• Le SURREALISME: poesie, peinture , sculpture

     
     Deux articles aujourd'hui, eh oui une fois n'est pas coutume, un pour la curiosité de certains, l'autre pour le savoir écrire des rêveurs...non... rêveuses !
     
    Les mouvements poétiques (2) : Le SURREALISME
     
      Pour conclure sur ce survol des mouvements artistiques, le mouvement SURREALISTE
    Apollinaire
    a donc donné un aspect nouveau à la poésie. A sa suite nombreux sont ceux qui ont eu envie d'aller plus loin.
    L'après guerre, années 1918-1937 (en gros), est une période d'effervescence dans tous les domaines artistiques, révolte, rupture avec la tradition.
     
     
    Toutes les formes d'art sont concernées (peinture cubisme, musique, sculpture distorsion des formes) :  Braque
    Image Hosted by ImageShack.us



    Image Hosted by ImageShack.us

    GIACOMETTI
                             
     
    Mais la poésie est le fer de lance de ces mouvements :
     
    Ses objectifs sont formulés par A. BRETON, P.SOUPAULT.
     
    La poésie est une technique pour explorer le conscient, la réalité, et l' inconscient l'inconnu (influence de Freud).
     
        
    « Le surréalisme une manière d'exister » : « un automatisme psychique pur par lequel on se propose d'exprimer le fonctionnement réel de la pensée--en l'absence de tout contrôle de la raison--sans préoccupation esthétique ou morale. »
     
     Ainsi il est à noter que des poètes comme A. Breton (affecté pendant la guerre à des centres de neuropsychiatrie), Aragon, ont été médecins et connaissaient ce qu'ils pouvaient retirer de
     
                            l'exploration de l'inconscient.
     
    Cette exploration poétique se réfère aussi à certains poètes néo-romantiques (Rimbaud, Nerval) pour lesquels, voyage, exotisme, rêves, est source d'évasion.
     
    Toutes les techniques pour y parvenir sont bonnes :
     
     Voyages (réels, imaginaires,), Rêves spontanés ou provoqués, Démence (simulée ou réelle) drogue.
     
    L'écriture se veut spontanée elle aussi, l'inconscient se révélant dans le mot jeté sur le papier : naissance de l l'ECRITUREautomatique.
     
     Le maître mot c'est la libération, revendiquée en particulier par le mouvement DADA, illustré par Tristan TZARA.
     
    Celui ci rédige un manifeste : objectif :  désagréger le langage, la vie de l'esprit, en laissant éclater dans la poésie le « brut   ».
     
     
     
     «  Hurlement des couleurs crispées, entrelacement des contraires, et de toutes les contradictions : la VIE   »
     
     
     Entreprise anarchiste, qui n'aura de prolongements qu'après assimilation et personnalisation
     
     
     
    Des Figures Marquantes (il y en a beaucoup !)

    Ici J. MIROImage Hosted by ImageShack.usA. BRETON, Louis ARAGON, R. DESNOS, P.ELUARD.
     
     Quant à J.PREVERT né en 1900, point de départ de ces deux articles...!, il a côtoyé le mouvement surréaliste, en a gardé la volonté de liberté un peu anarchisante, mais sans les excès du mouvement d'origine.
     
    Ceux qui ont demandé une suite seront j'espère satisfaits ...  
     
                                        
      LASIDONIE                              
     
     
    « MOUVEMENTS POETIQUES , début xxèm. siècle.L'ART SURREALISTE (fin) »

  • Commentaires

    13
    Betty
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:48

    ..Je ne sais si mon précédant commentaire a été enregistré .Excusez-moi si c\\\'est le cas ....


    Merci d\\\'avoir "donné à voir " la scupture de Giacometti ,qui dégage tant de force ,qui a aussi une valeur symbolique . Je ne parlerai pas de Braque  dont on a pu découvrir les multiples facettes lors dde l\\\'intéressante exposition du musée Cantini(  Marseille )  .


    Continuez nous avons besoin de rêve.

    12
    noëlle
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:48
    Clair ,précis,illustré .Les mots clés nous sautent aux yeux.C'est une bien agréable "révision".dépannage impec.Merci .Bise à toi .Noëlle.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Dimanche 24 Septembre 2006 à 07:52

    Coucou Lasidonie
    Agréable surprise ce matin, avec une pléiade d’artiste surréaliste. J’aime particulièrement cet art, jeune il m’est arrivé de faire des choses dans un état d’âme hors temporelle. Je suis souvent allé a St Paul de Vence, a la fondation Maeght,  c’est un haut lieu de tout ces artistes hors du commun et géniaux. Bizous la Varlope   

    10
    Samedi 23 Septembre 2006 à 23:51

    Il faut encore que je regarde ton problème de boîte à images...


    Bon, ce sera la semaine prochaine...

    9
    Samedi 23 Septembre 2006 à 22:37
    Merci, mes copines, de me soutenir dans cette difficile tâche !...Et bises à vous. Sido
    8
    Samedi 23 Septembre 2006 à 19:59
    J'ai trouvé la ligne et t'ai envoyé un mail avec l'explication
    7
    Samedi 23 Septembre 2006 à 19:30
    Re là... j'essaye de trouver la ligne
    6
    Samedi 23 Septembre 2006 à 18:50
    En réponse à Dominique et J.Christophe je dirai que l'article portant sur la poésie je ne pouvais, sous peine d'etre trop longue, faire un survol des artistes peintres ou sculpteurs. ceux que j'ai cités l'étaient pour illustration du propos. J'aurai pu effectivement citer Dali, Picasso et tant d'autres...un autre article ? Merci de votre visite. Sido.
    5
    Samedi 23 Septembre 2006 à 18:46
    Moi aussi je préfère les symbolistes, mis à part Aragon et Eluard ( certains poèmes), j' ai plus de difficulté à adhérer aux textes rimés de notre époque, question de musicalité...Cet article est une réponse à une suggestion, mais ne correspond pas du tout à mes goûts, y compris picturaux. Merci d'etre passé. (Ton site est souvent inaccessible'). A bientôt. Sido
    4
    Samedi 23 Septembre 2006 à 18:36
    J'ai beaucoup apprécié cet article,vraiment un trés bon choix.....J'ai une préférence pour Rimbaud  et Verlaine...bien  à  toi 
    3
    dan
    Samedi 23 Septembre 2006 à 17:28

    Trés bien.
    J'adore aller au dela de la raison.
    Quand le raison n'est plus on pense que le monde va s'arreter.
    Reste le reste. Et Il n'est pas mince.
    Super ... j'apprends plein de chose.
    (5 Lettres)
    Bises
    Dan

    2
    Samedi 23 Septembre 2006 à 17:03

    Bon, JCB m'a précédé. Je voulais écrire : où est passé Dali ?


    Je me suis beaucoup interessé au surréalisme quand j'étais jeune. J'ai fondé à vingt ans une association paranoïa-critique qui resta lettre morte.

    1
    Samedi 23 Septembre 2006 à 15:02
    Bel article sur le surréalisme. Mais je n'ai pas vu les noms de Dali et de Magritte.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :