• Vieillir, la condition humaine : les mots d'ARAGON

     

      Ces mots  de J. Brel " mourir cela n'est rien, mais vieillir, ô vieillir " rejoignent ceux d'autres poètes. Amertume devant  les atteintes du temps inexorable, contre lesquelles nous ne pouvons rien !

     

    C'est long d'être un homme une chose  

         C'est long de renoncer à tout  

        Et sens-tu les métamorphoses  

       Qui se font au-dedans de nous  

        Lentement plier nos genoux  

    Image Hosted by ImageShack.us

     

    O mer amère ô mer profonde    

     Quelle est l'heure de tes marées  

    Combien faut-il d'années-secondes  

      A l'homme pour l'homme abjurer  

    Pourquoi pourquoi ces simagrées  

     Rien n'est précaire comme vivre  

     Rien comme être n'est passager  

    C'est un peu fondre comme le givre  

          Et pour le vent être léger 

       J''arrive où je suis étranger 

                   

               LOUIS ARAGON  

     

     

     

                                                                                LASIDONIE

     

     

       

     

     

     

     

    « DEMYSTIFICATIONLa PORTE DES SECRETS »

  • Commentaires

    17
    Vendredi 29 Décembre 2006 à 22:38
    oui , c'est vraiment pas mal moi j'aime
    16
    Jeudi 21 Décembre 2006 à 08:42

    Un beau poème du maître Aragon et la journée sera belle!..


    Bonne journée Sido. Bisous.

    15
    Jeudi 21 Décembre 2006 à 08:13
    très joli, musique, texte, photo!!!....
    14
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 23:28

    Coucou Sidonie,


    Merci pour ce beau poème de Louis Aragon. Tu était déjà dans mon premier blog mais je viens de te rajouter dans les liens de mon second.


    Je te fais de gros bisous Sidonie,


    Nadine de Trans

    13
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 22:46
    Très beau poème d'Aragon. Et oui ! pas facile de vieillir !
    12
    seb
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 21:44

     


    Hello Sido! Me revoilà. Merci de ton passage en mon absence.


    Je reprends tout doucement le fil de mes pensées sur over-blog, si le boulot m'en laisse le temps.


    Bonne soirée!


     


     


     

    11
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 21:21
    Joli texte d'Aragon, c'est vrai que c'est angoissant de vieillir, mais que peut on y faire ?

    http://forums.poesieland.net
    10
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 20:39
    Merci, Patrick de me la prêter, je vais tenter de l'amadouer.
    9
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 20:27

    Je fais diligence pour t'apporter le souffle de Polymnie, muse de la poésie Lyrique.


    Bonne soirée.

    8
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 18:45

    Merci d'avoir cité ce beau poème d'Aragon, orfèvre en poèsie !...


    cordialement


    alain

    7
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 18:06

    Oui c'est dur de vieillir,  de s'accepter telle que l'on est, de voir le monde changer autour de nous..mais qu'y faire?


    Bisous

    6
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 18:00
    Je connaissais pas ces mots d'Aragon .....
    Regarde ! Reproduction artistique par Grant
    Bisous et amour ...
    5
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 16:32

    Vieillir...Accepter....

    4
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 15:06
    Bonjour Sido,

    le temps qui passe trop vite perturbe beaucoup d'entre nous, surtout en ce moment !

    Nous ne faisons qu'un saut de puce dans cet univers.

    Bonne journée.

    Joël.

    PS pour la fenêtre, c'est vraiment trop bruyant et j'ai hâte de pouvoir partir :(
    3
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 11:24
    Bisous ma Sido et bonne journée
    Flo
    2
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 10:40
    Et c'est si vrai...je le ressens d'ailleurs. C'est plutôt la tête qui ne suit pas le corps. Heureusement, d'ailleurs !
    1
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 10:27

    J'ai découvert votre commentaire ce matin, sur le mien, et vu la teneur des propos évoquant quelconques similitudes, je me suis décidé à aller voir chez vous, j'ai aimé et vous ai mis directement en lien. Généralement je ne rends visite qu'à ceux -ci. Voilà, nous ferons rapidement connaissance puisque je partage cela avec vs, ns sommes des tourmentés! A trés bientot, ...dam


    NB : je me suis permis de récupérer votre adresse msn, pour discuter entre auteurs, comme je le fais avec mes autres liens avec qui j'écris parfois des poèmes à quatre mains!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :