• Fait Divers :

     

     

     

       Je n'ecris pas souvent de textes en prose mais  prise au jeu de la consigne d'écriture d'IRENE, http://mamirene.over-blog.com/

    (devant paraître sur le blog personnel avec lien) voici le récit d'une étrange aventure. Les mots en gras sont imposés.

     

     

     

     

    " J'ai rencontré un tigre blanc ! " tel est le titre que je pourrais donner au récit entendu que je vais vous relater.

     

     Il faisait chaud, la nuit étoilée ne parvenait que très peu à rafraîchir l'atmosphère que les alizés avaient délaissé  sur cette île lointaine, à l'autre bout du monde. Crystalle, n'y tenait plus, elle n'avait qu'une envie : s'éclipser discrètement, fuir les conversations, les sourires obligés. Cette soirée lui pesait, mais il fallait bien se plier au rite de ces mondanités, indispensables pour éviter l'isolement. Six mois maintenant qu'elle avait quitté la France pour s'installer dans cet Eden et rejoindre son mari. Nature luxuriante, parfumée, très vite elle avait été conquise ; Mais la touffeur des journées la faisait souffrir. Aussi lorsque le ciel s'assombrissait, que les premiers scintillements apparaissaient là haut, elle se dirigeait vers le rivage tout proche pour goûter  à la relative douceur de l'air, à la tiède humidité des embruns.

     

     Profitant d'un bref moment de solitude, elle quitta la terrasse, et prit le chemin de la mer. Il faisait clair, la lune donnait au décor des tons adoucis ; le vert des papyrus, ornements du bassin, empruntait aux étoiles ses tons irisés, que le rouge pali des hibiscus alentour  semblait rehausser. Au loin, les bananiers accrochaient une lumière bleutée sur leurs larges feuilles.

     

    Image Hosted by ImageShack.us

     

     La mer n'était plus très loin, le ressac le lui disait. Crystalle se sentait fatiguée, la tête un peu lourde, trop d'alcool sans doute, et cette chaleur ! L'air marin lui ferait du bien. Elle déboucha du sentier sur la plage, s'assit sur le sable, bien-être !

     

    Image Hosted by ImageShack.us 

      Un léger bruit, étrange, rien qui ressemblât à ce qu'elle connaissait, la fit se retourner. Le projecteur d'un large rayon de lune était dirigé vers un animal, que, médusée, elle crût reconnaître : un tigre, un tigre mais blanc, immobilisé, la fixait de ses pupilles dont elle distingua la couleur claire, bleu lui sembla-t-il. Elle ne fit plus un mouvement, paralysée, ne sachant quelle décision prendre. Lui, ne la quittait pas des yeux. Elle se dit pour se rassurer qu'il n'y avait pas de fauves sur cette île, que les tigres blancs étaient rares : En Inde peut-être, elle l'avait entendu dans une émission.  Elle décida de regarder droit devant elle, sans bouger, vers la mer étale. Elle commençait à sentir l'engourdissement apaisant de la somnolence quant au loin ses yeux  aperçurent une gracieuse silhouette : Un cygne, un cygne noir, que l'argenté de l'eau détachait dans l'obscurité. Il était en face d'elle, semblait  l'inviter...

     

    - "Crystalle, Crystalle, réveille toi". Ces voix, elle ne pouvait plus les entendre.

     Crystalle avait suivi le cygne : le fauve avait  pris du bel oiseau aquatique la couleur de lys, ange blanc annonciateur de l'ange noir aux apparences séduisantes.

     

     

     

    Triste fait divers,  n'est ce pas ?

     

     

     

     

    Lasidonie

    « le roc et la mer, force et fragilitéla rose, pour dire... »

  • Commentaires

    18
    Mercredi 6 Juin 2007 à 18:17
    Que c'est beau ! que c'est poétique ! Ta plume à l'image de cette soirée est magique. Mais c'est trop court ! encore ! encore !
    17
    Mercredi 6 Juin 2007 à 17:40
    Qu'est ce que c'est beau, avec de jolies illustrations et une morale à la fin, ne pas écouter le chant des sirènes, des Irène, tu peux...
    16
    Dimanche 3 Juin 2007 à 06:35

    chouette...


    j'avais participé à un concours de référencement qui s'appelait "tiger l'osmose"


    http://lumitra.over-blog.com/article-55748-6.html

    15
    Samedi 2 Juin 2007 à 21:37
                         
    14
    ABC
    Samedi 2 Juin 2007 à 16:16
    Fait divers si bien raconté et si bien illustré ! Tu as l'art de conter...
    13
    Samedi 2 Juin 2007 à 15:40
     Gros bisous, bon week-end, et bonne fête à toutes les mamans !!! christel

    http://toutsurbarrueco.over-blog.com , http://annecymaville.over-blog.com , http://seuleaumonde.over-blog.com

    12
    Samedi 2 Juin 2007 à 15:27

    Quand le l'Enfer prend des faux airs de Paradis


    Quand le miroir ne réfléchit plus que ce que l'on veut voir


    Quand ton monde tourne trop vite comme un manège en folie


    Ne te fais pas piéger, ne te laisse pas avoir


    Ce n'est pas ta vie qui est un cauchemar


    Ce sont tes rêves qui s'enfuient et le désespoir qui t'envahit


    Prends ma main, attrape-la, il n'est jamais trop tard


    Ouvre tes yeux, prends ma main, regarde la mer et souris...

    11
    Samedi 2 Juin 2007 à 15:11

    Mon histoire est tout à fait vraie, je n'ai émis que le " tigre blanc " pour écrire ce récit, Je venais de recevoir un document attestant l'évènement, suivi de son acte mortuaire .Un curieux hasard, lors d'une de mes recherches généalogiques, aussi je n'ai pas eu trop de difficultés à retracer un texte sur la consigne d' Irène


    Bon week-end

    10
    Samedi 2 Juin 2007 à 13:56
    Je te remercie pour ton com je te souhaite un bon week-end gros  bisous
    9
    Samedi 2 Juin 2007 à 13:52
    Tu as merveilleusement bien respecté la consigne et ton texte est merveilleux !
    8
    Samedi 2 Juin 2007 à 11:03
    J'aime cette version du tigre blanc. L'imaginaire  de chacun  fait de ces mots des merveilles.
    7
    Samedi 2 Juin 2007 à 09:48
    qu'est ce que vous avez tous contre les sirènes ?  Il y en a bien une qui m'a envouté et j'aime bien celà ....NA !!
    6
    Samedi 2 Juin 2007 à 09:26

    Sido ce texte est une merveille!!


    bravo, je l'adore

    5
    Samedi 2 Juin 2007 à 09:23
    mer de crital excusez moi ...
    4
    Samedi 2 Juin 2007 à 09:22

    ...


     


    une ile


    recouverte de palmiers


    posée sur une mer de critl


    au milieu du ciel bleu


     


    comme


     


    un papyrus dans un bocal


     


    ...

    3
    Samedi 2 Juin 2007 à 08:50
    Triste en effet, se laisser bercer par les voix des sirènes cela peut être dangereux....
    2
    Samedi 2 Juin 2007 à 08:01
    Bonjour.....votre réponse à un certain JC n'a pu que susciter en moi une certaine empathie qui m'a poussé vers votre blog....trés intéressant.....et des points communs...je repasserai volontiers...
    Ed
    1
    Samedi 2 Juin 2007 à 06:56
    Comme tu le dis c'est tout à fait d'actualité méfions nous des sirènes et de leur chant. Gros bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :