• L'amour sous l'angle mathématique...



    Le titre d'un roman  est parfois l'occasion d'en ouvrir les pages ou de lire les chroniques que la presse lui consacre. Ce fut le cas avec celui-ci:
     "La solitude des nombres premiers" de Paolo Giordano,
    dont le titre m'a intriguée. Mon propos est illustré par des photos prises lors d'un voyage en Inde. A première vue titre et photos n'ont rien de commun, pourtant...Une petite analyse lue et résumée ici met en lumière l'essentiel de cette allusion mathématique appliquée à l'amour et à des personnages qui ne parviendront jamais à n'être autre que UN, seuls :



    L'amour ne peut être multiplication car 1x1=1


    Le vieil arbre aux multiples racines et le banc (Inde, Rajasthan)


    il ne peut être division car 1:1=1

    il pourrait être une addition mais l'union des corps n'est pas fusion en réalité car 1+1 =2


    Sculpture sur colonne d'un très ancien temple Hindou du Rajasthan

    L'amour devient soustraction quand il prend fin
     car 1-1 =0

    Comme ici sur cette photo symbolique du Taj Mahal, emblème du 1-1





    Ce monde de l'amour humain ressemble ainsi à celui des nombres premiers, uns et seuls ! Additionner, Multiplier,  Diviser, Il nous renvoie toujours au profond face à face avec soi-même...



    Pour en savoir un peu plus sur ce roman primé en 2008 un lien : Paolo- Giordano- la solitude- des nombres premiers




    LASIDONIE
    « La complainte de RUTEBOEUF. Leo Ferré, Joan Baezla haine »

  • Commentaires

    15
    Jeudi 25 Juin 2009 à 22:04
    En amour, 1+1 = 1 et parfois 2.
    unis en gardant sa personnalité... et pourtant être 2 mais ne faire qu'un... Fragile dosage
    14
    Jeudi 25 Juin 2009 à 17:18
    Ingénieux, pertinent et joliment illustré.
    La magie des Nombres a toujours fasciné. Je ne suis pas en reste.

    J'applaudis à ce poétique constat, chère Sido.
    13
    Mercredi 24 Juin 2009 à 19:56
    Ce banc irait bien sur le blog http://mylucy.over-blog.com/
    12
    Samedi 20 Juin 2009 à 16:23
    Je suis fascinée par les nombres premiers.
    Ils sont le commencement, rien ne les précède, rien ne peut les diviser. Il sont les plus forts
    Mais comme dit Giardano, ils sont seuls
    Amitiés
    11
    Vendredi 19 Juin 2009 à 13:27
    Ce que vous faites est magique. J'aimerais devenir votre amie et échanger les liens avec vous. Je suis conquise car c'est sublime !
    Eléonor.
    10
    Vendredi 19 Juin 2009 à 00:02
    La solitude des chiffres m'effraie
    9
    Mardi 16 Juin 2009 à 22:44
    C'est beau... très beau... pourquoi n'ai-je pas eu à l'école un professeur de math comme vous... j'aurais alors aimé les nombres...

    J'ai posé une suite à ...nuage ...
    8
    Mardi 16 Juin 2009 à 20:56
    Je savais que les nombres étaient magiques, mais pas à ce point !... c'est une belle découverte !
    bise Sido
    alainB
    7
    Mardi 16 Juin 2009 à 18:16
    Bonjour Sido, c'est bon de te retrouver... bisous tout plein
    6
    Mardi 16 Juin 2009 à 10:31
    et bien je ne me croyais pas matheux ! j'ai tout compris te je partage vraiment. J'ai essayé de me mettre à ta news : impossible car cela renvoie à un messsage 404, blog inconnu... Help ! Bon, alors belle journée Voisine !!!!
    5
    ABC
    Mardi 16 Juin 2009 à 09:21
    Il y a la rencontre, il y a la solitude, l'une n'efface pas l'autre elles se conjuguent en parallèle, passage du numéraire à la géométrie !
    4
    Mardi 16 Juin 2009 à 07:10
    Une analyse qui fait reflechir... les photos sont très belles. Belles promenades à travers tes mots et tes images. Bises Sido
    3
    Mardi 16 Juin 2009 à 06:59
    c'est bien compliqué tout ça.Pourtant, souvent c'est si simple. Bonne journée avec bises x 2
    2
    Mardi 16 Juin 2009 à 06:58
    C'est bien compliqué tout ça !!
    1
    Mardi 16 Juin 2009 à 06:17
    C'est amusant mais un peu vrai : la fusion de l'amour je n'y crois pas trop et c'est pour cela que cela se termine souvent par une soustraction.... Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :