• LA REVOLTE : en mots , en image

     

     

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     

     

    Je suis colère,

    Colère pour ce carcan qui m'enserre

    Symbolique collier de fer

    Qui me maintient coûte que coûte

    Jusqu'à épuisement,

    Colère pour mon impuissance

    À trancher, décider dans les doutes,

    Colère d'espérer et de désespérer

    De refaire de nouveaux projets

    Et puis devoir les abandonner,

    Colère pour ces jours gaspillés au lieu d'en jouir

    De ces joies entâchées,

    De ces heures vécues en solitaire

    Quand il suffirait de peu pour les partager !

    Colère pour des mots terribles assénés

    Des gestes incontrôlés

    Que je dois gommer de ma mémoire

    Comme une banale histoire

    A oublier !

    Colère d'être sur un balancier

    Jamais en équilibre

    Au soleil ou en enfer.

    Colère de révolte

    Pour l'inévitable faiblesse

    qui me laisse

    désarmée.

    Oui , je vis colère

    Je pleure colère

    Je suis colère

     amère !

                                                      LASIDONIE  

                                                           

    « Le travail, on en parle avec G. Lacroixl'eucalyptus ou les misères du temps »

  • Commentaires

    21
    Samedi 5 Mai 2007 à 23:02
    Une colère, un cri comme les taï chi pour expulser les mauvaises ondes, et la sérénité revient constructive. Bisous
    20
    Vendredi 4 Mai 2007 à 23:32
    souvent je me ret rouve dans ce que tu ecris!!! la aussi!
    19
    Vendredi 4 Mai 2007 à 08:44
    Très beau ton texte Sido. tu sais c'est nos doutes, nos contradictions et nos échecs qui nous font paradoxalement avancer plus que nos réussites et nos certitudes. Gros bisous , courage.
    18
    Jeudi 3 Mai 2007 à 22:12

    La colère peut nous réveiller à condition de la laisser s'éteindre et laisser place au renouveau !


    Pour moi quand çà m'arive, je deviens très productive, je ne sais pas pourquoi ! j'abats du boulot. Du coup je suis contente de moi et ensuite je vois plus clair ! bisou Sidonie.


                              
    17
    Jeudi 3 Mai 2007 à 21:45
    Quand la colère illumine notre naturel comme une mer déchaînée qui écume   ses flots ondulés, quand la colère  fait gronder  le tonnerre pour punir le temps de son impatience, elle devient sublime et admirative   amitié
    16
    Jeudi 3 Mai 2007 à 19:28
    Les mots qui savent,  les mots qui disent...avec la force de conviction. Plum' la finesse, merci
    15
    Jeudi 3 Mai 2007 à 19:24
    merci Mathéo, j'ai écouté, c'est stupéfiant cette virtuosité, elle étourdit !
    14
    Jeudi 3 Mai 2007 à 19:23

    "puiser des jours nouveaux comme on puise de l'onde.".

    .je dirais à notre grand Poête, "inutiles ces jours nouveaux, pouvoir laver le jour présent et lui rendre sa couronne simplement d'argent"

    12
    Jeudi 3 Mai 2007 à 18:47
    http://www.youtube.com/watch?v=SygS5yz7x5M Quelque chose de guai pour te rendre le sourire.
    11
    Jeudi 3 Mai 2007 à 17:38
    oh...ces colères...comme elles me sont famillères.... souvent...
    10
    Jeudi 3 Mai 2007 à 16:30
    colère, mais aussi belle leçon de lucidité...
    ab
    9
    Jeudi 3 Mai 2007 à 16:08
    La colère est mauvaise conseillère...
    Bisous
    Flo
    8
    Jeudi 3 Mai 2007 à 16:07

    "Ô temps ! si l'on pouvait dans ton urne profonde
    Puiser des jours nouveaux comme on puise de l'onde,
    J'en voudrais bien encor !

    Je dirais à la vie : oh ! que ta fleur renaisse !
    Et je reposerais sur mon front la jeunesse,
    Cette couronne d'or ! "


    Victor Hugo 


    et des bises pour toi

    7
    Jeudi 3 Mai 2007 à 15:34
    La colère..
    je connais....elle te bouffe la vie ...
    bisous
    titi
    6
    Jeudi 3 Mai 2007 à 14:00
    Je passe te dire bonjour avant d'étre hospitalisée
    demain vers 14h, c'est pour un court moment (48h si dieu le veut).
    Trop faible pour combattre cette crasse que je me suis choppée.( carence en tout méme en cholestérol)  :(
    Vous étes ma famille , tout vos messages méme les plus court me seront d'un grand soutien
    Et je vous reviendrez vite en forme avec ma grande gueule et ma verve habituelle!
     Je vous aime
    Linda
    5
    Jeudi 3 Mai 2007 à 13:37

    Que cette colère se transforme en paix!..


    Bisous Sido.

    4
    Jeudi 3 Mai 2007 à 11:46

    Tu sais nous traversons tous ce genre de sentiments et chacun les gère avec sa personnalité.

     



    Ta colère est un bon signe, rien n’est plus terrible que l’abattement passif.

     



    Je pense à toi et je t’embrasse.
    3
    Jeudi 3 Mai 2007 à 10:31
    gare à l'intrus ! Le pauvre ;-)
    2
    Jeudi 3 Mai 2007 à 10:19
    Grrrrrrrrrrrrr!!! tu cries fort !!! C'est jeudi et le jeudi c'est le jour du nouvel article !!! re-bonne journée à toi et re-gros bisous, christel
    1
    Jeudi 3 Mai 2007 à 10:18

    La colère est douleur


    sourde, elle s'installe


    prend possession, s'étale


    et étouffe ton coeur


    Petit à petit, en silence,


    de colère elle devient mal-être


    locataire permanent de ton être


    elle régis ce que tu dis, tu penses


    Expulse-la, accouche-la, hurle-la


    rejette-la à la mer pour la nourrir


    refuse d'en mourir, retrouve ton sourire


    reprends ta vie, réapprends-toi...


     


    Gros bisous ma Sido.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :