•  

     

     

     

         Comme celle de  tout bon citoyen ma main glissera demain la petite enveloppe précieuse messagère de convictions qui ont résisté à quelques doutes semés ici ou là. Mais au delà des idées je ne peux m'empêcher d'être perplexe devant ces incohérences extraordinaires :  Un prétendant  ayant soutenu par le passé  un autre de ses "amis" politiques , Mr Balladur, contre l'actuel Président, se voit adoubé, soutenu par ce dernier , qui de surcroît ne l'avait guère ménagé jusqu'à ces jours ! A exercé des années de fonction au ministère sans avoir réalisé aucune de ses promesses ! Un autre candidat se voit désadoubé par le fondateur de la même famille politique qui se disperse en fonction des prochains intêrets ! Ah Le pouvoir ! que ne ferait-on pour l'obtenir, se renier, renier ses ex amis, amadouer, racoler, accuser pour se dédouaner, tempêter contre les ex responsables-- il y a toujours des ex- responsables antérieurs, bien entendu.-- Et promettre de tenir ses promesses !! qu'on n'a pas su tenir !

     

     

    Déceptions, regrets, c'est ce que nous connaîtrons très vite...Mais une majorité du peuple aura parlé. Elle devra s'en souvenir...Et attendre...   

     *********************

              

     

    L'écriture, la poésie, ne promet rien, elle donne, de l'évasion, du rêve, de la musique et parfois ...des idées.

     

     

    C’est un matin  très incertain

    De ces jours mi raisin mi figue

    Où les plus gais dansent la gigue

    En applaudissant des deux mains

    Et d’autres un peu plus réfléchis

    Balancent d’un pas indécis !

    C’est un midi  pour les chagrins,

    Ni pas de deux, ni pas de danse

    La mer la campagne, le jardin,

    La liberté quoi qu’on en pense !

    C’est un mystérieux soir de mai

    Du  jour attendu convoité

    Par les valseuses ou les danseurs.

    C’est pour d’aucuns défaite ou fête.

    Les philosophes et les poètes

    Vers le muguet tournent leur cœur.

     

      

    LASIDONIE   

     


    17 commentaires
  •  

     Ce blog n'est pas à vocation  polémiste mais j'y ai tout de même crée une rubrique " coups de griffes" pour de temps à autre dire ce qui me choque.

     Je suis dans mon espace, j'y formule donc mes impressions, ne prétendant à aucune " vérité".

    Mon coup de griffe  ce jour je le donne à l'un des prétendants au titre suprême qui a toute...mon antipathie.

    Image Hosted by ImageShack.us

     

    voici quelques extraits de l'interview accordé à M. Onfray et deux autres journalistes

     ...."Je ( M. Onfray) crois comprendre qu’il ( N.S) pense que le mal existe comme une entité séparée, claire, métaphysique,  à la manière d’une tumeur, sans aucune relation avec le social, la société, la politique, les conditions historiques. Je le questionne pour vérifier mon intuition : de fait, il pense que nous naissons bons ou mauvais et que, quoi qu’il arrive, quoi qu’on fasse, tout est déjà réglé par la nature.
    A ce moment, je perçois là la métaphysique de droite, la pensée de droite, : l’existence d’idées pures sans relations avec le monde. Le Mal, le Bien, les Bons, les Méchants, et l’on peut ainsi continuer : les Courageux, les Fainéants, les Travailleurs, les Assistés, un genre de théâtre sur lequel chacun joue son rôle, écrit bien en amont par un Destin qui organise tout....

     citation de l'interviewé

    : "J’inclinerais pour ma part à penser qu’on naît pédophile, et c’est d’ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie-là. Il y a 1200 ou 1300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n’est pas parce que leurs parents s’en sont mal occupés ! Mais parce que génétiquement ils avaient une fragilité, une douleur préalable. ...."

     M. Onfray :

    Dans la conversation, il (N.S) confie qu’il n’a jamais rien entendu d’aussi absurde que la phrase de Socrate «  Connais-toi toi-même ».  Cet homme tient donc pour vain, nul, impossible la connaissance de soi ? Autrement dit, cet aspirant à la conduite des destinées de la nation française croit qu’un savoir sur soi est une entreprise vaine ? ...

    Dans l’entrebâillement de la porte de son bureau, la tension est tombée. Qui prend l’initiative de dire que la rencontre se termine mieux qu’elle n’a commencé ? Je ne sais plus. Il commente : «  Normal, on est deux bêtes chacun dans notre genre, non ? Il faut que ça se renifle des bêtes comme ça… ». Je suis sidéré du registre : l’animalité, l’olfaction, l’odorat...

    Ceux qui voudront en savoir plus liront ce billet dont voici le lien . Les autres...passeront un autre jour lire un poème ?...

     

    http://michelonfray.blogs.nouvelobs.com/archive/2007/04/03/le-cerveau-d-un-homme-de-droite.html

    Lasidonie


    16 commentaires
  •  

    Aprés la journée de la femme ...La journée de l'homme : Florilège

     

    Image Hosted by ImageShack.us

    " Moise" -Michel-Ange ( source internet)

     

     

    Des chercheuses ont découvert pourquoi Moise a erré 40 ans dans le désert avec le peuple d'Israël :

    ----Un homme ne demande jamais son chemin.

     

    Les 3 plus grandes crises dans la vie d'un homme ?

    -----La perte de sa femme, celle de son travail, et une éraflure sur sa carrosserie.

     

    Quel est le point commun entre les nuages et les hommes ?

    -----Quand ils s'en vont on peut espérer une belle journée.

     

    Les mensurations idéales d'un homme : 80, 20, 42 :.

    ----80 ans, 20 millions sur le compte en banque et 42 de fièvre.

     

    Quelle est la différence entre un homme et un P.C ? :

    -----Le P.C on n'a besoin de lui dire les choses qu'une fois.

     

    Quand un homme pense-t-il à mettre de bougies pour le dîner ?

    ----- Quand le courant tombe en panne.

     

    Quel est le point commun entre les hommes et les spots de pub ?

    ------On ne peut pas croire un mot de ce qu'ils disent.

     

    Comment appelle-t-on un homme intelligent sensible et beau ?

     

    Image Hosted by ImageShack.us

    " David " -Michel-Ange ( source internet)

     

    ------une rumeur...

     

     

    Misogyne Lasidonie ? Non, assez réaliste...pour ne pas vouloir...la rumeur ! 


    18 commentaires
  •  

    Pas de poésie aujourd'hui, un peu d'actualité...

        Nouvelle brève :  Ce sera mon billet d'humeur.  

     

     

       Ces jours derniers à Toulon, était célébrée, en notre belle cathédrale, une messe anniversaire pour la mort de...non,  ni Mère Thérésa, ni Coluche, ni l'Abbé Pierre, non,  LOUIS XVI !

     

     Bonjour la République.

    Image Hosted by ImageShack.us

     

    Au moins elle permet aux royalistes de manifester leur attachement au malheureux symbole d'une société décadante. Je me demande si les républicains pourraient proclamer en grande cérémonie, sans danger, leur foi en Marianne, sous un quelconque régime Louis...X ou Y du nom. J'en doute, juste un brin...

     Mais quelque part une méchante voix me dit " Es-tu sûre d'être en vraie république, les rois ça ne porte pas forcement manteau d'hermine, ça n'habite pas forcement dans des châteaux...". Tais-toi langue de vipère, allez ,                       

         Rappel historique 

     Emblème national, Marianne incarne la République Française. Très répandu au XVIIIème siècle, le prénom Marie-Anne représentait le peuple ; Après 1789, le républicain du peuple la nomme "Marianne", le républicain bourgeois parle de " la République " et l'antirépublicain, s'il ne l'injurie pas par un "la gueuse", emploie "Marie-Anne" de façon péjorative.                    L'image de La Marianne trouve son origine dans l'Antiquité. Le bonnet phrygien est porté par les affranchis de l'Empire romain, esclaves auxquels leur maître a rendu la liberté et dont les descendants sont considérés de ce fait comme citoyens de l'Empire. La Démocratie est déjà représentée sous des traits féminins ; à ses pieds un gouvernail et un sac de blé à moitié renversé ; elle se préoccupe surtout des aspirations du peuple. Ce bonnet fut porté pour la première fois en France au café Le Procope qui était un lieu de rendez-vous des révolutionnaires. A partir de 1789, La Liberté apparaît sous les traits d'une jeune femme, portant une robe courte et tenant dans sa main droite une pique ornée du bonnet phrygien. C'est une guerrière symbolisant l'idée que la liberté s'acquiert par les armes. ( source internet).

          

     Plus d'armes, je l'espère...  et je retourne à mes poésies. : 

     

     

      texte écrit pour l'atelier d'écriture de NAT : " c'est ici que je me sens bien"

     

     

    C’est ici que je me sens bien

    Sur ce bout de plage éloignée

    Par de forts courants balayée

    Lorsque le vent furieux s’en vient

     

     

    Mon visage humide d’écume,

    Pour les porter vers l’infini,

    Goûte au bien-être qui ravit

    Aux pensées leur écran de brume

     

    Et le murmure de la houle

    Tôt apaisée parle à mes yeux

    D’horizons lointains merveilleux

    Où nul rêve bleu ne s’écroule.

     

       

    C’est mon asile, je m’y sens bien.

    Je t’emmène, donne moi la main.

     

     

     

    SIDO le 21-01-07

     

     

     LASIDONIE

     


    12 commentaires
  • Je prends le relais pour ceci :

    5 minutes de répit pour la planète

     

     

    Le 1er février 2007, dans toute <personname productid="la France" w:st="on"></personname> la France :

    Participez à la plus grande mobilisation
    des citoyens contre le Changement Climatique !

     

     

     

    L’Alliance pour <personname productid="la Planète" w:st="on"></personname> la Planète lance un appel simple à tous les citoyens, 5 minutes de répit pour la planète : tout le monde éteint ses veilles et lumières le 1er février 2007 entre 19h55 et 20h00. Il ne s’agit pas d’économiser 5 minutes d’électricité uniquement ce jour-là, mais d’attirer l’attention des citoyens, des médias et des décideurs sur le gaspillage d’énergie et l’urgence de passer à l’action ! 5 minutes de répit pour la planète : ça ne prend pas longtemps, ça ne coûte rien, et ça montrera aux candidats à <personname productid="la Présidentielle" w:st="on"></personname> la Présidentielle que le changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.

     

     

     

    Pourquoi le 1er février ? Car le lendemain sortira, à Paris, le nouveau rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) des Nations Unis. Cet événement aura lieu en France : il ne faut pas laisser passer cette occasion de braquer les projecteurs sur l’urgence de la situation climatique mondiale.

     

     

     

    Si nous y participons tous, cette action aura un réel poids médiatique et politique,

    Faites circuler au maximum cet appel autour de vous et dans tous vos réseaux ! Faites le également apparaître sur votre site Internet et dans vos news letters.

     

     

     

    Contact/ information : Cyrielle, Les Amis de <personname productid="la Terre" w:st="on"></personname> la Terre : 01 48 51 18 95.

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

      Le prosélytisme arrive sur blog...

     

    La liberté fait partie de nos idéaux, en conséquence chacun, en conscience, peut exprimer opinions et croyances. Mais Ma liberté c'est de refuser les idées ou croyances des autres, de les proscrire de mon univers quand le tendancieux  sournois, quoique d'apparence innocente, vient s'y imposer.

    Le site, vu par curiosité, du correspondant affiché sur l'article d'hier ne me laisse aucun doute, d'où ma réponse, que chacun peut lire, et ce coup de griffe aujourd'hui.

    Image Hosted by ImageShack.us

    La voie s'ouvre, pour chacun de nous différente...

     

    Définition : Prosélyte : Autrefois pour les hébreux tout paien qui avait adopté la religion juive. Par extension, de nos jours, être prosélyte c'est employer tous moyens susceptibles de faire des adeptes d'une doctrine religieuse.

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

    Halte ! Les visions les plus séduisantes sont trompeuses...

    LASIDONIE


    13 commentaires
  •  

     

     Parfois le rêve tourne au cauchemar


    Image Hosted by ImageShack.us

     

     

     Voici une page d'un journal, que je ne nommerai pas, un de ceux que l'on feuillette en attendant le verdict du dentiste, ou les promesses de rajeunissement de la coiffeuse ...

    La cohabitation de ces "infos" sur une même page, voila qui relève ou de la provocation, ou de la nécessité de caser les articles pour boucler la page. Je pencherai plutôt pour la deuxième hypothése !

     

    Précision : L'encart rouge n'est pas du journaliste, vous l'aurez compris.

     

     

    Un rappel de l'article illisible sur la photo :

     "Aprés trois ans de guerre civile entre les rebelles et le gouvernement Soudanais le bilan humain dans cette région de l'ouest du Soudan s'apparente à une catastrophe humanitaire. Depuis 2003, 300.000 morts et plus de 2 millions de déplacés"..."Khartoum refuse toute ingérence de la part de la communauté internationale"

    Quant au parfum, il a été recréé d'aprés celui du parfumeur de Marie-Antoinette, JL. Fargeon 

     

    Je n'ai rien contre les parfums, ni contre Marie-Antoinette. Mais  la famine, la désolation, la mort, accolés à l'insouciance, à la richesse...Choc ! Deux mondes !


      "Le seul intêret de l'argent est son emploi"

    Benjamin Franklin

    "La seule chose qui permet au mal de triompher c'est l'inaction des hommes de bien"

    Edmund Burk


    LASIDONIE


    10 commentaires
  •  

     

        Un petit instant de reflexion pour completer le poème d'hier, 3 pensées, 3 regards dans le temps



      " Un oiseau en cage et c'est la liberté qui est en deuil"J.   Prévert deuil"J.   Prévert

     

    " "Le fait d'enfermer dans une cage des animaux fiers, est l'un des procédés les plus abominables de la colonisation " Louis ARAGON

     

     

     Et, pour élargir un peu, cette phrase de LAMARTINE, si contemporaine hélas :

     

     

      "Nous ne pouvons avoir deux coeurs, un pour les animaux, un autre pour l'homme. Dans la cruauté envers l'un et l'autre il n'y a aucune différence sauf la victime. "

     

     


    LASIDONIE


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique