• Plantons les mots avec W. Faulkner



    Image Hosted by ImageShack.us


    "Les mots sont comme les glands. chacun d'eux ne donnent pas un chêne, mais si vous en plantez un nombre suffisant, vous obtiendrez sûrement un chêne tôt ou tard".

    William FAULKNER

    ***********

    J'ai voulu en suivant ce brillant romancier, prix Nobel, faire "pousser mon chêne"...


    Je sème mes mots, au hasard,
    Ici, là, posant mon regard
    Sur le vaste univers cosmique
    De mon écran informatique !

    Avec  soin  je cultive certains
    Les bichonne, les suis de loin.
    Dans le terreau  du numérique
    D'autres pousseront. Fantastique !

    Mes mots vivent de l'émotion
    Des surprenantes inventions
    Que chaque passant s'approprie
    Selon son humeur, ses envies.
     

    Ils naissent ainsi transformés
    A l’abri de leur vérité,
    Se jouent des ruses, des messages
    Qui souvent s’égarent volages.

     
    Mais Ils quêtent terre d’asile
    Lassés des jardins indociles,
    Poussés par un rêve lointain :
    Devenir arbre, racine, enfin !



    Image Hosted by ImageShack.us


    Et si vous faisiez un détour par Là 

    LASIDONIE

     

     



    « La nuit complicePoésie mêlée: écho d'Apolinaire »

  • Commentaires

    11
    Dimanche 21 Septembre 2008 à 11:11
    tu me fais penser à Giono! j'aime cette idée des mots que l'on sème moi qui aime tant jardiner! il m'arrive aussi de tranporter des glands ou des marrons d'un jardin à l'autre: ils se sont retouvés à Florence, à Grenade, à Bruges... Si mes mots pouvaient voyager aussi loin!!
    bon dimanche
    10
    Lundi 15 Septembre 2008 à 12:09
    ...et ces mots sont plaisir!..
    Bonne semaine Sido. Bisous.
    9
    Mercredi 10 Septembre 2008 à 16:49
    Des mots qui poussent
    ... à réfléchir
    Des mots qui grandissent
    ... jusqu'à l'exclamation
    Des mots qui fleurissent
    ... bouquets de sentiments
    Des mots d'ordre
    ... qui s'imposent
    Des mots doux
    ... de partout

    Et surtout, surtout
    ... TES MOTS !

    Bisous ma Sido !
    8
    Mercredi 10 Septembre 2008 à 09:57
    Tu fais pousser de bien jolis mots.  Préservons ainsi notre  planète!
    7
    Mardi 9 Septembre 2008 à 22:06
    Le chêne est le plus bel arbre qui soit pour accueillir et préserver les mots
    Je n'arrive pas à visionner les autres photos, je reviendrai
    Bises et bonne soirée
    6
    Mardi 9 Septembre 2008 à 19:45
    une bien belle idée que celle de faire pousser un chêne en poésie bisous du mardi
    5
    Mardi 9 Septembre 2008 à 18:45
    Je m'émerveille devant ta présentation de ce billet et les mots que tu viens de semer. Bravo l'ensemble est superbe !
    4
    Mardi 9 Septembre 2008 à 17:53
    Il me semblait "entendre" Giono (L'Homme qui plantait des Arbres)
    J'aime "grandement" ce poème. Il me "parle au fond du coeur"
    Merci mon Amie.
    3
    Mardi 9 Septembre 2008 à 10:24

    Alors, c'est sur que ton chêne est bien implanté et doit même être de belle hauteur .

    Bises.

    2
    Mardi 9 Septembre 2008 à 10:13
    Les mots qui s'enracinent pour devenir un chêne..... j'aime l'image mais attention aux mots poignards qui s'enracinent en nous. Encore un poème qui me plait beaucoup.
    1
    ABC
    Mardi 9 Septembre 2008 à 09:36
    Les racines ont poussé
    En Vers échangés
    En plaisir de partager
    En fleurs d'amitié !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :