• Le sommeil du coeur







    DORMIR

     

    Toi que le hasard a mis sur ma route

    Toi qui t’en es allé

    En décidant « machine arrière toute »

    Un sombre jour d’été,

     

    Toi qui trouva bon et sans crier gare

    De colorer mes mots

    D’une joie dépassée, naïve, rare

    Dans l’oubli du fardeau,

     

    Pourquoi as-tu resurgi dans ma vie ?

    Sais-tu comme est cruel

    De réveiller les idées endormies

    D’en battre le rappel ?

     

    Tu as fait refleurir les pensées mortes

    En un printemps indien

    Quand déjà l’hiver était à la porte !

    Illusion d’un matin,

     

    Rêve créé, séduction douloureuse

    D’un espoir qui s’enfuit

    Avec les jours dont je suis naufrageuse

    Sans lui ! L’as-tu compris ? 

     

    Ô sommeil du cœur prend toute la place

    De l’éphémère intrus,

    Qu’en moi s’éteigne la lueur  ! De grâce 

    Dormir, à corps perdu !


     


    Lasidonie
    mars 09








    « Noir contre lumière ( l'aventure numérique)Le temps de la lassitude et des désillusions »

  • Commentaires

    11
    Mercredi 3 Mars 2010 à 22:40
    splendide blog, voilà que je comprends tout juste comment naviguer et sur vos blogs de poésies que je tombe en amour;et pricesses des mots et de l image, comment faites vous lasidonie les photos numériques? beauté hasardeuses, vous m enchantez et chez vous je reviendrais merci de cette balade nocturne en vos pages ainsi magnifiées arieth(vous savez "une ariette oubiée"petite poésie ritournelle;;;;
    10
    Mardi 21 Juillet 2009 à 22:02
    Dormir et se réveiller, comme un écho qui revient
    Bisous Sido, je suis comme toi fatiguée: mon blog sans trop d'envie, la pause me donnera réponse à la réflexion
    9
    Dimanche 12 Juillet 2009 à 15:57
    Souvent ta poésie me fait penser à celle de Marceline Desbordes-Valmore, à la fois pour l'élégance du style et la tonalité nostalgique. Ce poème, peut-être encore plus que les autres !...

    bise
    alainB
    8
    Dimanche 12 Juillet 2009 à 12:24
    oublier, dormir, ... mais la réalité est là au réveil
    7
    Vendredi 10 Juillet 2009 à 08:30
    Dormir à corps perdu...mais le réveil vient toujours... Apprendre le temps...
    Bisous Sido
    6
    Vendredi 10 Juillet 2009 à 07:34
    dormir pour oublier mais c'est souvent la nuit que ressurgissent tout ce que l'on voudrait enfouir. Bises
    5
    Jeudi 9 Juillet 2009 à 20:19
    Muette je reste ... de coeur à coeur

    Je vous souhaite de la tranquillité
    4
    Jeudi 9 Juillet 2009 à 13:05
    jE NE SAIS fuir dans le sommeil ! au contraire, plus il le faudrait, et plus les soucoupes s'ouvrent !!!
    Si tu peux le faire, fais-le. Je pense et souhaite que tu y gagnes ce que tu cherches.
    Douce journée.
    3
    Jeudi 9 Juillet 2009 à 10:24
    C'est inhumain cette situation. et pourquoi, aussi ??

    Bises à toi.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 9 Juillet 2009 à 07:15
    l'oubli comme comme guerison...
    Bises Sido
    1
    Jeudi 9 Juillet 2009 à 06:42
    Ce sommeil du coeur me parle vraiment... Difficile d'oublier une passion et l'être qui l'a fait naître .... Alors quand il ressurgit c'est encore plus douloureux. Certains font en sorte qu'on ne les oublie pas. C'est du harcèlement moral. Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :