• PHOTO d'ORAGE, tout un SYMBOLE

     

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

    Ciel d'orage

    L'orage gronde, roule, menace

    D'une imposante, lourde masse 

    Noircie d'orgueil, 

     gonflé des pleurs qu'il recueille.

    Sans pitié, sans répit

    sa colère le conduit

     et soulève les flots,

    lance l'assaut.

    La lumière au loin résiste,

    éclaire de bleu les nues

    mais l'ombre, sournoise,  s'insinue

    progresse, insiste,

    Asseoit l'empire,

    Au point que mon coeur chavire.

    Et je me noie, épuisée

    Dans les pleurs soudain lâchées.

    Lasidonie

     

     

     

    « Un peu de reflexions...LAMARTINE, NIETZSCHE ou l'AFRIQUEPROSELYTISME : où s'arrête la liberté ? »

  • Commentaires

    11
    Dimanche 29 Octobre 2006 à 02:15

    Bonsoir Sido,


    L'orage, pas trop pour moi... j'aime pas trop çà. Surtout que la dernière fois, la foudre est tombée sur un toit non loin de chez moi, çà fait peur ! Cà a brulé une part de l'immeuble où elle est tombée !!!


    J'avoue que je m'en passe.


    Sinon, bravo pour ton poème, il est très joli.


    Bisous et bon dimanche.

    10
    Samedi 28 Octobre 2006 à 22:58
    Ciel et mer s'unissent et ne font plus qu'un pour gronder leur colère !
    A+
    9
    Samedi 28 Octobre 2006 à 20:54
    Tu vois pour la pluie, je t'avais proposé mon parapluie.
    Bisous et bonne soirée.
    Marie
    8
    Samedi 28 Octobre 2006 à 20:24

    C'est joli l'orage, derrière les vitres, les éclairs qui zébrent le ciel de la nuit...


    Joli poème, j'ai aimé les 3 phrases de la note précédente et je retiens le proverbe africain que je ne connaissais pas

    7
    Samedi 28 Octobre 2006 à 20:03
    Quand nous allions à Corrençon en Vercors, pendant les vacances,et que l'orage gondé dans les Gorges de le Bourne, il y avait un tonnerre du tonnerre de dieu. Le son roulait dans les Grands Goulets,sans discontinuer !! Pour celui qui connait pas, ça fait peur !
    6
    Samedi 28 Octobre 2006 à 17:55
    J'aime bien la pluie quand je suis à l'abri, mais les orages m'ont toujours effrayés beau texte bisous et bon week-end
    5
    Samedi 28 Octobre 2006 à 12:36

    Bien joli les textes du Coran Ou de la bible, mais ce n'est pas l'objet de mon blog. Par conséquent ,qui que ru sois, passe gentiment ton chemin et ne te soucies pas du mien. Le prochain com sera éffacé.


    SIDO

    4
    Samedi 28 Octobre 2006 à 11:27

    [24:43] La lumière (An-Nur) :



    N'as-tu pas vu que Dieu pousse les nuages ? Ensuite Il les réunit et Il en fait un amas, et tu vois la pluie sortir de son sein. Et Il fait descendre du ciel, de la grêle [provenant] des nuages [comparables] à des montagnes. Il en frappe qui Il veut et l'écarte de qui Il veut. Peu s'en faut que l'éclat de son éclair ne ravisse la vue.


    "St Coran"



     

    3
    Samedi 28 Octobre 2006 à 10:24

    pour répondre au com de Gérard : oh range, oh tarte aux poires ! oh vieilles fesses ennemies ! n'ai je donc tant de cul que pour cet oeuf Annie ?


    ceci dit : j'adore l'orage.


    arielle

    2
    Samedi 28 Octobre 2006 à 10:20
    Le temps gronde  de sa colère  car l'automne son amie prendra refuge à l'horizon, le ciel se déchire  de cette séparation, les couleurs deviennent sombres et lumineuses comme un regret ridé de cette saison..amitié
    1
    Samedi 28 Octobre 2006 à 09:51

    Oh rage Oh desespoir ! oh vieilese ennemie !


    Bisous


    Gérard

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :