• Le messager, ami du feu follet.

     

     

    Du feu follet, phénomème physique, dérive l'image dansante d'un être lumineux qui passe, bien fugitivement, en éclairant, quelques minutes seulement, les zones obscures...et que l'on aimerait retenir un peu...

     

     

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

    Il est passé, le messager du vent

    Déposer quelques timides feuillets

    Discrets, légèrement teintés

    D’une encre claire de mémoire

    Sous mes pas oublieux  se sont collés

    Pour suivre la trame de mon histoire.

     

    Est repassé le messager du vent

    Patiemment, jour après jour et semaines

    Dans l’ombre douce de mes mots

    Progressant d’allure incertaine

    Pour transmettre des fragments en écho

    De ce qui fut jadis un beau duo

     

    Juste une lumière et l’étonnement :

    Comment reconnaître la voix ténue

    Quand maître vent devenu fou

    Sous une couche bien feuillue

    En soufflant entasse agite ou rend flous

    Les messages au sens dessus dessous !

     

     

    Image Hosted by ImageShack.usMontage par superposition  et travail sur deux images

     

    Il est passé, puis parti doucement

    L’émissaire vrai feu follet

    Sa tâche menée, accomplie :

    Repeindre les souvenirs délavés

    De vives couleurs-joies, brève éclaircie

    Pour fleurs envolées au vent d’un été

     

     

     

    Lasidonie
    mars 09

     

     

    « Des mots et des couleurs pour jeu poétiqueLa complainte de RUTEBOEUF. Leo Ferré, Joan Baez »

  • Commentaires

    18
    Lorient
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:32
    Quelle douce chanson font ces rimes qui frappent à ma porte,sous la force du vent,notes cristallines qui rebondissent d'aventures et prennent leurs élans pour d'autres futurs!
    17
    hennequin
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:32
    Je suis sur une mer débrisée,plate,endormie,une et infiniment renouvelée,huile de Marie Laurencin,qui pourrait croire que mon regard est fardé des tempêtes à venir,les drisses gémissent
    des morsures du soleil et viennent à regretter les complaintes du vent....
    16
    Mahina
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:32
    Un messager du vent... messager du bonheur , de la joie de vivre, il vient en douceur sur la brise ou à toute allure les jours de tempête...
    15
    Dimanche 21 Juin 2009 à 15:42
    Bonjour,
    Je viens de créer un nouveau blog dans lequel je voudrais regrouper des texte provenant de blog. En me baladant parmi beaucoup je suis tombé sur les votre, en particulier celui ci que je trouve vraiment très beau.
    J'aimerais savoir si je pouvais le publier sur le mien, avec bien sur le lien vers votre blog.
    14
    Dimanche 7 Juin 2009 à 17:13
    Bonjour,

    Le Hangar (notre blog littéraire) organise un CONCOURS, avec un lot à la clef. Il suffit de nous envoyer via le blog (ou à cette adresse : http://le-hangar.cowblog.fr/contact.html ) votre œuvre, qui peut être une poésie, une courte nouvelle ou un passage de théâtre sans (trop) dépasser les trente lignes; vous avez jusqu’au jeudi 18 juin. Cependant il y a un thème obligatoire: le CORPS. Il est possible d’exploiter tous les sens du mot. A vous de faire preuve d’imagination.
    Le samedi 20 juin, seront publiés dans un article sur le blog les cinq meilleurs textes choisis par notre jury, et à partir de cette date les lecteurs du Hangar pourront voter pour le texte qu’ils préfèrent jusqu’au 4 juillet minuit. Les résultats seront connus le 5 juillet, et le gagnant recevra un prix : un livre de Franz KAFKA - Lettres à Milena.

    Nous espérons te voir participer, tu as jusqu’au 18 juin pour nous faire parvenir ton texte sur « le CORPS ».

    A bientôt, sur le Hangar, http://le-hangar.cowblog.fr [copier/coller le lien dans la barre d’adresse]

    Hazel.
    13
    Samedi 6 Juin 2009 à 21:52
    Comme des superpositions de présent et de passé .C'est très joli mais on respire encore une certaine tristesse..en espérant que tu vas bien ..bisous
    12
    Samedi 6 Juin 2009 à 09:25
    Feu follet, attirant et décevant, toujours en fuite devant notre désir
    11
    Vendredi 5 Juin 2009 à 18:57
    Que de belles choses sur ton blog SIDO , je viens de lire ta prose chez notre ami LUMI , hi hi hi ça en jette , c' est génial ces réparties par blog interposé , je vous adore tous les deux .

    Gros bisous à toi chère SIDO , car si même on ne s' écrit pas souvent on ne t' oublie pas , et puis qui sait j' espère qu' on pourra se rencontrer pour une journée entière la prochaine fois.

    RENEE (mamiekéké) .
    10
    Vendredi 5 Juin 2009 à 17:43
    Une douce mélodie ... on entend la musique ... c'est beau
    9
    Vendredi 5 Juin 2009 à 01:02
    superbe..
    tilk
    8
    Jeudi 4 Juin 2009 à 09:14
    Beaucoup de nostalgie délicatement décrite. Je viens de faire une longue balade sur ton blog en découvrant tes voyages dont celui à Prague. Aux accents de la Moldau, sur laquelle j'ai écrit un poème en l'honneur de Smetana, j'ai découvert les beautés de Prague et je t'en remercie.
    7
    Jeudi 4 Juin 2009 à 07:02
    quel magnifique messager. un beau travail qu'il accomplit.
    beau poème
    6
    Mardi 2 Juin 2009 à 16:07
    Les mots coulent avec agilité...on dirait presque une chanson !...
    cordialement
    alainB
    PS : c'est toujours un peu large sur mon écran 16/9ème
    5
    Mardi 2 Juin 2009 à 10:56
    toujours une grande recherche dans tes poèmes.


    Bonne journée. Bises.
    4
    Mardi 2 Juin 2009 à 10:26
    ...et il a laissé des beaux mélanges!..
    De passage pour un petit bonjour.
    Bisous Sido.
    3
    Mardi 2 Juin 2009 à 07:36
    Joli..... j'aime sido. Bises
    2
    Mardi 2 Juin 2009 à 07:32
    chère sido,

    je t'ai fait la réponse du berger à la bergère sur ton dernier com. sur mon blog © lumitra utrazoom,© l'Aventure Photo Numérique APN ©

    A Plus chère Nana et +
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Mardi 2 Juin 2009 à 07:25
    douce poèsie d'un passé chantant....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :