• Un grain de folie

     



    C’est pour Toi que j’écris

    C’est pour Toi que je chante

    C’est à Toi que je dis

    Tout de Toi qui me hante

     

    C’est pour Toi que je tiens

    C’est pour Toi que je pense

    C’est de Toi que j'obtiens

    Tout ce qui en moi danse

     

    Il fait jour à minuit

    Il fait bon sous l’averse

    Là- haut la lune rit

    Du monde qui s’inverse

     

    Image Hosted by ImageShack.us

    L’oiseau impertinent

    Voit passer les messages

    Que les poissons volants

    Ont pris dans leur bagage

     

    C’est pour Toi que s’affole

    Le sage dans l’esprit

    Pour Toi que batifolent

    Mes mots, et que je vis.

     

    TOI c'est : Vous, Lui, Elle, toutes sortes de lui ou elle... et pourquoi pas, Poésie...comme Lasidonie


    Passez aussi d'un clic voir l'autre face de ce poème sur l'autre blog ICI


    Image Hosted by ImageShack.us


    LASIDONIE

     

    « Du rêve à la réalité, désillusion.ROUGE ET NOIR, spleen »

  • Commentaires

    17
    Lundi 25 Août 2008 à 12:46
    Je te sais amie des oiseaux, les plumes volent et viennent pour laisser des signes, j'en dépose une ici.
    http://sheedir.over-blog.com/article-22223925.html 
    16
    Mercredi 6 Août 2008 à 13:06
    En ton grain de folie germe un  joli bouquet de mots, comme il s'adresse à tous et toutes, je prends ma petites part, merci
    15
    Mercredi 6 Août 2008 à 09:27
    légèreté, insouciance que tu me fais du bien par ces sauts joyeux et chantants.
    14
    Mardi 5 Août 2008 à 12:55
    C'est gai et pétillant comme des bulles de bonheur. J'ai adoré cet optimisme débordant, cette joie de vivre ensoleillée comme un été. Merci pour cette vague de fraicheur !
    Bisous ma Sido et bonne semaine !
    13
    Lundi 4 Août 2008 à 17:20

    Que de beautée de tes créations
    heureuse de te retrouver
    Amitié Bise A plus!
    Et de te lire toujours un tel plaisir pour mes yeux!

    12
    Lundi 4 Août 2008 à 14:31
    Merveilleux poème qui s'adresse à nous tous.merci gentille Sido...
    Image Hosted by ImageShack.us
    11
    Lundi 4 Août 2008 à 10:37
    J'aime bien le rythme de ce poème..... Très beau mais je me répète. Bises Sido. Je vais aller voir l'autre face mais je la devine
    10
    Dimanche 3 Août 2008 à 20:27

    Voilà un bon moment que je ne suis pas passée sur ton blog je viens rattraper cette absence et te souhaiter un bon week-end bisous

    9
    Dimanche 3 Août 2008 à 19:33
    SIDO
    c'est ...magnifique.
    tu trouveras ce que tu cherches
    j'en suis sure . De toute facon une fee ne peut se tromper.. sourire
    bisous tout plien
    8
    Samedi 2 Août 2008 à 22:51
    C'est beau, cest très beau !...tout est dit avec des mots simples qui semblent venus facilement. pour créer une telle illusion que tout coule de source il faut en réalité beaucoup de talent.... du grand art, Sido
    cordialement
    alainB
    7
    Samedi 2 Août 2008 à 18:09
    Superbe poème et images , un plaisir retrouvé avec une lueur de soleil dans le coeur
    Bises
    6
    Samedi 2 Août 2008 à 11:36
    c'est  toi ma p'tite folie, toi ma p'tite folie, mon p'tit brin de fantaisie .........

    Bises !!
    5
    Vendredi 1er Août 2008 à 22:20
    Qu'il est bon ce grain de folie, lorsque s'ouvre l'esprit que la vie devient plus belle, savourer chaque instant, et que les minutes sont pleines. J'aime cette gaieté, ce sera ta chanson ( ton tub) de l'été. Bon week end bisous 
    4
    Vendredi 1er Août 2008 à 15:20
    La poésie comme un ruisseau de vie...
    3
    Jeudi 31 Juillet 2008 à 22:20
    iILl me plaît beaucoup ce emessage d'amour, mais crois-tu qu'il l'entendras?La gent masculine est bien compliquée parfois, ils sont tellement lâches(j'en connaîs)que la trouille les fait fuir et passer à côté de l'amour.
    iJ'espère qu'il te lira.C'est si beau!
    nadine
    2
    Jeudi 31 Juillet 2008 à 20:47
    Il ne faut pas que je vienne lire les poèmes quand je suis fatiguée, ils me font pleurer. Celui ci me parle vraiment. Bises
    1
    Jeudi 31 Juillet 2008 à 20:44
    Comment mieux "entendre" la condition de Poète ! Elle est ici superbement dite. C’est ainsi que commencent les "grands voyages", lorsque nous entendons enfin battre le cœur qui parfois s’abrite "un peu trop" derrière la raison. Amis lecteurs, avec ou sans bagages, ici la route est grande ouverte.

    Merci mon Amie de nous le rappeler avec tant d’humanité.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :