• Tant de façon d'Aimer !

     

     

      blog-4108-VAGUE-ROCHER.jpg

     

     

    Il est des amours d’océan furieux

    Déchainant leurs rouleaux gris, gigantesques 

    En assauts incontrôlés impérieux

    Poussés par une force titanesque

     

    Ou des amours puissants de torrents rois

    Déversant sur des berges emportées

    Dans un tourbillon à semer l’effroi

    Leurs eaux rageuses et démesurées !

     

    Océans, torrents, des amours ardents  

    Exigeant partage sans retenue

    De la sincérité, de l’exaltant ;

    Tenter les refreiner, peine perdue !

     

    Le torrent se met à chanter la source,

    L’océan prend du lac l’étal beauté,

    Rêve-douceur dans l’aimer imagé !

    Le tendre du temps au seuil de sa course,

     

    Celui de la fontaine d’un été,

    Le respire d’un rien, d’un quelque chose,

    Par le léger d’un souffle déposé

    Au  réveil de fleurs fraichement écloses.

     

    Tels se veulent les amours clair lagon

    Qu’une caresse de brise fait vivre

    Leur tendresse n’exclue pas le frisson

    Ni l’ivresse ; de son plein gré les suivre !

     

     

    blog-3831-LAGON-CRETE.jpg

     

     

    Sommes-nous maitres des élans du cœur

    De leur contrôle ou de leur démesure ?

    Pouvoir aimer c‘est blessure ou bonheur

    Souvent les deux, en alchimie obscure !

     

     

    Lasidonie

     

      (en pause)

     

     

    N.B.Une photo nouvelle travaillée sur le blog "l'aventure numérique"

    « La neige se prend à aimer le Midi...Humour politique : le carnaval de Viareggio »

  • Commentaires

    9
    polly
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:29
    Le lagon reposant c'est à ce quoi j'aspire, ni la mare où on se cloisonne, ni le torrent, trop ardent et plein de gros rochers qui heurtent, ne peuvent l'égaler: beauté des couleurs, et au loin possible échappée pour retrouver du roulis et briser un moment le calme qui endort.
    8
    Maria-D
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:29
    Maîtriser le moins possible,, là est le bonheur.


    J'aime ce texte et ces photos
    amitié
    7
    Mercredi 7 Mars 2012 à 11:45
    C'est tout simplement beau...
    Merci Sido t'embrasse !
    6
    Dimanche 4 Mars 2012 à 23:50
    Les amours se font et défont comme la pluie et le beau temps...profitons du beau temps.
    5
    ABC
    Dimanche 4 Mars 2012 à 09:27
    Les deux, en contradiction et en superposition, pour tester la résistance, comme un enfant qui veut savoir où peuvent s'ancrer ses repères...
    4
    Samedi 3 Mars 2012 à 11:53
    Quel beau poème !
    "Sommes-nous maitres des élans du cœur
    De leur contrôle ou de leur démesure ?
    Pouvoir aimer c‘est blessure ou bonheur
    Souvent les deux, en alchimie obscure !"

    Conscient et inconscient en nous se mêlent et encore plus pour les fonctions essentielles que nous a légué l'évolution, en particulier, la reproduction de l'espèce. L'amour sexuel, l'amour romantique et l'attachement en sont le résultat explosif, contrasté, passionnant et largement incontrôlable. Un sujet inépuisable de poèmes, de chansons et de romans !...
    L'évolution a bien travaillé : l'amour est une affaire "qui marche" ! Mais à quel prix ? L'évolution se moque bien de nos tourments !...
    bise
    alainB
    3
    Dimanche 19 Février 2012 à 15:53
    Bien sûr le calme arrive toujours après la tempête, mais il est des ouragans qui laissent des traces indéfectibles. Très belles photos, bonne semaine à toi, bisous
    2
    Jeudi 16 Février 2012 à 23:48
    nous pouvons bien sûr le controler et même repousser ces élans...mais après on est mort à l'intérieur
    besos
    tilk
    très beau poème
    1
    Jeudi 16 Février 2012 à 18:38
    j'aime particulièrement ce texte qui m'inspire les mouvements et rouleaux tumultueux puis revient à l'apaisement avec des images bien choisies.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :