• Rouleaux d'émois

     Sur le rythme impair cher à Verlaine, avec un faux air de Pantoum :

     

    COEUR GALET 

     

    Qu'il fasse noir, qu'il fasse blanc
    Que l'eau soit vague, ou bien écume
    Dans sa fraîcheur, gouttes de brume
    Gouttes de houle, au gré du vent

    Coeur galet


    Gouttes de houle, au gré du vent

    En flot renvoient tous les mirages
    Les écroulent sur le rivage
    Et font du flot galet d'argent

    Et font du flot galet d'argent
    Façonné d'écorchés de rêves
    Comme autant de bulles qui crèvent
    Ou s'envolent au firmament

    Coeur galet


    Ou s'envolent au firmament

    Laissant trace de leur ravage
    Gouttes de pleurs à l'abordage
    Mousse océane en noir et blanc

    Sous la lame en rouleau d'émois
    Qu'il soit muet que le vent tremble
    De cette voix qui te ressemble
    Je vois mon coeur criblé de toi

     

    SIDO

    Reprise d'un poème de 2010 

    « Chocolateries...d'un jourImage et mots de printemps »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    10
    Dimanche 26 Avril 2015 à 18:24

    .Oups, il y a eu un loupé dans mon envoi + une erreur à guitare.

    Cela vient du fait que je ne vois pas le texte que j'écris.

    Désolé

    9
    Dimanche 26 Avril 2015 à 18:20

    ilon ou de guitarre.

    Très joli poème, Sido,avec le rythme et la beauté des vagues.

    On le lit et le relit toujours avec le même plaisir

    comme une chanson que l'on reprend en boucle.

    Il faudrait d'ailleurs le mettre en musique avec un fond

    de violon ou de guitarre.

    Bravo.

    Renaud

    8
    Samedi 18 Avril 2015 à 09:17

    à la surface des galets un tendre vague à l'âme...

    7
    Vendredi 17 Avril 2015 à 10:35

    Très très beau. Nous invite au voyage

     

    6
    alain BARRE
    Vendredi 17 Avril 2015 à 09:06

    La forme et le fond sont magnifiquement associée dans ce beau poème pour donner une impression de nostalgie apaisée....

    bise

    alainB

    5
    Mercredi 15 Avril 2015 à 14:25

    C'est très joliment dit.

    4
    Mardi 14 Avril 2015 à 18:01

    que c'est joli

    3
    Mardi 14 Avril 2015 à 17:30

    Des vagues de mots dans lesquelles j'entends la mer .. c'est beau.

    Le dernier vers est superbe .

    2
    Mardi 14 Avril 2015 à 10:28

    Mots et images, un tout superbe.


    Merci, Sido.


    Passe une douce journée.

    1
    Mardi 14 Avril 2015 à 09:33

    Un vrai coup de coeur pour ton poème...

    A travers tes mots ont entend la musique océane

    au "coeur des galets"

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :