• Il était une fois...une petite fille curieuse






    Image Hosted by ImageShack.usFormentera : ils croquent aussi la pomme



    ---Dis, comment ça naît une histoire d’amour pour les grands ?

    ---Il y avait une fois un  jeune prince prisonnier d’un palais bien triste, enfermé là par une méchante magicienne…

    Et

    Il y avait une fois une princesse imprudente, perdue dans un coin de forêt aux arbres inquiétants, à la recherche d’un chemin bien clair.

    Un jour…

    Ceci c’est le début de ce qui n’existe que dans les contes car dans les contes tout peut arriver

    ---Dans la vraie vie Alors ?

    ---Dans la vie ? Pas de prince ni de princesse,  des jeunes ou des moins jeunes ou des bien vieux, qu’un mystérieux doigt désigne et guide les uns vers les autres. Pas de palais, une forêt peut-être, il y a tant de sentiers, de carrefour s dans une forêt, de clairières pour s’y attarder ! Et puis une forêt, de nos jours ça naît partout, même dans les villes, même sur les écrans, on peut même s’y perdre !

    Un jour ELLE croise LUI et tout commence…

    ---Se croiser ça suffit alors ?

    ---Non, ensuite un petit quelque chose d étrange, invisible, les fait s’arrêter au même endroit, se regarder, se sourire parfois, et autour d’eux tout disparaît du décor, des bruits, comme par sorcellerie. Ils sont face à face,  le silence danse sur leur musique qu’ils sont les seuls à entendre.

    Mais s’ils sont distraits, sourds, trop malheureux, ils passeront l’un à côté de l’autre, ne verront, n’entendront rien…Leur histoire aura fini avant d’avoir pu naître !

    ---Dis, tu es sûre, Alors, il suffit de ne pas se promener le nez en l’air ?

    ---C’est un peu çà. Mais tu sais, le début ne fait pas l’histoire toute entière et la fin ne dépend plus du doigt qui l’a fait commencer…

    ---Pff , Trop compliqué ! C'était la vie d'avant, grand-mère ? C’est mieux quand tu expliques les contes, LUI et ELLE se rencontrent toujours, et à la fin ils sont toujours heureux ! Pff, Moi, mon amoureux, il est dans ma classe, juste assis derrière moi tu sais, il m'aide pour le cacul, moi pour la rédaction. On s'aime bien.

    Dis, elle a commencé comment, la tienne, d'histoire, grand-mère ?

    ---Oh, çà, c’est un secret, je le garde au fond du coeur...


    LASIDONIE

     

     

    « Larmes, la tristesse ou la joie ?Un dénouement, un au revoir, ou un adieu »

  • Commentaires

    4
    Mercredi 25 Février 2009 à 22:02
    Si je vis assez longtemps et que l'une de mes petites filles me posaient la question , je ne lui dirais pas tout, mais j'en dirais un peu, juste pour qu'elle sache que les temps ont bien changé et que si elle gagne des ' étapes' ce n'est pas pour autant qu'elle a gagné le reste . Un beau récit , prose que l'on te connait moins, raconte encore ' mamie ' Bisous Sido
    3
    Mardi 24 Février 2009 à 18:52
    Très joli dialogue entre une grand-mère et sa petite fille..... J'aime bien. Ma petite fille et mes petits fils sont trop petits encore pour échanger.... On ne peut pas tout leur raconter. BIses
    2
    Mardi 24 Février 2009 à 18:29
    Un secret gardé au fond du coeur....
    1
    Mardi 24 Février 2009 à 17:05
    Sourires !! Tu as raison, garde le !!!! Bises.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :