• "Noêl, le retour x" : Si on oubliait le mythe avec humour ?






    Image Hosted by ImageShack.usNoël 2007 dans le midi
     




       "Noêl, Noêl joyeux, joyeux Noël",
    Chaque année les mêmes expressions, les mêmes ritournelles,
     Refleurissent, assourdissent,
    Se pavanent en lettres rouges et vertes
    Avec un peu d'or
    Pour faire plus riche, plus trésor,
    Rubans resortis des cartons de l'année agonisante
     Génération spontanée de plus en plus précoce,
    --Tiens pourquoi pas le 25 avril ou le 25 août --
    Bébés prématurés enrobés de fausse douceur,
    Qui pulullent partout jusque sur les lointaines routes
    Qui font oublier le vrai, né d'ailleurs à une autre heure,
    "Noêl, joyeux Noêl, Noël joyeux,"
     Mot de passe impossible à oublier pour mémoire défaillante,
    Césame des faux bonheurs pour familles désunies réunies,
    Tentations orgiaques,  cadeaux inutiles, trop grands ou trop petits
    Casse tête prolongé dans la fièvre des derniers jours
    Avant LE J comme joie des heureux,
    Noël, comment te ranger au placard,
     Echapper à tes quatre lettres tintamarre ?
    Couper le son, se barricader ?
    Il y en aura toujours un qui va se trainer
    Jusque dans votre cheminée
    Ou traverser les murs
    Passer sous la couette,
    S'infiltrer dans vos oreilles pourtant obstruées
    C'est sûr.
    Etre joyeux sur demande, voilà un présent
     A commander au Père la barbe la haut
    Qui aimerait sûrement se propulser autrement
    Qu'avec manteau et traîneau !
    Si on lui offrait un maillot
    Une paire de skis trainés par un bâteau
    Fêter la" Lumière" n'est-ce pas mieux en été ?
    Et si on le débaptisait ?
    Salut Léon, Tiens voila Mister O' Nel,
    Qu'en pense-tu Léo, sans (n) haine,
    Je suis sûre que tu serais d'accord
    Pour qu'on bouleverse le décor !
    Je di-vague, il est vrai
    Mais mieux vaut en rire,
    Quand on côtoie le pire
    Et dire avec Beaumarchais :

    "Je me presse de rire de tout
    de peur d'être obligée d'en pleurer "

    ( Figaro)

    Image Hosted by ImageShack.us

    Car la chance, je l'ai,
     
    Je suis dedans, pas dans la rue,
    Mon estomac de peu fera fête
    Ma cheminée est bien bouchée,
    J'ai chaud avec pléthore de couettes
     
    Et des boules Quiès toute neuves à étrenner.
    Léo ô'Nel, Salut...


    L'autre Noël : Allez y, là


    23 -12-2008
    Lasidonie



    « Ma liberté : Le criQuestion de hauteur... humour et philosophie »

  • Commentaires

    14
    Maria-D
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:34
    J'ai oublié de vous dire pour la photo du haut... j'aime cette aile d'un oiseau de neige... c'est très beau
    13
    Dimanche 28 Décembre 2008 à 20:09
    sorry les comms ça deconne et le lien aussi donc je repasse un gros bisous
    12
    Jeudi 25 Décembre 2008 à 12:23
    Joyeux NOEL sidonie, en effet, on n'est pas les plus malheureux.
    11
    Jeudi 25 Décembre 2008 à 12:06
    De la foudre d'or pleure des yeux Les femmes dansent sur les cieux Le jembé nous trompe d'amour par sa transe doigt de velour Je crie aux djiins mon errance Musc et santal ouvrent le jour
    10
    Jeudi 25 Décembre 2008 à 08:44
    HUMANITE VOIS TU NOEL ? Tendresse et amour sont deux vrais sentiments Qui ne peuvent jamais laisser indifférents En cette époque où la festivité A l’air d’être le seul lien entre tous Et qui nous laisse pour une fois dévoiler Le véritable visage de nôtre cœur En nous laissant accomplir gestes de bonté Envers famille amis et simples prochains ; Alors comment se fait-il qu’ordinairement Nous nous comportions comme des indifférents Ne pensant qu’à nôtre particularité Nous faisant croire être au dessus de tous Alors que nôtre vie n’est que médiocrité Dans un environnement qui se croit très fort En oubliant facilement l’humanité Pourtant nous sommes bien tous issus de son sein ! Henry CANAAN
    9
    Mercredi 24 Décembre 2008 à 15:39
    Pas mal. Ça fait réfléchir tout ça. Je penserai à toi ce soir…
    8
    Mardi 23 Décembre 2008 à 22:38
    Même si ton Poème est criant de vérité, je ne peux abonder dans ton sens, Sido. Je suis en plein dans l'"esprit de Noël" . J'y suis tombée dedans quand j'étais toute petite... Quoique tu en dises, permets-moi de te souhaiter un JOYEUX NOËL, chère Sido. Mes meilleures pensées, Alice.
    7
    Mardi 23 Décembre 2008 à 21:26
    Alors je n'ose que te dire : "Joyeux Léon" sourire, à bientôt Sido bisous
    6
    Mardi 23 Décembre 2008 à 19:47
    J'aime cette écriture et ce texte... merci pour ce Noël qui me va comme un gant... chez nous où noël se passe sans décorations ,,, ni cadeaux inutiles... mais instants de bonheur, de rencontre et d'amour au coin du feu,,, au coin des coeurs... Beau Noël à vous Sido et merci pour tous vos messages
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mardi 23 Décembre 2008 à 17:22
    J'aime beaucoup la forme et le fonds de ton texte. mAIS je ressens un certain mal à l'aise et tu me l'as passé. oH PAS GRAVE mais je suis une forme d'éponge et j'aime que les personnes soient bien. Beaucoup d'humour à froid, je maîtrise alors forcément mal à l'aise. MErci. Je repasse à l'autre. Merci.
    4
    Mardi 23 Décembre 2008 à 13:08
    Même ces "noêls" là ne peuvent empêcher les pensées qui viennent du coeur (sourire)
    3
    Mardi 23 Décembre 2008 à 10:53
    magnifique écries de cette approche de notre petit papap noél j'ai bien aimé ta version un peut fou mes avec ten d'élégance tu est vraiment une poéte de belle écrie. je t'embrasse passe une trés bonne journée avec toute mon Amitié à plus tard.
    2
    Mardi 23 Décembre 2008 à 10:09
    C'est vrai que ces voeux pour la Noël et Jour de l'An font un peu litanie, mais que dire d'autre ? Goinfrez vous, faites vous pêter la "boudotte" ect ...... Alors nous restons dans le conventionnel. C'est très difficile d'y échaper !! Bises et festoyes bien !!
    1
    Mardi 23 Décembre 2008 à 06:08
    Bravo Sido. J'aime beaucoup. Je n'aime pas trop Noël... C'est le moment où les peines se ravivent... où ceux qui sont absents ou ne sont plus nous manquent.... alors que Noël passe.... et puis le jour de l'an et plongeons dans l'inconnu. Bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :