•       

        Hier c'était un poète inconnu qui s'était invité sur ma page. Aujourd'hui j'ai envie de le remplacer et de me dévoiler d'avantage :

     

     


      

     

     

    L'attente

       

    Attendre un peu, beaucoup,

    Passionnément, avec folie,

    C'est cette heure bénie

    De la rencontre, du rendez-vous

     

    Attendre c'est joie contenue,

    Emotion d'un coeur palpitant

    Qui guette fébrile, impatient,

    L'écho de la voix revenue.

     

    Mais attendre inutilement

    Déception, hélas, garantie

    Mal, révolte vive, infinie !

    Du pourquoi, tourment incessant.

     

    Pas du tout

    C'est choisir de bannir l'espoir,

    Cesser de persister à voir

    De vrais signes dans les cailloux !

     

    Marguerites,

    Après la marguerite, autant

    De  pétale du temps,

    Que j'effrite.

     

     


                                                                                                            Lasidonie

     

        

     


    13 commentaires
  •  

          Qui est lunatiquebleue ?

     Une jeune mamie ! Pas si lunatique que cela, plutôt amoureuse de Pierrot la lune, rêvant aux étoiles, et s'adressant à elles au travers de poésies. Passionnée de photos, de musique . Mais moderne la mamie ! L'informatique l'intéresse autant que la lune, alors pourquoi pas associer les deux ? Et faire partager ses petits plaisirs  ?

                             Une photo donc pour faire connaissance :

     

           

          et, pour cette

    première approche d'autres lunatiques, qui s'égareraient sur ma planète,

    quelques vers d'un poète peu connu : Antoine De Bertin

     

           " Ciel que le moment fuit ! que les plaisirs sont courts!

               Déjà la lune errante aux 2/3 de son cours

               Sous des nuages noirs se perdait, éclipsée

              L 'airain sonnait minuit, il fallait nous quitter."

       

    Antoine de Bertin était un poète né à l'ile de la réunion en 1752. Arrivé en France jeune ( 9 ans) il fit carrière dans l'armée (capitaine) et ecrivit des poèmes, les Elégies,  réunis sous le titre de ''amours". Il dépeint toutes les facettes du sentiment amoureux (haine, jalousie, plaisirs) selon la tradition poètique du XVIII em siècle. Il mourut jeune en 1790. 

     

     


    6 commentaires