• Blues d'une nuit

     

    *

    Blues d'une nuit

     

    Comme est lourd
    Cet au-delà des nuits
    Où je me suis enfoncée !
    Les silences y sont d'angoisse
    Règnent sur toute chose
    Toute vie comme anéantie !
    Ô, rejoindre ces autres contrées
    Lointaines, secrètes,
    Illuminées du couchant
    Où danserait l'eau des rivières

    Tandis que les silences
    Ecouteraient le chant des sources
    Sur fond de patience et de paix !
    Que là-bas mon cœur se pose,
    Au moins un temps.

     

    LASIDONIE

     

    « Ami ou ennemi ? L'ordinateur et moi : un peu d'humourL'écume des jours »

  • Commentaires

    18
    Vendredi 15 Février 2013 à 19:16

    La nuit et son vacarme d'angoisses, je vous souhaite un temps de paix pour de jolis rêves

    17
    Jeudi 14 Février 2013 à 09:29

    Je reviens te lire ce matin de nouveau suite à la publication d'ABC...

    J'ai aimé, beaucoup, mais tu le savais. :)

    Douce et belle journée à toi.

    16
    Mardi 12 Février 2013 à 21:43

    En lien avec toi jeudi...

    15
    Mardi 12 Février 2013 à 00:41

    Se poser un temps, loin de la perpétuelle agitation intérieure, rêver de ces contrées paradisiaques où tout est quiétude, c'est à cela que nous invite ce beau poème.

    Merci à toi.

    Mes amitiés. Alain

    14
    Lundi 11 Février 2013 à 21:00

    C'est le mérite de la poésie qui a mille petites portes de planches pour une porte de pierremille sorties au jour le jour pour une gloire triomphale. Paul ELUARD

    bise, Sido

    alainB

    13
    Lundi 11 Février 2013 à 20:17

    J'aime énormément cet "au-delà des nuits" de ton poème... alors, oui, prends le temps qu'il faut pour retrouver l'espoir, peut-être aussi les mots pour le dire.

    Passe une douce soirée.

    12
    Dimanche 10 Février 2013 à 06:20

    Joli cliché, et beaux les mots...bise à toi la fille du sud, passes un bon dimanche.

    11
    Dimanche 10 Février 2013 à 01:11

    La nuit inspiratrice  de poésie

    10
    Samedi 9 Février 2013 à 22:14

    Blues d'une nuit

    Naissant avec les couleurs du soir

    Se construisant sous les rayons de lune

    Tournoyant dans les heures trop longues

    Qui vous déposent fatiguée sur la rive matinale

    Encore fripée d'un trouble nostalgique

    Espérant la chaleur du soleil

    Pour sortir de cette mauvaise torpeur

    Blues d'une nuit

    S'effaçant à peine au fil des heures

    Derrière un habile maquillage

    D'yeux fatigués et songeurs

    Rêvant d'un véritable ailleurs

    Pour retrouver la source

    D'un profond sommeil

    Ce soir peut-être...

    ABC

     

    9
    liedich
    Samedi 9 Février 2013 à 19:07

    Bonsoir, 

    Vrai qu'elles sont longues ces périodes que l'on vit à la fois si mal et si bien dans leur intensité. Vrai qu'elles sont  douloureuses et que je ne faillis pas à leur connaissance bien souvent. Mais j'apprends à les apprivoiser pour me moquer de moi et de mon "bonbinage" excessif comme l'on dit ici. Vrai qu'on en rajoute ! Pas de la belle saloperie et çà fait mal mais ne les cultivons pas. Elles ne le méritent pas, bien  souvent.

    Très belle page de Toi. Ambiance parfaitement recrée.

    Douceur du soir.

    8
    Samedi 9 Février 2013 à 18:45

    Il est des silences bienfaiteurs, même réparateurs, mais celui dont tu parles est pesant, angoissant, mets de la musique Sido. combles ce silence néfaste, fait du bruit !!!! la musique très forte !! et puis bouges !! danses !!! tu vas voir ça fait du bien, il ne faut pas laisser s'installer de mauvaises ondes. Je te souhaite un bon dimanche et te fais des gros bisous sonores

    7
    domi
    Samedi 9 Février 2013 à 14:58

    j'aime beaucoup... tes mots sont bien choisis, à partir de resentis universels ; leur expression fait donc "du bien", c'est le paradoxe de l'art....

    6
    Samedi 9 Février 2013 à 10:09

    Alors passes une belle journée. Bises

    5
    Samedi 9 Février 2013 à 00:45

    surtout ne pas tomber dans le silence intérieur...que tout notre être hurle son envie de vivre!!!

    besos

    tilk

    4
    flipperine Profil de flipperine
    Vendredi 8 Février 2013 à 23:02

    les silences peuvent peser bien lourds et causés le stress

    3
    Vendredi 8 Février 2013 à 22:14

    L'angoisse je connais bien, avoir un endroit ou se réfugier pour retrouver la paix intérieur, c'est très précieux.

    2
    Mahina52 Profil de Mahina52
    Vendredi 8 Février 2013 à 20:05

    dans le silence, il bon de seposer, et faire une apuse pour que le lilence entre et prenne possession de soi, jusqu'à ce que le coeur soit heureux...

    1
    Martine 85 Profil de Martine 85
    Vendredi 8 Février 2013 à 19:57

    Très beau poème qui me parle car les angoisses de la nuit je comprends bien hélas. Gros bisous. Difficile d'écire des commentaire sur lton blog car on ne peut lire qu'une partie de ce qu'on écrit.  a cause du fond de blog. Désolé si j'ai fait des fautes dans la partie cachée. BIses.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :