• Un sourire au printemps

     

     

     

    Après ce long voyage

    Aux confins des sombres nuées

    Je suis si joyeuse

    De ton retour en mélodie,

     Fredonne-t-elle,

    Je suis ta source,

    Ce qui te hante je le purifie

    En toi je redonne présence

    Aux instants de douceur

    Quand frémissent les senteurs

    Des jeunes corolles

    Au teint délicat

    Qui portent en elles

    Tant de rêves nouveaux

    De fruits à naître !

    Je suis ta source

    De bonheur à venir

    Et je chante l'oubli

    A l’humide de tes yeux

    Pour effacer le pire.

    Aussi n’aie d'inquiétude,

    Souris.


     

     

    sourire-printemps.jpg

     

     

    Lasidonie

    « Amour, désamour, du rêve à la réalitéL'océan étoilé »

  • Commentaires

    12
    patriarche
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:31
    Afficher toutes les informations
    Laissé par : patriarch il y a 4 jours à 13h44

    * Email : patriarch@free.fr
    * Site : http://patriarch.free.fr
    * IP : 82.67.77.132

    * merci !!! Bises x 2
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    linda
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:31
    Laissé par : Linda et Picasso :: il y a 3 jours à 19h57

    * Email : raslebol@hotmail.com
    * Site : http://soleilcouchant.net
    * IP : 94.224.217.27

    * bisous du soir
    Marceline DESBORDES-VALMORE (1786-1859) (Recueil : Poésies inédites) - Soir d'été

    Le soleil brûlait l'ombre, et la terre altérée
    Au crépuscule errant demandait un peu d'eau ;
    Chaque fleur de sa tête inclinait le fardeau
    Sur la montagne encor dorée.

    Tandis que l'astre en feu descend et va s'asseoir
    Au fond de sa rouge lumière,
    Dans les arbres mouvants frissonne la prière,
    Et dans les nids : " Bonsoir ! Bonsoir ! "

    Pas une aile à l'azur ne demande à s'étendre,
    Pas un enfant ne rôde aux vergers obscurcis,
    Et dans tout ce grand calme et ces tons adoucis
    Le moucheron pourrait s'entendre.
    10
    Samedi 1er Mai 2010 à 08:25
    Et je n'y manque pas chère Sido, comment ne pas gagner en sourires chez toi tout s'y prête :-))
    T'embrasse et te souhaite plein de bonheur en cette journée du 1er mai
    9
    Mercredi 28 Avril 2010 à 20:19
    Comme un peu d'espoir à l'arrivée du printemps, retour aux sources comme de timides promesses ..bisous Sido en espérant que tu vas mieux
    8
    Samedi 24 Avril 2010 à 08:50
    yes une souris au printemps c tj agréable ma poule
    lol_ita
    7
    Vendredi 23 Avril 2010 à 19:27
    En lisant ce beau poème, effectivement je souris
    6
    Vendredi 23 Avril 2010 à 17:58
    Après un séjour "dans un monde de brutes", quel plaisir de revenir dans le beau jardin de Sido !
    bravo pour le texte et pour la photo : j'adore !
    bise
    alainb
    5
    Jeudi 22 Avril 2010 à 19:01
    Coucou Sido,

    Magnifique poème plein d'amour.

    Bonne soirée et bises de Trans en Provence,
    Nadine
    4
    Lundi 19 Avril 2010 à 09:57
    Joli poème d'espoir...
    "Chanter l'oubli a l'humide des yeux"
    C'est magnifique!
    Bisous ma Sido
    3
    Ut
    Dimanche 18 Avril 2010 à 11:45
    Que ça fait du bien de l'entendre sécher l'humide de tes yeux!
    Merveilleux et doux.... vive le printemps!
    Bisous.
    2
    Dimanche 18 Avril 2010 à 10:14
    merci....souris !! Bises du dimanche !!
    1
    Dimanche 18 Avril 2010 à 09:54
    J'aime ce sourire à la vie qui renait après l'hiver, une belle image. Merci Sido.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :