• L'envol de papillons

    pap.-jaune.jpg

      La pensée est comme envol de papillons à l’orée de leur vie, libres de suivre la fantaisie de l’instant ; leur arabesque trace dans le ciel une ligne invisible dont bientôt un peu de la poussière colorée de leurs ailes marquera le dessin. Nés dans un monde de silence, qui s’ouvre sur la lumière ils rejoignent peu à peu l’autre, qui se referme sur l’ombre.

     Parfois, la beauté, le gracieux de l’un retient l’attention, on ne sait pourquoi ; On le suit sur des chemins imaginaires. Ma pensée les emprunte sur ce fil fragile, ténu, tendu entre deux silences à travers l’espace ; lien mystérieux, langage déshabillé de mots et suffisamment clair cependant pour entrer en résonance si, quelque part, une autre pensée vibre aussi, silencieuse, dans la même direction, capte le message muet, le renvoie en partage.

    pap-rouge.jpg


     

     






    Mais la vie du papillon est brève, le fil de la pensée perd de son rêve, se distend, n’a plus de la réalité que le souvenir de ces ailes de soie, irisées, éventails lumineux variés à l’infini, se refermant, l’heure étant venue,  ou jolis cerfs-volants inertes face au vent..

    pap-bleu.jpg

    Ainsi se croisent, se rencontrent, ou se perdent, les papillons de l’esprit, tellement proches de ceux du cœur.

     

     

    Lasidonie

     

     

    « Dans le halo d'un rayonLa mer, toi, moi... »

  • Commentaires

    7
    Lundi 12 Avril 2010 à 10:01
    à Pâques chez moi , c l'envol des lapins mon choux lol_ita
    6
    Samedi 27 Mars 2010 à 19:29
    Se croisent, se rencontrent ou se perdent.... oui, très joli. J'ajouterais si tu le permets : se multiplient, se fiancent, se projettent....
    pour que la beauté de l'instant soit moins éphémère...
    Merci à Toi Sido (désolé La Sidonie, je n'y arrive pas...!.
    Douce soirée.
    5
    O.
    Samedi 27 Mars 2010 à 16:50
    Les papillons de l'esprit, nés d'une chenille lente à se développer jusqu'à l'éclosion finale et éphémère
    4
    Jeudi 25 Mars 2010 à 18:49
    Ils ne se perdent jamais vraiment...
    3
    Mercredi 24 Mars 2010 à 19:58
    Ces papillons là sont proches du coeur, mais il faut les "nourrir" ou l'esprit revient au grand galop pour les séparer.
    C'est magique de voir les parapentes évoluer au-dessus de nos têtes, des papillons.. des oiseaux.. Bonne soirée Sido bisous
    2
    Mercredi 24 Mars 2010 à 19:23
    Commentaire inattendue et superbe sur ces modernes papillons du ciel !...

    bise, Sido

    alainB
    1
    Mardi 23 Mars 2010 à 10:04
    parfois ,ils ne font qu'un,quand c'est le coeur qui commande à l'esprit, mais c'est bien sûr....rare !!! Bisous !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :