• L'AILLEURS, un oiseau bleu...tout proche

     

     Image Hosted by ImageShack.us 

     

     

      ---Chante moi les oiseaux

    Et les horizons

    Lointains qui se couvrent d'or

    Pour saluer leur passage,

    Et ces couleurs à profusion

    Que déploie le ciel,  messages

    D'accueil chaleureux

    Trésor

    Dispensé à ces voyageurs

    Légers, heureux.

    Dis moi ces pays merveilleux

    Qu'ils rejoignent

    Au mépris des assauts du vent

    Survolant

    Des océans furieux.

        ---

     Image Hosted by ImageShack.us

     

    ---Douce amie,

     Dans l 'au-delà des rêves

    Est-ce l'oiseau bleu

    Si rare si fabuleux

    Que tes yeux fatigués

    Guettent en vain dans la nuit ?

    Ce ne sont que contes d'enfant !

    Vois, je is là,

    Mes bras ne sont pas ailes

    Déployées dans le vent Ils  sont berceau

    Pour te protéger. Je guide tes pas....

    Ces pays

    Ne les cherche pas ailleurs,

    Le soleil ardent les dessine

    En toi

    Lorsque s'allume, même timide,

     La petite flamme

     Du bonheur.

     

     LASIDONIE

     

    « notre vie, un manègevent violent et printemps...Deux TANKAS »

  • Commentaires

    18
    Mercredi 21 Mars 2007 à 10:52
    L'oiseau léger vient de l'horizon inconnu,
     les ailes pleines de promesse,
    dans son bec une graine de tendresse
    dans sa gorge un chant
    roucoulant, harmonieux
    mais demain......
    il sera déjà loin
    oublieux de ses trilles

    Bises
    17
    Mardi 20 Mars 2007 à 23:00

    Tu es intarissable pour écrire.

    16
    Mardi 20 Mars 2007 à 16:50
    merci pour ce joli poème plein de tendresse...
    15
    Mardi 20 Mars 2007 à 14:18
    Poésie pleine de voyages, d'air du large et de murmures des vents. Il s'en dégage une infinie nostalgie.
    14
    Mardi 20 Mars 2007 à 11:23
    rebonjour, le pay te dit merci pour ton com,  et tu as tout à fait raison, pour l'instant je n'alimente plus mon site pour deux raisons, la première c'est que j'ai ouvert au mois de novembre dernier un blog adresse   trouillardphil.spaces.live.com       et là je mets des coups de gueules, des poèmes légers, des poèmes en jouant sur les mots;   et pour la première fois, je commence à lever le voile sur ce qu'est ma vie (ou plutôt ma non vie),   et tu vois je viends de sortir mon premier recueil, et j'ai un peu peur de le réaction de gens, normal pour un trouillard !!! hihihi !!!      ne crois pas que je délaisse mon site !!!  bien au contraire, je commence seulement à réaliser que je peux vivre, et celà me donne une force pour commencer à mettre certains poèmes de mon blog sur mon site !!!    mais il est vrai que j'attends un peu, car j'ai peur d'aller trop vite, je sais c'est con !!!      on ne se connait pas, mais je crois ressentir chez toi en te lisant comme une peur que tu essaie de cacher !!!    pardon si je t'ai choquer excuse moi stp !!!           j'espère que tu voudra me rendre réponse           je m'occupe aussi des jeunes et des adultes de mon quartier dans une section d'échecs !!!       bon stop j'arrete là !!!   pour un papy qui n'aime pas parler, là je suis étalé !!!     merci à toi !!! de m'avoir lu !!!
    13
    Mardi 20 Mars 2007 à 08:52
    Bonjour lasidonie
    L'oiseau blau j'amierais le voir
    J'aisschangé de blog
    Et peut étre que tu peu venir,car des nontact ne pouavais pas venir sur l'autre et arrive sur celui la

    Gros bisous
    Bonne journé
    Sylvie
    12
    Mardi 20 Mars 2007 à 08:19
    Ah l'oiseau bleu !!  je crois que nous le cherchons tous un peu quelque part, même si parfois il est à portée de vue :)

    http://forums.poesieland.net
    11
    Mardi 20 Mars 2007 à 08:14
    bonjour, un p'tit coucou du papy qui te dit, je découvre ton site en passant par celui d'Alain ;   je trouve super ce que tu fait, si des fois tu veux mettre ton avis sur mon site de poésie n'hésite pas il est ouvert à tout le monde    http://henry.canaan.free.fr        merci à toi !!!  pour la beauté de ton site !!!
    10
    Lundi 19 Mars 2007 à 23:09
    Ho ! que c'est beau ! "Mes bras ne sont pas ailes...berceau" la sécurité, la protection d'une mamie emplie d'amour ; je ne trouve pas les mots c'est trop aérien, pur, délicat. Bisous
    9
    Lundi 19 Mars 2007 à 21:16

    Réponse à ton com sur mon blog :


    " Non Sido , je ne parle pas de toi mais de ceux qui pensent que pour être pris au sérieux il faut être triste. Toi, Sido quand tu parles de ta peine tu le fais avec élégance et les photos qui l\\\'accompagne nous rappelle ton goût pour la vie..."


    bises


    AB

    8
    Lundi 19 Mars 2007 à 21:14

    Réponse à ton com sur mon blog :


    " Non Sido , je ne parle pas de toi mais de ceux qui pensent que pour être pris au sérieux il faut être triste. Toi, Sido quand tu parles de ta peine tu le fais avec élégance et les photos qui l'accompagne nous rappelle ton goût pour la vie..."


    bises


    AB

    7
    Lundi 19 Mars 2007 à 18:56

    Il faut  croire au bonheur même si...retrouvons notre ame d'enfant!!


    Image Hosted by ImageShack.us

    .Bisous

    6
    Lundi 19 Mars 2007 à 16:33
    Pt oiseau du bonheur
    qui jamais ne meurt


    La nature a revêtu son long manteau blanc
    Il tombe une pluie blanche de laine
    Le paysage éclairé par la pleine lune se remplit de diamants
    Ce décor magnifique fait fondre ma peine

    Les arbres se décorent de mille petits cristaux
    Le lac se change en une vitre luisante
    Le vent glacial éloigne les animaux
    Et moi je me laisse emporter de bonheur sur les pentes

    5
    Lundi 19 Mars 2007 à 15:23
    Une petite lumière timide Mathéo, qui s'allume par instants, c'est déjà bien !
    4
    Lundi 19 Mars 2007 à 14:24

    Merveilleux poème, plein de tristesse  .Comme je comprends ! Pour répondre davantage à ton message :


    Habités à 80 kms, demande une heure de temps, c'est le trajet parcouru chez  ma belle-mère, cette merveilleuse mamie chaque dimanche .Je comprends donc ton crève-coeur .Mais , si je profite de celle-là, fille de ma fille ,j'ai connu bien des mésaventures avec  la 1ere, celle de mon fils .Ma brue, jalouse de moi , soit ,l'enfant avait sa nourrice , l'une de mes voisines , située à deux maisons après la mienne .Je l'entendais, je me cachais pour ne pas qu'elle me voit lorsque je risquais de la croiser ,( sinon elle pleurait pour venir avec moi ) .C'était une période où j'étais disponible , je ne peux raconter tout ce que j'ai enduré, de voir cette petite tout près de moi, sans ne rien pouvoir dire , faire ,sinon, me heurter avec mon propre fils, qui savait compenser par des gardes ' en douce '. Plusieurs fois, j'ai éclaté, mais j'ai compris que je pouvais perturber le couple et me suis discrètement repliée sur moi-même . j'ai beaucoup confié mes douleurs à la plume ! Une autre petite est née depuis, on me fait appel,  de temps en temps,par necessité , mais je n'ai rien pu oubliée et l'aîné ne connait pas le bisou bonjour' , même pas celà !

    3
    Lundi 19 Mars 2007 à 13:47
    Mais le bonheur existe-t-il?
    2
    Lundi 19 Mars 2007 à 11:30

    Que l'oiseau bleu soit à portée de ta main!..


    Bisous Sido et bonne semaine.

    1
    Lundi 19 Mars 2007 à 09:25
    L'ailleurs, c'est ma maison parfois...souvent...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :