• Daudet et la Camargue




    LA CABANE




    Comme il fait bon quand le mistral

    Cogne à la porte avec ses cornes
    Etre tout seul dans la cabane
    Tout seul comme un mas de la Crau*

    Et voir par un petit trou
    Là-bas bien loin, dans les enganes*
    Briller les marais du Mas de Giraud





    Et ne rien entendre que le mistral
    Cognant la porte avec ses cornes
    Puis de temps en temps les clochettes
    Des juments du Mas de la Tour du Taureau.



     Poème écrit par Alphonse Daudet, en Camargue, en mars 1866.



    * enganes : végétaux vivant dans les milieux salés
     
    * la Crau : très grande plaine alluviale provençale, très sèche en surface car très ensoleillée, battue par le mistral.           


                                                                            LASIDONIE

    « Sur un air de guitare...Maupassantvariations sur le temps »

  • Commentaires

    4
    Mercredi 15 Août 2007 à 06:43
    J’ai été très touché (ému) par ce commentaire déposé hier. Le partage sur le MAV (ce terme de Monde Amical Virtuel me plait beaucoup) et  sera une (la) raison de mon choix de ne pas quitter le croisement de ces routes et chemins.
    S’attarder dans ce "Monde de lunatique" est vrai bonheur du petit matin. A bientôt, merci.
    3
    Mardi 14 Août 2007 à 10:14

    C'est chez moi et je ne m'en lasse pas ! bisou !

    2
    Dimanche 12 Août 2007 à 11:22
    C'est ce qu'il me faudrait. une petite cabane comme celle ci, avec 10 hectares de terrain autour :PP Bises !!
    1
    Dimanche 12 Août 2007 à 09:31

    J'ai adoré les lettres de mon moulin...

    Bon dimanche SIdo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :