, si appétissant. On était bien dans sa peau. On se sentait conquérant. Invulnérable. La vie devant soi. Même à cinquante ans, c’était encore très bien. Même à soixante. Si, si, je vous assure, j’étais encore plein de muscles, de projets, de désirs, de flamme. Je le suis toujours, mais voilà, entre-temps – mais quand – j’ai vu le regard des jeunes, des hommes et des femmes dans la force de l’âge qu’ils ne me considéraient plus comme un des leurs, même apparenté, même à la marge. J’ai lu dans leurs yeux qu’ils n’auraient plus jamais d’indulgence à mon égard. Qu’ils seraient polis, déférents, louangeurs, mais impitoyables. Sans m’en rendre compte, j’étais entré dans l’apartheid de l’âge...

    ...Lutter contre le vieillissement c’est, dans la mesure du possible, ne renoncer à rien. Ni au travail, ni aux voyages, ni aux spectacles, ni aux livres, ni à la gourmandise, ni à l’amour, ni à la sexualité, ni au rêve. Rêver, c’est se souvenir tant qu’à faire, des heures exquises. C’est penser aux jolis rendez-vous qui nous attendent. C’est laisser son esprit vagabonder entre le désir et l’utopie.»

     

    Bernard Pivot "Les mots de ma vie"

     

    En conclusion les miens sur cette image :

    Cheveux gris ou blancs
    Sillons creusés sous les yeux
    Encore un Sourire

    P1040649.jpgbis.jpg

    (Photos prises en Chine)

    LASIDONIE

    « L'amitié en bouquet aquarelléUn Automne au Japon »

  • Commentaires

    11
    Maria-D
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:27
    Les mots de Pivot sont si justes et bien sentis... merci
    Votre note me ramène aussi à la si belle chanson de Nougaro "Mon assassin"



    Je sais qu'on me tuera
    Bien avant que je meure
    Et je connais mon assassin

    Mon assassin sera une jeune fille
    Elle n'est pas née encore mais demain
    Elle sera là sur mon chemin
    Parfaite des cheveux aux chevilles
    Et moi j'aurai vingt ans, vingt ans de plus
    J'aimerai toujours la nuit, le soleil
    Je me croirai presque pareil
    En somme au jeune homme que je fus

    C'est alors qu'elle et moi on se rencontrera
    Je la vois, elle arrive, un garçon à son bras
    Ils sont beaux, le monde est beau
    Et moi aussi, pourquoi pas ?
    Oui, je suis pareil à eux
    Alors je leur souris et je passe et dans mon dos,
    Elle, elle dit ces mots : " T'as vu le vieux ? "

    Mon assassin sera cette jeune fille
    Qui n'est pas née encore mais demain
    Elle passera sur mon chemin
    Et moi je cesserai de vivre
    Je n'aurai plus de nuits ni de matins
    Je n'aurai plus en moi que du vide
    Il n'y aura plus que des rides
    Au creux des lignes de ma main

    Il n'y aura plus de jeunes filles
    Il n'y aura plus d'assassins

    Claude Nougaro
    10
    Dimanche 18 Novembre 2012 à 12:24
    Je répète ce que te dis Alain Barre, car c'est une phrase que je dis, au moins les années passent mais nous sommes encore là, alors que d'autres nous ont déjà quitté.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Lundi 5 Novembre 2012 à 17:11
    Frappant, ce texte de Pivot ! Mais c'est peut-être réellement "chiant" (sic) de vieillir, je ne m'en rends pas encore compte.
    J'en resterai à la deuxième partie de l'extrait qui ramène un peu de sérénité rassurante à son discours, redevenu optimiste et positif ... ouf ! ;-)
    8
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 20:35
    Pour ce jour je n'évoquerais que tes deux photos Sido. Elles sont belles et réjouissantes; et pour moi, plein de sérénité aussi. Il est des jours comme cela où je préfère "l'écriture de lumière". Amitiés.
    7
    Dimanche 4 Novembre 2012 à 05:16
    Bonjour Sido

    Je ne reçois pas l'avis de tes nouvelles parutions ( je m'étais inscrite à la NL ), bref, voyager de bonne heure me permet d'accéder à certains liens récalcitrants par ailleurs
    Ceci dit j'ai acheté et lu dès sa parution son dernier livre, à consulter à n'importe quel moment, un homme admirable et les mots qu'il cite avec sa propre expérience, c'est un peu s'en imprégner encore pour continuer avec lui (je regrette ses dictées, je m'en amusais aussi)
    Bises à toi
    6
    Samedi 3 Novembre 2012 à 14:36
    Voila un haïku qui fait un beau contrepoint à la diatribe du père Pivot !...
    J'ajouterais une chose : Vieillir est une chance car cela signifie que l'on n'est pas mort avant d'avoir vécu !...
    Bise et bon WE
    Bise
    PS : bientôt, de par pour la Thaïlande...
    5
    Samedi 3 Novembre 2012 à 01:18
    je dis toujours que je n'ai pas peur de la mort mais de la vieillesse..
    besos
    tilk
    4
    Samedi 3 Novembre 2012 à 00:19
    Je crois que tant qu'on a la santé tout est permis.
    3
    Vendredi 2 Novembre 2012 à 15:38
    "Les mots de ma vie" de Bernard Pivot finiront par s'effacer de la fourmillière. Pourtant, ce sourire... sans doute relié au bonheur d'être utile est enfoncé là ou je n'oublie jamais !
    2
    Vendredi 2 Novembre 2012 à 07:05
    On vieillit bien si on aime la vie, même avec des maladies parfois....

    Bonne journée avec bises
    1
    Jeudi 1er Novembre 2012 à 19:46
    Un très beau texte de Bernard Pivot que tu nous fais découvrir et j'aime ton haïku même si j'aurais remplacé encore par toujours. Bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :