• Image Hosted by ImageShack.us


    Plus brillante, à nulle autre pareille

    Une étoile a traversé l’espace

    Des milliers de rêves en paillettes d’argent

    Se sont accrochés sur sa trace

    Mes yeux, mon cœur, longtemps

    Eblouis de tant de merveille

    L’ont suivie, ont cherché à l’atteindre.

    Las, à quoi bon feindre

    De pouvoir en voler le diamant

    L’étoile trop lointaine, bien trop belle,

    Sur son esquif charmant

    Etait sourire du ciel

    Pour d’autres amants !

     

    LASIDONIE


    6 commentaires




  • Image Hosted by ImageShack.us



    Quand la clarté
    Affiche les erreurs
    Dévoile les incohérences
    Vibre d' inconséquences
    Fuir au plus vite !
    Tristes faiblesses
    Des âmes naïves
    Dépourvues de sagesse
    De croire encore et toujours
    Que tout peut renaître
    A l'égal des saisons,
    Que la dernière lueur du soleil
    Est à soi seul destinée.
    Privilège insensé
    Déraison,
    Folie pure !
    A L'eau des orages
    Se mêle la terre
    Arrachée au passage,
     Salissure
    Pour la source à découvert !
    O, Rester caché
    Pour se protéger
    Oublier le grand jour
    La lumière
    Et refermer son coeur
    A jamais.



    LASIDONIE

     

    5 commentaires



  • Image Hosted by ImageShack.us

     

    Il suffit de fermer les yeux

    Et j’entends la mer

    Psalmodier les chants qui apaisent

    Les esprits ballottés par les vents contraires.

    L’alternance du flux et du reflux

    Vagues du cœur,

    Porte haut sa voix

    Me fait survoler les abîmes noirs.

    Il suffit de fermer les yeux

    Paupières closes

    Elle vient vers moi

    Lécher le pied de la falaise

    M’offrir en bouquet d’écume

    Les pensées qui osent.

    La nuit sera son bleu, un bleu merveilleux !

    Jusqu’au point du jour

    Elle portera mes rêves

    D’autres petits bonheurs

    Je verrai adoucies les couleurs

    Dessiner d’autres visages

    Si proches, si vivants,

    Qui m’attirent, me sourient

    Une main se tend

    Au passage

    Une autre appelle

    D’un signe chaleureux

    Tous ces regards se mêlent

    A ceux d’autrefois

    Un autre temps, d’autres cieux !

    Leurs murmures irréels

    Accompagnent mon éveil

    Ébloui tout à coup

    De la clarté des aurores

    Dans le petit matin

    Bleu, encore,

    Du bleu de la mer au loin

       Il suffit de fermer les yeux …


    Image Hosted by ImageShack.us

    LASIDONIE

    09-08

     

     


    10 commentaires






  • J’ai le cœur au bord des lèvres

    Au bord des yeux

    Au fond tout au fond

    D’un abîme de désespérance

    Je voudrai retenir

    Ce qui monte au bord des lèvres

    Au bord des yeux

    Les rend humides

    Faire barrage à l’indécence

    Je voudrai endurcir

    Le  fond, tout le fond

    Et puis le  bord des yeux

     Mais la vague est immense

    Et mon coeur souffre

    De rage, de mal, de colère

    Qui s’échappent du bord des lèvres

    Du fond des yeux.


     


    LASIDONIE

     


    16 commentaires

  • Je refuse de tricher, avec les mots,avec l'image,comme avec moi-même, état d'un moment, qui dure...Je n'ai capté le soleil qu'avec l'objectif !


    Image Hosted by ImageShack.us


    La source que je vois

    A perdu sa clarté

    Elle s’est teintée de  carmin

    Couleur du cœur blessé.

     Avec un reste d’illusion

    J’ai suivi des chemins

    Des sentiers de traverse

    A la vaine recherche

    De L’onde transparente

    De celle qui coulerait, claire,

    Sans détours hasardeux,

    Rives caméléon !

    Hélas, Je n’aperçois

    Que débris délétères

    Dans des flaques stagnantes.

    Je détourne mes yeux

    Tandis que monte en moi

     Une envie, un désir profond

    Clore enfin mes paupières

    En total abandon.

     

     

    LASIDONIE

     


    19 commentaires


  • Avec ce texte s'arrête pour le moment la parution d'autres écrits ; Si vous le souhaitez , abonnez vous à la News-Letter ( en bas à gauche ), vous serez avertis d'une reprise éventuelle .

    Merci à vous mes  amies et amis virtuels fidèles.


    Image Hosted by ImageShack.us


    Fatiguée de tout,

    Fatiguée de  moi.

    La vie a perdu ses couleurs

    Que m’importe les teintes du ciel

    Grises ou claires

    Que m’importe la douceur de l’air

    Ou son piquant

    Aucun parfum ne séduit mon esprit

    Aucun chant n’apaise plus mon coeur

    Déçu, malmené,

    Ballotté

    Par des rêves séduisants
    Très vite disparus

    Avec le vent des sables

     Du désert sans fin.

    Pierre découverte, usée, à nu

    Sous la main tremblante

    Fatiguée de tout.

     

     

    le 23-04-08
    Lasidonie

     

     

    Malgré l'antériorité de ces mots je pourrai les re-écrire aujourd'hui. Pour leur échapper je m'évade dans l'image. Vous pourrez me retrouver dans un blog différent, de pure évasion, en cliquant sur le lien à droite  " Les photos de Sido".



    32 commentaires
  •  

     

    Qui, n'a, un jour, éprouvé ce sentiment de déception, de trahison aussi...



    Image Hosted by ImageShack.us

    Amitié un mot bien galvaudé

    Mis à toutes les sauces

    Avec lequel on brasse, on nage,

    Pour dire au revoir

    En guise de fin de message

    Pour remplir un blanc d’un noir,

    Un mot

    Ecrit Comme ça,

    Sans y penser,

    Un mot,

    Dit comme ça,

    A la volée :

    « Mes amitiés chez toi »

    Pure politesse que l’on prête

    A tout va,

    Avec sincérité parfois.

    L’amitié, la vraie

    Ne fait pas parler d’elle

    N’a pas besoin d’éclabousser

    De faire la belle

    Elle est modeste, discrète,

    Mais sent, devine, va au devant

    De celui, de celle

    Qu’un geste simple va réchauffer

    Très fort en dedans.

    Aussi

    Quand survient la faille un jour

    Blessure d’Amitié rare

    Brise autant

    Que trahison d’Amour.

    Image Hosted by ImageShack.us

    LASIDONIE

     

     


    25 commentaires


  • Image Hosted by ImageShack.us





    Savoir s'en aller

    Avant qu’il ne soit trop tard,
    Que de lourds orages
    N’emportent les images
    Des bonheurs passés.
    Savoir s'en aller
    Avant  de découvrir la haine
    De soi, des autres, de l'autre,
     Les stériles regrets,
    Les amertumes vaines.
    Savoir prendre une autre route
    Eloigner les doutes,
    Les peurs, les hésitations,
    Retrouver l’horizon
    Se noyer dans la lumière du ciel.
    Pouvoir  s’en aller
    A la recherche de soi
    Après un difficile voyage
    Dans l’obscur du réel
    Qui plombe tout désir, toutes joies.

    Pouvoir s’en aller
    Et découvrir la paix !


    LASIDONIE

    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique