• L'expression poétique en mots et en image

     

     

      Quelques mots écrits il y a quelque temps pour un ami virtuel ; il regrettait de ne pas être parfaitement en accord avec la prosodie ! Cela me donne l'occasion d'un complément ici

     

     

     

    La poésie

     

     

    On peut toujours écrire d'harmonie :

    Un rythme, des rimes, pour faire heureux

    Suffisent-ils à belle poésie ?

    Que nenni, si le fond se trouve creux !

     

    Déployer sans compter riches atours

    Peut travestir un temps vide carcasse

    Mais feront, des écrits, vrais petits fours

    Gâteries insipides qui nous lassent

     

    Parmi les coquillages le plus beau

    N'est pas le mieux poli par la marée

    Il retient le regard par ses défauts

    Nous plait par ses perles mal exploitées.

     

    Ainsi du cœur qui cherche son chemin

    Dans les ornières du marivaudage

    Ce ballet de mots bien tournés, malins,

    Valets d’une pensée faisant naufrage

     

    La poésie d’un rien sincère nait,

    Les outils en facilitent l’usage ;

    Combien plus touchant ce qui sonne vrai

    Qu’importe maladresses du langage !


     

    P1020135 pluie

    La poésie dans un rien : gouttes de pluie sur de l'acajou... voyage des yeux  à travers elles. 

    Et qui sait, l'objet d'un autre billet ?

     


    Lasidonie

     

    « Un peu d'humour avec ce calendrier 2011Neige, neige, en méditerrannée... »

  • Commentaires

    8
    Samedi 22 Janvier 2011 à 11:45
    jolies tes gouttes de pluie sur l'acajou, original ! bise et A+
    7
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 21:56
    Tu as bien raison, Lasido-mie ! (Tu préfères Sidonie ?)
    6
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 13:57
    Entièrement d'accord, Sido, pas de poésie sans sincérité ! Mais la sincérité n'est pas la vérité. Plus précisément, c'est la vérité d'un moment...
    bise
    alainB
    5
    Lundi 17 Janvier 2011 à 20:44
    Une poésie dont on suit la trame nous transporte, il est vrai qu'une poésie aux mots compliqués, ou d'une trop grande technicité devient ennuyeuse, et ne trasporte pas du tout. La spontanéité bien tournée comme tu sais le faire est un plaisir à lire et procure bien des émotions et des réactions. Bisous Sido
    4
    Lundi 17 Janvier 2011 à 18:23
    Le regret est toujours là!
    Mais que j'aime te lire ma Sido.
    bisous
    3
    Lundi 17 Janvier 2011 à 17:55
    J'aime ton poème sur la poésie et son insistance sur le fonds.Mais j'aime aussi le poème guilleret, sans prétention aucune sinon celle d'être léger, et de chanter la joie de vivre, simplement.
    2
    Lundi 17 Janvier 2011 à 14:27
    Toujours aussi poète...merci. Bises et belle journée.
    1
    Lundi 17 Janvier 2011 à 06:56
    J'aime cette poésie d'un rien sincère. J'ai failli lire "s'inscère" et c'est un peu cela elle s'inscère en nous discrètement. Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :