• lettre à un ami, les affres de l'amitié

     

     

     

    Mes problèmes perdurant je fais appel à une archive de l’atelier d’écriture :

    " Ecrire à un ami ses déceptions, son ressenti, ou ses reproches, avec des mots imposés."

    J’avais choisi l’humour :

     

     

     

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     

     

    « Ami, mon mi,

     

    Sans nouvelles de toi mon cœur est en émoi ! Que de temps passé à guetter sur mon écran ce petit signe malicieux, petit enveloppe or qui dévoilera le trésor de tes mots affectueux. Combien de temps devant le scintillement neutre de l’écran ? Si ma mémoire est bonne, au moins 10 minutes, égrenées au cadran du P.C ! Nous en étions restés à échanger nos impressions sur la beauté du givre sur nos pare-brise ce matin quand soudain, plus rien ! Pourtant nous avion pris l’engagement de ne jamais nous quitter sans au moins un «  je t’embrasse mon mi, ma mie », nous avions choisi ces mots d’autrefois, l’aurais-tu oublié ? Ils étaient parfaits pour rappeler que nous étions âmes sœurs réunies malgré la prédiction des Dieux, de Platon, et autres philosophes. Nous nous étions retrouvés, Deux ‘mi’ faisant Un et toute la gamme en même temps !

    J’enrage, je désespère, et puis j’espère ; Mon esprit s’enfonce dans ce long couloir du néant numérique. Douze minutes… je guette, te maudis, ami volage, me laisser ainsi, brutalement, sans un adieu, tu m'amputes de ma moitié d'âme ! Je serai bancale désormais, ma musique deviendra cacophonie. Treize minutes...

    Clic, oh ! L’or est réapparu…tu es toujours là mon mi ! Alors où en étions nous ? ah, Oui, le givre… ». 

     

     

      

     

     

     

                                                                           LASIDONIE                  

    « Faire chanter le Silence...Reflets : L'eau, miroir poétique de la nature »

  • Commentaires

    13
    Vendredi 25 Mai 2007 à 17:45
    Très joli et tendre !
    12
    Jeudi 24 Mai 2007 à 20:04

    Bonsoir Sido,


    j'ai beaucoup ce texte ! ça se passe à Miami :)))

    Bises et bonne soirée.


    Joël.


    11
    Jeudi 24 Mai 2007 à 07:40
    ha ! quand internet bugue !!! lol bisous ensoleillés ! bonne fin de semaine, christel
    10
    Jeudi 24 Mai 2007 à 06:08

    Très beau.


    Belle journée à toi

    9
    Jeudi 24 Mai 2007 à 04:48

    J'aime la fin cela me redonne de l'espoir.

    8
    Mercredi 23 Mai 2007 à 23:22
    Quelques minutes en suspend et c'est l'éternité qui défile, texte agréable à lire, toujours une chute bien trouvée dans tes textes. Bisous
    7
    Mercredi 23 Mai 2007 à 22:00
    C'est tout simplement génial...mon mi, ma mie...
    6
    Mercredi 23 Mai 2007 à 13:56
    Quelle talent pour nous dire que la "boîte de réception" ne doit pas devenir la "boîte de déception" !
    bise
    alain
    5
    Mercredi 23 Mai 2007 à 12:01


    Je trouve ce texte très beau et super bien écrit, merci de le partager avec nous gros bisous et passe une bonne journée

    4
    Mercredi 23 Mai 2007 à 11:18
    Ouf ! j'ai cru un instant que tu avais été abandonnée.
    3
    Mercredi 23 Mai 2007 à 11:03

    Ah ! J'adore lorsque tu me sers du light ! Merci ! J'en reprendrai bien encore un peu, du coup...


    Gros bisous ma Sido et belle journée à toi.

    2
    Mercredi 23 Mai 2007 à 10:38

    ...et pour une fois le treize à porté bonheur!..


    Bisous Sido.

    1
    Mercredi 23 Mai 2007 à 10:03
    Le givre....c'est glacial !  Et la suite......? Bises !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :