• la haine



    Jeu avec l'image, jeu avec la couleur de fond des strophes, une façon symbolique de suivre l'écriture...


    ***

    Inutiles ces jours nouveaux
    Ciselés de l'or d'espérance,
    Stériles comme puits sans eau
    Espagne aux fallacieux châteaux
      ô vivre sans leur dépendance !



    Pouvoir laver le jour présent
    De cette haine qui prospère
    Savoir lui rendre simplement

    Sa vieille couronne d'argent.
    Ô, Le Vivre en paix, sans colère !



    couronne-jour.jpg
    (photo montage)


    Renoncer au rêves d'antan
    De son esprit tenir les rènes
    Qui se relâchent sous l'élan
    De fièvreux désirs mis en scène
      Ô, vivre en heureux innocent !



    Lasidonie

    « L'amour sous l'angle mathématique...La fleur sous la pluie ( l'aventure numérique) »

  • Commentaires

    9
    Jeudi 24 Décembre 2009 à 18:05
    JOYEUX NOËL chère Sido
    que cette fête vous soit d'amour et beauté
    8
    Mardi 22 Décembre 2009 à 10:59
    le poème est aussi beau que l'image
    Bises
    7
    Lundi 21 Décembre 2009 à 10:21
    Pas toujours facile de se la faire....sa vie !!

    Belle journée avec bises;
    6
    Vendredi 18 Décembre 2009 à 17:26
    Très subtile cette concordance des teintes avec l'image de la roue, la roue qui tourne.. le futur, le présent, le passé pour lequel tu as pris la couleur du soleil couchant, tel le disque du fond de la photo pour signaler la fin de la journée. "Laver le jour présent" et vivre sans haine et sans agressivité, nous le voudrions. Encore une belle réussite cet article. Toujours sympas tes associations, je me rappelle lorsque tu avais fait "la collection automne, hiver, printemps, été, j'avais beaucoup aimé aussi. Bisous Sido
    5
    Vendredi 18 Décembre 2009 à 17:24
    Ô ! oui, vivre tout simplement dans la beauté du monde et de l'instant...

    Douce soirée... douce nuit chère Sido
    4
    Vendredi 18 Décembre 2009 à 10:56
    Ce serait l'idéal, mais pas réaliste !!!


    Bises et belle journée.
    3
    Vendredi 18 Décembre 2009 à 09:09
    "Pouvoir laver le jour présent
    De cette haine qui prospère..."

    Si vrai et superbement dit !

    cordialement
    alainB
    2
    Ut
    Vendredi 18 Décembre 2009 à 08:27
    Féminin rond emprisonné.
    Soleil caché derrière la haine.
    Tue la souffrance.
    Ouverts les mots de la colère.
    Tu Es l'innocence!
    1
    Vendredi 18 Décembre 2009 à 07:25
    Vivre en paix sans rancune, sans regrets juste dans le moment présent. Ne plus rêver le futur. Comme c'est bien écrit. Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :