• St valentin, un sonnet pour version grise...



    Après la version rose, voici la version grise de la St Valentin, preuve s'il en est que les mots peuvent devenir des outils au service de contraires sans être la transcription d'une vérité intérieure...

    Image Hosted by ImageShack.us

       

     Ensemble ! Un résumé, un condensé d’amour

     Une vision simple des choses de la vie

     Partage de chaleur pour un très long parcours

     Ensemble ! Symbole pour solitude abolie.

     

     Le temps s’inscrit sur les corps, coule dans les cœurs

    En maître tout puissant les uns il fortifie

    Sur les autres il s’acharne, jusqu’à ce que l’amour meurt.

    Puis continue sa course sa tâche finie !

     

    Ensemble ! Le passé de deux vies, triste rappel !

    Routes tracées au croisement accidentel

    Morne côte à côte de deux indépendances

    Image Hosted by ImageShack.us

    Ensemble ! Rêve rangé aux accessoires usés

    Qui réveille  parfois comme un goût de sucré

    Puis se dissout : banalité de l’existence !


    Lasidonie

     

    « Sicile insolite : les "caretti"Immortaliser la nature(1) : Mes mimosas d'or. »

  • Commentaires

    18
    Mercredi 20 Février 2008 à 00:24


    Bises de Nadine
    17
    Mardi 19 Février 2008 à 23:54
    Toute émotion est subjective, et, selon notre état d'âme les mots revêtent le sentiment de chacun et chacun étant unique avec une histoire différente, de toute façon tes deux versions sont si bien écrites, c'est toujours un plaisir, bisous à toi
    16
    Mardi 19 Février 2008 à 21:33
    Il faut savoir réinventer pour réveiller les ardeurs. Bisou à toi.
    15
    Mardi 19 Février 2008 à 20:42


    Je ne peux qu'être d'accord avec  cette version grise bisous et bonne soirée
    14
    Mardi 19 Février 2008 à 18:46
    yes , il s'agit du pic de Perthus ds l'Estérel et non du col du Perthus ! 
    là tu fais grise mine lol ita !!!
    bizzzz
    13
    Mardi 19 Février 2008 à 13:29
    Le goût du sucré, j"en demande toujours.
    12
    Mardi 19 Février 2008 à 08:21

    Mon p'tit bonjour quotidien pour te souhaiter une belle journée.

    Bon mardi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

    11
    Mardi 19 Février 2008 à 07:09
    Et passion elle a vécu, ce que vivent les passions, l'espace d'un rêve mais 
    Etait ce un rêve ,
    une simple trêve ?
    un interlude ?
    un beau prélude ?
    10
    Lundi 18 Février 2008 à 20:42
    coucou sido, ne nous abandonne pas!Image Hosted by ImageShack.usbisous
    9
    Lundi 18 Février 2008 à 19:24
    Vision si vraie pour la pluspart....
    8
    Lundi 18 Février 2008 à 17:27
    Rêve qui s'enfuit  !, très beau
    Bisous
    7
    Lundi 18 Février 2008 à 17:03

    C'est effectivement la version malheureuse de la vie de couple, mais la façon de la dire change tout et en atténue la tristesse !

    alainB

    6
    Lundi 18 Février 2008 à 15:37
    Quand le rêve est usé, la banalité est là!..
    Bonne semaine Sido. Bisous.
    5
    Lundi 18 Février 2008 à 13:17

    bon maintenant, la version bleu azur !!! /PPP

     

    Bises !!

    4
    Lundi 18 Février 2008 à 11:04
    Ensemble et pourtant si loin l'un de l'autre, parfois...

    C'est une triste réalité, effectivement bien banale. Ce sont des souffrances aux quotidiens, des frustrations répétées et des souvenirs idéalisés qui deviennent lourds comme le plomb.

    Sido, ton texte est superbe. Finalement, pour une fois, j'ai préféré le gris au rose.

    Gros bisous et bonne journée.
    3
    Lundi 18 Février 2008 à 09:07
    En effet ce qu'il est triste ton texte mais si beau en même temps, un rappel des beaux jours passés.

    Bon lundi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.
    2
    Lundi 18 Février 2008 à 03:06
    piège dangereux du coutumier...
    1
    Lundi 18 Février 2008 à 03:06
    piège dangereux du coutumier...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :