•  

     

    Le silence d'un vallon isolé où se cache une abbaye, le silence intériorisé,  celui de mon ancien poème " "Ambiguité", l'un des tout premiers sur ce blog (ambiguité du silence, article du 10-08-06), Ou le silence des flots d'aujourd'hui...

    Bien des façons de L'ENTENDRE

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     

     

    Un soir        

                                                 

    Les rayons rosés du soir irisent la mer.
    Ondoyantes joueuses, caressantes coquettes
    Nul autre son que le froufrou des vaguelettes
    Pour animer les digues sombres solitaires.

    Parfois le bruissement d'aile d'une mouette,
    Frôlement léger furtif, ajoute son bémol ;
    Mais bien vite l'oiseau des mers reprend sa quête
    Et, à peine distinctement, prend son envol.


    J'emplis mon coeur d'une brève sérénité !
    Royaume pour un moment voué au silence,
    Devant moi, l'apaisement de l'immensité... 
    Et l'oubli, bienheureux, du mal de ton absence !

     

        

    LASIDONIE

     


    13 commentaires
  • Image Hosted by ImageShack.us

     

       Un week-end dans le Narbonnais m'a donné l'occasion de visiter la magnifique abbaye cistercienne de FONTFROIDE.

     

    Un bref historique :

     

      Origine du mot CISTERCIEN : L'ordre de Cîteaux également connu sous le nom d'ordre cistercien ou encore de saint ordre de Cîteaux est un ordre monastique réformé, fondé en 1098 à l’abbaye de Citeaux par Robert de Molesme ( mort en 1110) pour suivre la règle de St Benoit. L'ordre doit son considérable développement  à St Bernard, le plus célèbre cistercien.

     Cliché internet

     

    Les monastères cisterciens se distinguent par la simplicité et la sobriété de l'architecture et des ornements. La robe des moines est blanche avec un scapulaire noir. On les appelle parfois BERNARDINS du nom de Saint Bernard.

     

     

     

     

     

     

     

    Juin 1093, le Vicomte Aymeric II de Narbonne autorise une communauté de moines à se constituer sur ses terres de Fontfroide. Le Bâtiment caché au creux du moutonnement des collines calcaires, encerclé, est défendu par un torrent, protégé à quelques distances par les pitons fortifiés.

        C'est un exemple parfait de la cité monastique cistercienne conçue par saint Benoît et précisée par saint Bernard.

     Les bâtiments les plus anciens de Fontfroide (nef de l'église et salle capitulaire) datent de la fin du XIIème siècle. Plusieurs styles se superposeront au fil de la construction. 

     L'abbatiale, toujours construite sur le point le plus haut du monastère, respecte le plan basilical traditionnel en forme de croix latine. Le sanctuaire regarde au levant pour honorer Dieu à chaque nouveau jour.            

     

         

          Cette abbaye est remarquable par son importance et son état de conservation. Elle joua un grand rôle dans la lutte entre catholiques et Cathares.

          Comme toute les abbayes celle-ci , dépouillée, a été bâtie dans un endroit magnifique de nature préservée, à l'écart, on y accède par un petit pont sur le torrent, 

     

    Image Hosted by ImageShack.us
     

     Déjà régne LE SILENCE. Une occasion de rentrer en soi-même. Sans référence à une quelconque croyance, le site prédispose à la pensée. 

     

     

    Pour les moines le « silence » de l'architecture est plus qu'un simple apaisement, c'est une nécessité car condition favorable au travail spirituel . La quiétude des murs est le reflet du silence imposé par la Règle de St Benoit  et laisse le champ libre à la réflexion.

    .    ( source : site internet de l'abbaye )

       

     

     

     

    Penseurs, philosophes ont disserté sur les vertus du SILENCE, sur le sens qu'il donne à la parole, facettes multiples : apaisement, sérénité, ou vertige du néant...

        Quelques pensées contradictoires pour étayer la réflexion.

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     "Dans le silence et la solitude, on n'entend plus que l'essentiel". Camille Belguise.  Extrait de Echos du silence

     

    Image Hosted by ImageShack.us


    "Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie". Blaise Pascal

    Image Hosted by ImageShack.us

     

    "Avec ceux que nous aimons, nous avons cessé de parler, et ce n'est pas le silence". René Char

     

    « Quand il y a le silence des mots se réveille trop souvent la violence des maux ». Jacques Salomé
     


     

      A vous de de " dire votre silence"...Demain, le mien...

     

     

     



    Lasidonie


    21 commentaires
  •  

       Quels secrets dissimulent ces portes transparentes où l'oeil s'égare, pour en capter l'atmosphère, Quels mystères renferment ces jardins cadenassés, qui ne montrent d'eux-mêmes que des petits bouts de coeur ?...Poussons les grilles...

     

     Les grilles

     

       Jardin secret 
     Grille  

    Que les rêves habillent  
     D'espoirs caressés 

     

    Mon jardin secret 
     C'est cadeau que je voudrais faire 
    Pour me faire aimer  

    Pour pouvoir lui plaire,   

    C'est tout ce que je ne peux dire  

    Pour ne pas blesser  

    Pour ne pas m'enfuir.  

      
      Je veux m'étourdir 

      Dans le sable de mes pensées 

      Pour ne pas souffrir

      De l'avoir chanté.  

     
      Mais secret vit dans ma mémoire   

     Comme vieux grimoire !   

     Ne peux l'effacer !   

         Grille  
       Que le soir maquille    

    De rêves brisés.

     

     

     

     

     

     

     

    Lasidonie

      D'autres grilles dans l'album, dont la dernière en couleur   

       Jardin secret    


    13 commentaires
  •  

      

     

     "Le coeur le plus sensible à la beauté des fleurs est toujours le premier blessé par les épines."

    Thomas Moore

      

     

     

     

      

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     

    Pour tout ceux, amis, qui passent,

    Et vous, anonymes visiteurs,

     Témoins bienveillants de mes angoisses,

    Ce charmant bouquet de fleurs.

     

    Ce fut une impulsion vespérale :

    Tisser d'iris une toile,

     Brodée de délicats gypsophiles,

    pour de l'amitié nouer les fils.

     

    Quelques fleurs,

    un peu de couleur,

     de chaleur...

     

     

     

    LASIDONIE

     

     

     

     

      Je précise que ce " tableau" est une photo que j'ai retravaillée  façon peinture...


    20 commentaires
  • La mer est le miroir de nos âmes. Elle reflète nos espérances, invite nos rêves, épouse notre sérénité ou nos douleurs...

    Ce poème de Stéphane Mallarmé  le traduit , me traduit, merveilleusement .


    Brise marine

     

     

    La chair est triste, hélas! Et j'ai lu tous les livres.
    Fuir! Là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres

    D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!

    Image Hosted by ImageShack.us 

    Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux
    Ne retiendra ce coeur qui dans la mer se trempe

    Ô nuits! Ni la clarté déserte de ma lampe

    Sur le vide papier que la blancheur défend

    Et ni la jeune femme allaitant son enfant.

    Je partirai! Steamer balançant ta mâture,

    Lève l'ancre pour une exotique nature!


    Un Ennui, désolé par les cruels espoirs,
    Croit encore à l'adieu suprême des mouchoirs!

    Et, peut-être, les mâts, invitant les orages


    Image Hosted by ImageShack.us 

    Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
    Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots...

    Mais, ô mon coeur, entends le chant des matelots!


    Stephane Mallarmé


    Lasidonie


     

     

     

     

     


    15 commentaires
  •  

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     

    Le Cocon


     

    Bien à l'abri,

    Dans ce cocon si doux

    Qui attiédit ma peur,

    Je me blottis,

    Mon corps à coeur,

    Et me dissous

     Dans ton espace sidéral.

    Pour y rencontrer les étoiles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LASIDONIE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

      Le prosélytisme arrive sur blog...

     

    La liberté fait partie de nos idéaux, en conséquence chacun, en conscience, peut exprimer opinions et croyances. Mais Ma liberté c'est de refuser les idées ou croyances des autres, de les proscrire de mon univers quand le tendancieux  sournois, quoique d'apparence innocente, vient s'y imposer.

    Le site, vu par curiosité, du correspondant affiché sur l'article d'hier ne me laisse aucun doute, d'où ma réponse, que chacun peut lire, et ce coup de griffe aujourd'hui.

    Image Hosted by ImageShack.us

    La voie s'ouvre, pour chacun de nous différente...

     

    Définition : Prosélyte : Autrefois pour les hébreux tout paien qui avait adopté la religion juive. Par extension, de nos jours, être prosélyte c'est employer tous moyens susceptibles de faire des adeptes d'une doctrine religieuse.

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

    Halte ! Les visions les plus séduisantes sont trompeuses...

    LASIDONIE


    13 commentaires
  •  

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

    Ciel d'orage

    L'orage gronde, roule, menace

    D'une imposante, lourde masse 

    Noircie d'orgueil, 

     gonflé des pleurs qu'il recueille.

    Sans pitié, sans répit

    sa colère le conduit

     et soulève les flots,

    lance l'assaut.

    La lumière au loin résiste,

    éclaire de bleu les nues

    mais l'ombre, sournoise,  s'insinue

    progresse, insiste,

    Asseoit l'empire,

    Au point que mon coeur chavire.

    Et je me noie, épuisée

    Dans les pleurs soudain lâchées.

    Lasidonie

     

     

     


    11 commentaires