• ARAGON, poème d'amour et de douleur.( re-diffusion)

     




    un certain pessimisme  que le titre de ce poème ! Mais le réalisme D'Aragon, de ses mots sans concessions, nous touche au plus profond ! Amour au sens large ! Bonheur, malheur ! Notre condition humaine. Un regard qui s'accomode comme il peut des desillusions, des cris de révolte, des marques inévitables du temps et de notre destin ! Mais que pèsent toutes ces réalités, au regard de la puissance des sentiments du couple Aragon-Elsa ?
    L'amour, ligne droite, sans obstacles, sans blessures, peut-il exister ailleurs que dans les légendes et les mythes ...ou la Poesie ...?


    Image Hosted by ImageShack.us
     
     
     
    il n'y a pas d'amour heureux
                                                (chanté entre autre  par G. Brassens)
       
    Rien n'est jamais acquis à l'homme ni sa force
    Ni sa faiblesse ni son coeur et quand il croit
    Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix
    Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
    Sa vie est un étrange et douloureux divorce
     Il n'y a pas d'amour heureux
     
    Sa vie elle ressemble à ces soldats sans armes
    Qu'on avait habillés pour un autre destin
    A quoi peut leur servir de se lever matin
    Eux qu'on retrouve au soir désoeuvrés incertains
    Dites ces mots ma vie et retenez vos larmes
     Il n'y a pas d'amour heureux
     
    Mon bel amour mon cher amour ma déchirure,
    Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
    et ceux-là sans savoir nous regardent passer
    Répétant après moi ces mots que j'ai tressés
    Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent
     Il n'y a pas d'amour heureux
     
    Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard
    Que pleurent dans la nuit nos coeurs à l'unisson
    Ce qu'il faut de malheur pour la moindre chanson
    Ce qu'il faut de regrets pour payer un frisson
    Ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare
        Il n'y a pas d'amour heureux
     
    Il n'y a pas d'amour qui ne soit à douleur
    Il n'y a pas d'amour dont on ne soit meurtri
    Il n'y a pas d'amour dont on ne soit flétri
    Et pas plus l'amour de la patrie
    Il n'y a pas d?amour qui ne vive de pleurs
     
    Il n'y a pas d'amour heureux
    Mais c'est notre amour à tous deux.
                                                                                 
      ARAGON (Le fou d' Elsa)
     
    « La poésie sur création d' imageL'hiver »

  • Commentaires

    11
    marylou
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:33
    Magique ce site découvert par hasard
    Félicitations
    10
    Chaîtan
    Samedi 26 Janvier 2013 à 14:33
    L'amour se meurt de n'avoir su rire quand c'était le moment a présent il court les rues sans jamais trouver de gens haletants de pas perdus pleins de coeurs débordants de larmes si mal venues et l'on se prend à regretter combien ce malheur était nu.
    9
    Mardi 27 Janvier 2009 à 18:16
    Quel beau texte,écrit par un fou d'amour..çà existe! Bisous
    8
    Lundi 26 Janvier 2009 à 21:35
    Aragon ou Prévert lus ou chantés il font partie de notre univers.
    7
    Lundi 26 Janvier 2009 à 13:01
    c'est une splendeur ce poème j'aime beaucoup Aragon !bonne semaine !
    6
    Dimanche 25 Janvier 2009 à 19:00
    Aragon , oui ... « Je suis plein du silence assourdissant d'aimer »
    5
    Dimanche 25 Janvier 2009 à 09:06
    Pas de pessimisme juste de la lucidité
    4
    Samedi 24 Janvier 2009 à 19:46
    J'adore ce poème, Sido, ainsi que bien d'autres d'Aragon. Pour moi, le meilleur poète de notre époque !... Comme Ronsard le fut en son temps. L'un chantait l'amour heureux tout en ayant une conscience aigüe du temps qui passe, l'autre chantait l'amour douloureux tout en laissant toujours pointer une note d'espoir. Deux façons honorables de parler du même sujet !...Les deux points de vue sont vrais. Notre condition d'humain fait de ce qui n'est, avant tout, qu'un moyen incroyablement puissant de reproduire l'espèce (dans l'aveuglement inconscient de chacun des partenaires) un maelstrom de sentiments qui nous tourmente et nous ravit ! bise, Sido alainB
    3
    Samedi 24 Janvier 2009 à 18:40
    Que ce soit chanté par le Prince des poètes ou Jean Ferrat... les textes d'Aragon sont remarquables et il me plait à les entendre comme à les lire. Merci Sido, je t'embrasse, bonne soirée :-)))
    2
    Samedi 24 Janvier 2009 à 16:11
    Comment Taire Aragon ? Il faudrait être fou (sourire)
    1
    Samedi 24 Janvier 2009 à 14:19
    C'est aussi par son oeuvre qui a été mis en chansons par beaucoup de compositeurs qu'il est encore plus connu. Bises.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :