• La souffrance du passé

     

     15/01 : Sourire sur le blog photo c'est ici : link
    *************************************


    Re-édition d'un article publié en 2006...Le temps passe mais les souvenirs restent, heureux ou douloureux !

    "J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans "    Baudelaire

     

    "Notre tête est sans cesse envahie par des retours en arrière sur un passé qui n'en finit pas de nous faire souffrir...Mais faut-il éternellement nous laisser submerger par ces maladies de la pensée ?

    Sommes nous prisonniers d'un système de pensée sans pouvoir réagir ? Seule la compréhension de ce qui fait mal peut permettre un jour de guérir."

     (extraits du livre de C.Bensaïd, psychiatre, psychothérapeute)

     

     

     


      Bouquet sec

     

    Balade pour un coeur

     

    Les jolies fleurs

    Ont desséché

    Dans le bouquet,

    Comme mon coeur

    Ratatiné.

     

    Oiseaux d'ailleurs

    Déçus, lassés,

    Ont déserté,

    Comme mon coeur

    Trop délaissé !

     

    Et le bonheur

    S'en est allé,

    M'a oublié,

    Comme mon coeur

    Si épuisé!

     

    Adieu mon coeur !

    Fais toi raison

    Mon compagnon !

    Adieu lueur?

    O ! Et puis, non !

     

    Tiens bon, mon coeur

    C'est du passé !

    Bientôt l'été ;

    Gaîté, chaleur

    Tu vas trouver.

     

     

     


     

     

     

     

    Poème écrit sans conformité avec les règles classiques qui voudraient une alternance de rimes feminines et masculines (en poésie aussi le couple est le modèle...! ). Mais la construction identique de chaque strophe en permet le rythme.
    lasidonie

     

    « Paysages de REVE : les SEYCHELLESLe PASSE, élément de souffrance ? Comment faire face et regarder devant ? »

  • Commentaires

    11
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 18:58
    Tant pis pour le fameux couple des rimes en poésie, le poème est superbe !

    bise avant départ pour le vietnam
    alainB
    10
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 18:32
    Et pourtant on dit la mémoire sélective ne gardant que le bon et chassant le mauvais. C'est que certains souvenirs sont tenaces et on fait beaucoup plus souffrir, il reste une cicatrice, mais l'espoir est toujours là, la vie est plus forte heureusement ! bonne soirée Sido bisous
    9
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 14:35
    Tu es bien triste en ce moment ,tes photos num"riques pétillantes vont sans doute se multiplier avec l'arrivée des beaux jours.
    Bon après midi!
    8
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 18:39
    Et quel beau rythme!
    Bisous Sido
    7
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 11:20
    hello sido
    tu fais ds la fleur séchée en attendant le printemps ???
    6
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 10:20
    Des mots me venant à la lecture de ton poème:

    Un coeur à coeur d'hier à "deux mains"
    ou le contraire quelque fois,
    l'essentiel étant de rester sur le chemin.
    La vie, cette route bordée de tant de curiosités, sa traversée est remplie de sensations,
    le chaudfroid, le beaulaid, le ventpluie...
    à chacun ses émotions à partager,
    à offrir à l'autre, lui montrer que comme lui,
    nous sommes entourés mais seuls avec nos pensées.
    5
    Mardi 12 Janvier 2010 à 23:21
    peu importe le flacon pourvu qu'on ai l'ivresse
    les règles doivent être au service de la poésie
    et non le contraire et puis c'est bon de transgrésser
    beau poème
    besos
    tilk
    4
    Mardi 12 Janvier 2010 à 19:06
    On s'en fiche des règles de la poésie qui très souvent coupent la créativité ... Il est très beau ton poème surtout la dernière strophe dont j'apprécie la lueur d'espoir. Bises
    3
    Mardi 12 Janvier 2010 à 18:05
    C'est vrai que le passé gangrène le présent, et c'est un long travail que de savoir pourquoi.
    Je suis comme toi, mon coeur résiste et attend les beaux jours, il y arrivera.

    Je te souhaite un bel an, plein de ce rêve si grand que tu attends.
    2
    Mardi 12 Janvier 2010 à 14:56
    très beau poème plein d'espérance !!! Bises.
    1
    Ut
    Mardi 12 Janvier 2010 à 08:46
    Oui, forcément... !
    Haut le coeur, haut par dessu les fleurs!aller cheercher le soleil....
    Baisers.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :