• Un pont entre désert et vie






    Image Hosted by ImageShack.usLe désert tunisien




    Le silence m’a enveloppée

    Comme un grand manteau usé

    Tissé d’attente lasse,

    D’agonisante espérance.

    Dans le vide de l’espace

    L’absence est présence

    Si les mots l’accompagnent :

    L’esprit vagabonde dans les lignes,

    Le coeur trouve à se nourrir

    Des  parfums qui se font signes

    Ici, là,

    Entre les lettres à recueillir

    Et au-delà.

    Trop assoiffée, affamée,

    J’ai demandé au peu

    De revêtir Peut-être,

    Il lui a préféré le Rien

    langage de ton silence.

    D’un geste désespéré

    J’ai arraché les jours

    Du calendrier du cœur

     Jeté des semaines d’amour

    Au puits de ma mémoire

    Pour les y noyer

    Qu'au fond ils demeurent

    Qu’il n’en reste plus trace, enfin.

    Grande naïveté :

    Quelques ponts de mots plus loin

    Le bonheur renaissait…


    Image Hosted by ImageShack.usSur le Danube en Autriche



     

     

    Lasidonie

     

    « Une nouvelle va naître..L'arc en ciel »

  • Commentaires

    9
    Chaîtan
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:33
    Lueur de feu à l'horizon,brûlures des mortes saisons,espace sensuel qui hante nos mémoires, descente vers les origines.Dans ce sablier,de loin en loin,je suis le petit poisson qui nous fait découvrir de jolis poémes. A sa rime ,de quais en quais,je clique...
    8
    Mercredi 7 Janvier 2009 à 23:46
    La mer et le désert tellement de points communs, joli poème Sido.
    7
    Lundi 5 Janvier 2009 à 13:19
    "Quelques ponts de mots plus loin..." Oui, souvent les mots sont des ponts qui nous permettent de communiquer...un pas...un pont plus loin que l'émotion !... bise alainB
    6
    Lundi 5 Janvier 2009 à 12:09
    le temps suspend un peu son vol dans ces premiers jours bénis du début d'année où chacun se prépare à se jeter à nouveau dans la mêlée ! jolie découverte que la visite de ce blog meilleurs voeux Phil
    5
    Samedi 3 Janvier 2009 à 21:08
    Nous venons de passer le pont, qu'est ce qui nous attend sur l'autre rive.... On espère tous qu'elle sera plus belle... De retour de Bretagne, à peine les valises déposées, un petit coucou pour te remercier de ta venue pendant mon absence. Bonne et heureuse année source d'émerveillement, de créativité, de plaisirs ponctuels et de bonheur durable. Bises
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Samedi 3 Janvier 2009 à 17:26
    Souvent au désert le cœur des petits de la femme et de l’homme se révèle au manque de l’Autre qui apparaît alors dans sa nudité : ce qui nous renvoie par des chemins souvent abrupts au plus secret de l’errance : la Route de Soi. L’amour s’y laisse approcher pour peu que nous ayons l’humilité d’être jusqu’à naître à soi-même. Que ta route soit lumineuse mon Amie précieuse.
    3
    Samedi 3 Janvier 2009 à 13:56
    le désert c'est que du bonheur ! j'ai adoré ! Gros Bisous du week-end ! lundi, c'est la reprise donc demain repos total ! lol à bientôt ! christel
    2
    Samedi 3 Janvier 2009 à 10:34
    le bonheur est ainsi fait ,il est versatile. Sourires !! Quand tu le tiens, n'ouvres plus le fenêtres !!!! Bises x2
    1
    Samedi 3 Janvier 2009 à 02:41
    toujouts aussi beau
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :