• "Connais-tu ce chemin" : Un autre Cheminement...


     


    Un début de commentaire sur le poème de M. Gonnet : Son chemin ici  ce jour, est devenu, en laissant courir les doigts sur le clavier, une suite longue en forme de réponse ! Je la publie ici, avec son assentiment.



     "Connais-tu ce chemin"...

     


    Je connais un chemin

    Si souvent emprunté

    Où les pas buttant sur les pierres

    Se font lourds et lents,
    Parsemé d’ornières

    Creusées par mauvais temps,

    Où cet autre tant cherché

    Se dissimule dans les replis

    Des rêves entretenus par l’étrange,

    Rocs, arbres secs, ravins herbeux

    Etant paravents du merveilleux !

    Cet autre, démon, ange,

    Quel qu’il soit, dans la pensée,

    Garde encore ses mystères

    Laissant le cœur pantois.

    J’ai aperçu une fois

    Un joli sentier fleuri

    Ensoleillé, ombré

    De cette ombre joyeuse

    Qui permet la halte bienheureuse

    Avant le re-départ vers…

    Le chemin caillouteux, sombre,

    Aux ombres maléfiques

    De débris d’orage recouvert

    Qui laisse entrevoir, sans nom,

    Le trou noir

    Point ultime à l’horizon.

    Je ne connais pas ton chemin,

    Mais j’aimerai bien…

     


    Image Hosted by ImageShack.us
    Les gorges de Samaria (Crète)

     

    Lasidonie

     

      Une autre illustration plus "vertigineuse" si vous regardez ICI

    « Déclinaison, Conjugaison ( 2) : Des "Je t'aime" pour Un "Je t'aime"Le Mot est silence, le silence est mot...réflexion sur le sens. »

  • Commentaires

    11
    Louis-Paul
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:35
    Difficile  de faire le choix de l'endroit où déposer un commentaire...Ici, suite à ce très beau texte qui me fait penser à un chemin particulier ou bien sur une des créations numériques récentes sur l'autre Blog!

    Voilà, c'est écrit ici.  Bien amicalement.
    10
    Mercredi 6 Août 2008 à 09:23
    On a tous ce même chemin jusqu'au trou noir... mais pour certains le petit sentier fleuri où faire une halte serpente plus longtemps.
    9
    Mercredi 23 Juillet 2008 à 21:00
    Ia Orana,
    Quelques minutes j'ai feuilleté tes pages,
    les photos ,harmonie des mots et des images
    A bientot,AMITIES,NANA
    Marie-laure
    8
    Mercredi 23 Juillet 2008 à 14:36
    Les chemins poétiques sont reposants. J'aime regarder le paysage aux alentouts…des clichés par exemple…
    7
    Mercredi 23 Juillet 2008 à 09:10
    chaque vie a ses clairières
    6
    Mardi 22 Juillet 2008 à 21:53
    Semé d'obstacles et d'embuches ce chemin, la persévérance mènera à un sentier tout en douceur à l'ombre des pommiers en fleurs, bonne soirée Sido bisous 
    5
    Mardi 22 Juillet 2008 à 08:57
    je connais moi aussi un chemin
    moins escarpe
    moinsencombre
      de rochers que le tien
    je le parcours sans cesse
     tous les matins
    sans lui  qui me guide
    m'entraine  vers  ma foret
    je ne suis RIen

    bisous Sido
    je suis avec Toi
    4
    Mardi 22 Juillet 2008 à 03:32

    Oh, que c'est bien écrit!Tu es si proche de moi quand mes chaussures de marchent avalent des kilomètres de sentiers, et que j'ai toujours soif de ce que j'ignorai.Je vais le relire, celà fait du bien!
    a bientôt sur d'autres chemins.nadine

    3
    Lundi 21 Juillet 2008 à 17:18
    Ah mon Amie," que ta plume est jolie" (sourire) et  d'étonnements en surprise nous entraine toujours au plus près de nous-mêmes.
    Belle journée .
    2
    Lundi 21 Juillet 2008 à 16:51
    Un bien joil poème que tu nous fais découvrir là avec ce chemin
    Bises
    1
    Lundi 21 Juillet 2008 à 16:23
    Je connais, ce sentier dans les bois, c'est "mon" chemin :PP

    Bises !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :