• l'amitié, le mot de la fin.



    Un exercice d'écriture de janvier 2007 avait proposé un thème : rédiger une lettre à un ami, une amie, pour lui faire part de sentiments tûs, reproches ou joies .J'avais choisi de faire paraître une prose humoristique  : Lunatiquebleue.over-blog.com/article-6670155.html" lettre à un ami,les affres de l'amitié".3 mots  étaient imposés ( en rouge).
    ,
    Voici ces mots présentés sous forme de maxime
    :


    Un engagement d'amitié rompu
    c'est le massacre des cadeaux reçus,
    Lancer la mémoire dans le couloir du temps
    c'est raviver les traces des chemins d'antan.


    0000000



    J'avais écrit aussi un poème plus "sec". Je vous le livre aujourd'hui, trace d'une déception passagère...

      

     

     

     Par faiblesse tu m’avais acceptée

    Avec mes joies, mes folies, mes humeurs

    Avec sagesse  tu m’as conseillée

    Dans les aléas de rêves trompeurs

    Par gentillesse je fus consolée

    De mes chagrins, mes révoltes mes pleurs

    Par amitié je  me suis réchauffée

    Faisant fi de progressives froideurs

    Par ton silence je me suis glacée

    Incompréhension, brutale stupeur !

     

    Lâcheté ? Un jour tu m’as effacée

    Sans un mot de fin pour dernière fleur !

    Image Hosted by ImageShack.us

                                         
                                        LASIDONIE

     

    « Une vision de paix, un lever du jour.République défroquée ...ou Monarchie déguisée ? »

  • Commentaires

    10
    Mardi 22 Janvier 2008 à 10:21

    les amitiés se font et se défont, comme les amours parfois...pour autant elles sont sans doute sincères quand elles ont été...et douloureuses de n'être plus...mais à l'homme rien n'est acquis...

    beau bonne journée

    9
    Lundi 21 Janvier 2008 à 20:37

    Donner son amitié, oui. Mais toujours laisser une place pour la déception évitera bien des désillusions... 
    Rien n'est jamais éternel et les sentiments peuvent changer, évoluer. Donner mais ne jamais trop attendre, c'est sûrement cela le secret pour bien vivre une histoire amicale... ou autre.

    Gros bisous ma Sido !

    8
    Lundi 21 Janvier 2008 à 19:07
    Les 4 vers du "poème plus sec" me paraissent particulièrement éloquents ! Quel talent !
    La photo également, illustre bien le texte !
    cordialement
    alainb
    7
    Lundi 21 Janvier 2008 à 14:29

    Déchirante amitié, le mot de la fin 
    Bisous

    6
    Lundi 21 Janvier 2008 à 13:36

    L'amitié n'a pas de fin pour les vrais amis!..

    Bonne semaine. Bisous Sido.

    5
    Lundi 21 Janvier 2008 à 12:02
    Rien de plus difficile d'entretenir une amitié, sans cesse remuer les braises pour   que  le feu ne s'éteigne  !
    4
    Lundi 21 Janvier 2008 à 09:36
    Combien avons nous d'amis au vrai  sens du terme dans une vie ? Il me semble qu'il est facile de les compter et que les doigts d'une seule main,sont parfois de trop !!

    Bises x2
    3
    ABC
    Lundi 21 Janvier 2008 à 09:27
    Comment effacer une amitié
    Quand elle a été donnée
    Toutes les ruptures
    Sont blessures
    Pour cicatriser
    Combien faut-il d'années ???
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 21 Janvier 2008 à 07:48
    Comme cette lettre est poignante... Soupir....

    Oui, souvent des amitiés meurent, sans que l'on sache trop pourquoi? Manque d'intérêt, changement de vie, évolution, manque de temps, tant de fausses réponses qui font qu'une amitié se brise.

    J'ai aussi connu cela et aujourd'hui, je suis très méfiante à qui j'accorde mon amitié, car une amitié brisée fait mal.

    Bon lundi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.
    1
    Lundi 21 Janvier 2008 à 06:52
    C'est un texte déchirant...
    Bisous Sido
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :