• Le chant de la mer




    Image Hosted by ImageShack.us

     

    Il suffit de fermer les yeux

    Et j’entends la mer

    Psalmodier les chants qui apaisent

    Les esprits ballottés par les vents contraires.

    L’alternance du flux et du reflux

    Vagues du cœur,

    Porte haut sa voix

    Me fait survoler les abîmes noirs.

    Il suffit de fermer les yeux

    Paupières closes

    Elle vient vers moi

    Lécher le pied de la falaise

    M’offrir en bouquet d’écume

    Les pensées qui osent.

    La nuit sera son bleu, un bleu merveilleux !

    Jusqu’au point du jour

    Elle portera mes rêves

    D’autres petits bonheurs

    Je verrai adoucies les couleurs

    Dessiner d’autres visages

    Si proches, si vivants,

    Qui m’attirent, me sourient

    Une main se tend

    Au passage

    Une autre appelle

    D’un signe chaleureux

    Tous ces regards se mêlent

    A ceux d’autrefois

    Un autre temps, d’autres cieux !

    Leurs murmures irréels

    Accompagnent mon éveil

    Ébloui tout à coup

    De la clarté des aurores

    Dans le petit matin

    Bleu, encore,

    Du bleu de la mer au loin

       Il suffit de fermer les yeux …


    Image Hosted by ImageShack.us

    LASIDONIE

    09-08

     

     

    « Un mot doux, unis...Petite pensée d'amour »

  • Commentaires

    10
    Vendredi 26 Septembre 2008 à 18:23
    Très belles photos Sido, je ferme les yeux et j'entends encore ton poème au rythme des vagues ;-)))
    9
    Lundi 22 Septembre 2008 à 16:35
    Charmant poème empreint de quiétude...
    8
    Lundi 22 Septembre 2008 à 15:46
    ous l'avons pour "compagne précieuse, au coeur et au corps" et Elle nous le rend bien.

    Je t'embrasse mon Amie.
    7
    Lundi 22 Septembre 2008 à 13:42
    Je me laisse emporter  par le chant de la mer, des rêves plein les yeux
    Bises et bonne journée
    6
    Dimanche 21 Septembre 2008 à 23:07
    Oui... il suffit de fermer les yeux ... et l'on entend le ressac, le cri des mouettes et le rire des enfants... oui fermer les yeux... écouter Debussy et se laisser porter par la voix des vagues ... dans cette mer immortelle au silence éternel...
    et ne plus savoir si c'était un rêve... serait-ce plus vrai de l'avoir rêvé ce chant de coquilles ... ce chant des sirènes...

    Merci pour vos passages... merci pour ce beau texte
    5
    Dimanche 21 Septembre 2008 à 18:08
    très beau, au rythme des vagues douces, on sent bien qu'elles t'accompagnent.
    4
    Samedi 20 Septembre 2008 à 12:06
    Comme exprimé dans mon commentaire concernant ton Article du 22/08 ( j'étais en "désertion "de blog et, c'est bien connu,  les absents ont toujours tort ! ) , je te dépose ici ce petit impromptu que la lecture de tes magnifiques Textes m'avaient inspiré :

    Et je dépose, ici, sur les bleus de ton âme,
    Sur le bleu des volets, sur le bleu de ta mer,
    Un sourire doré, vibrant comme la flamme
    Qui repose en ton coeur si doux et si amer.

    Et je te laisse aussi des lances de lumière
    Pour consteller tes nuits de rêves arc-en-ciel,
    Brûlant à tout jamais la souvenance amère
    En donnant à tes jours un goût providentiel.


    Avec mes sincères pensées,                  Alice.
    3
    Samedi 20 Septembre 2008 à 11:37
    " Il suffit de fermer les yeux"...
    Sur cette " Rêverie ", tu nous nous dévoiles un intérieur d'une grande richesse,Sido.
    Mais n'est-il pas plus nourrissant de les ouvrir grand ? Le Monde regorge, aussi, de merveilles...
    J'ai aimé tes images.
    2
    Samedi 20 Septembre 2008 à 07:43
    Merci Sido pour ces photos  et ce texte , J'aime la mer par dessus tout et elle me manque.... Je n'arrive pas à l'entendre en fermant les yeux.... mais grace à toi aujourd'hui je l'ai vu. Bises
    1
    Vendredi 19 Septembre 2008 à 11:15
    la mer doit être pour toi, un élément indispensable !!! Bises.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :