• un poème en carillon de printemps

     

     

     

    Ami comment pourrais je vivre,

    La fontaine pleure son eau de givre.

    Las, le printemps est encore bien loin,

    Nul que lui pour faire fuir mon chagrin !

     

    Entend ce délicat frémissement

    De petits riens dans l’air ambiant

    Sonnant le glas de saison morte:

    Venu des mimosas parfum te porte

    Caresse tiède d’un rayon.

    L’air bourdonne, danse de chansons.

    Tout là-haut dans les futaies dissipées,

    De la gent ailée réveillée,

    Vibrent les premières notes d’amour

    Comme un signal du grand retour.

     

    Mois de désespérant silence !

    Ami, il me parlait l’indifférence !

    Le sourire sur mes lèvres est passé

    L’espoir ne fait plus battre un cœur glacé !

     <Image Hosted by ImageShack.us

     

    Dans les vergers, les parterres de fleurs,

    Vois, la palette de  couleurs,

    Du vert à l’or, du rose au rouge

    La nature s’invite au bal, tout bouge,

    L’eau vient de crever sa prison,

    Libre elle glousse en son jargon,

    La fontaine en frissonne d’allégresse

    Le silence s’est tût, liesse !

    Carillonnent en signal du grand retour

    Les nouvelles notes d’amour.

       

    Leurs promesses m’enivrent : Vivre un été

    Délivrée des gerçures du passé.

    Je les sens proches et le grand froid m’épargne,

    Sais tu, L’impatience me gagne ! 

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     Carillonnez, carillonnez, amies

    Pour ouvrir les prunelles assoupies

    De celle qui, désespérant, attend

    La symphonie d'un gai Printemps.

     

    Lasidonie

     

    « De l'hiver au printemps, ou l'inverse...Amitié, mot banal, ou perle unique... »

  • Commentaires

    24
    Samedi 29 Mars 2008 à 17:54
    J'aime beaucoup la première photo. Bises
    23
    Mercredi 26 Mars 2008 à 11:28
    une explosion de mots et de couleurs, magnifique!
    22
    Mercredi 26 Mars 2008 à 10:34
    Dans le bosquet de babous, les oiseaux sont revenus chanter hier soir.
    C'est vraiment le retour du printemps.. eux le savent
    21
    Mercredi 26 Mars 2008 à 09:49
    "Ami comment pourrais-je vivre,
    La fontaine pleure son eau de givre."
    voilà deux beaux vers pleins de nostalgie qui me font penser à Aragon ! C'est superbe !
    alainB
    20
    Mardi 25 Mars 2008 à 18:55
    jolis montages et magnifique poème....

    Bisous à toi
      une jolie plage au mois de mars rien que pour toi!
    Image Hosted by ImageShack.us
    19
    Mardi 25 Mars 2008 à 15:18
    Il va venir ce gai printemps, je l'entends, amie ne soit pas triste , il t'apporte lentement, ce que de lui tu attends
    bisous
    18
    Mardi 25 Mars 2008 à 15:01
    J'ai l'impression que c'est pas demain la veille…mais ton texte me rassure un peu.
    17
    Mardi 25 Mars 2008 à 12:50

    Le Printemps revient toujours !!! ...
    16
    Mardi 25 Mars 2008 à 09:57
    Bonjour mon Amie, que les heures à venir te soient douces. J'aime beaucoup ces images, la manière dont tu les as traitées.
    amitié

    michel

    PS: pour la Pierre, c'est ainsi que je l'avais "entendu" (sourire)
    15
    ABC
    Mardi 25 Mars 2008 à 09:08
    La palette de couleurs
    Est devenu pâleur
    malgré les fleurs
    Qui tristement pleurent
    Sous un gros manteau blanc
    En ces jours de printemps
    Tout le monde l'attend
    Lui est absent
    Dernière coquetterie
    Pour que l'on parle de lui !
    14
    Mardi 25 Mars 2008 à 07:20
    Quel beau texte, il annonce le renouveau de printemps, en espérant qu'il t'apporte aussi ce renouveau et que ton coeur palpite à nouveau à toutes les beautés de la nature.

    Bon mardi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.
    13
    Lundi 24 Mars 2008 à 20:53
    C'est un plaisir de lire cette impatience du printemps, cet adieu aux frimas, aux fontaines gelées. Maintenant c'est peut-être mon imagination qui parle, mais dans la dernière photo je vois un oeil sur la gauche, qui regarde venir les belles couleurs du printemps. J'espère que tu as passé un bon week end de Pâques, à bientôt, bisous
    12
    Lundi 24 Mars 2008 à 19:43
    Jolie palette de mots et de couleurs pour célébrer le printemps... Oui j'ai bien hâte moi aussi d'abandonner ce vieil hiver qui s'obstine...
    11
    Lundi 24 Mars 2008 à 19:24
    cet ode aux couleurs et aux ondes tièdes , doit lutter aujourd'hui encore
    se détacher des fils blancs  et roides du monstre hiver qui ne lâche pas comme ça

    bisous, sido
    jupi
    10
    Lundi 24 Mars 2008 à 14:55
    WAHOU c'est tres coloré et tres joyeux...quel plaisir
    tilk
    9
    Lundi 24 Mars 2008 à 11:44
    Un beau poème printanier Lasidonie ! J'aime tellement la primevère attitude que je ne peux rester insensible devant la renaissance ! Ghislain
    8
    Lundi 24 Mars 2008 à 10:47
    Mon Amie, je viens de mettre un article en suite de ta visite...
    amitié
    michel
    7
    Lundi 24 Mars 2008 à 10:24
    Bonjour mon Amie, ton dernier commentaire m'a bouleversé. 
    Je te souhaite une lumineuse journée.

    michel 
    6
    Lundi 24 Mars 2008 à 10:12
    Comme les saisons tu sors enfin de te léthargie. Nous allons avoir des poèmes sur : l'hymne à la vie, à l'amour, à la joie. Merci d'avance !!!!Bises x2
    5
    Lundi 24 Mars 2008 à 09:14

    AIMER,AIMER ! 

     

    Toi l’etre de ma vie,

    Parfum de mes nuits !

     

    C’est de ta chaleur, que je trouve la force

    D’aller encore plus avant entre tes bras,

    Pour accomplir ces tendres merveilleux actes

    Qui nous font glisser dans un doux voyage

    Nous faisant découvrir un monde d’étoiles !

     

    Toi l’etre de ma vie,

    Parfum de mes nuits !

     

    De ta douceur, tu as percé mon écorce

    Ta voix est pour moi synonyme d’opéra,

    Mon cœur fond à ton si adorable contact

    Quand tu prends ma main, j’aborde des rivages

    Où n’existe désormais, plus aucun voile !

     

    Henry CANAAN 

    4
    Lundi 24 Mars 2008 à 08:57
    Bisous du lundi ! je profite de ce jour de repos supplémentaire ! bonne journée, christel
    http://annecymaville.over-blog.com avec un nouvel article ( et un petit vote au weborama lol )
    http://toutsurbarrueco.over-blog.com dernier jour pour participer au jeu ( jusqu'à 19h )
    3
    Lundi 24 Mars 2008 à 08:32
    symphonie attendue en effet...
    Bisous
    2
    Lundi 24 Mars 2008 à 08:13
    Les couleurs des photos carillonnent. Mes prunelles frétillent, ces photos sont devenues tableau. L'impatience nous gagne. Reprendre tes mots et les travailler comme tes photos pour restituer le plaisir de te lire
    1
    Lundi 24 Mars 2008 à 06:57
    Belle métaphore d'un coeur qui s'ouvre enfin, qui va s'ouvrir sur un été.
    Bisous.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :