• blog-suite-4101.jpg

     

     

    blog-suite-1663-projection.jpg

      Tes pas

    m'emportent,
    Vers le rivage tourmenté
    Que les vagues puissantes
    Soulevées par la houle
    Assaillent avec furie
    Je suis la pierre dans ce remous
    Projetée en ressac sauvage
     Avec les brisures de roches arrachées
    Acrtice sans emploi

    Déposée parfois sur la plage
    Quand s'apaise la colère
    Des éléments sur la mer.
    Je suis sable humide
    Dépotoir d'algues brunes

    Ces déchets encombrants
    Sous les pieds du promeneur
    Qui guette un sourire de lune.    

    Avec lui je rêve
    Du retour de la saison douce
    Saison tendresse
    Que la brise caresse
    Sous le manteau réconfortant
    D'une nuit argentée.

    15022012095-MER-ARGENT.jpg  

    Mais tes pas m'emportent,
    Se cache l'astre du soir,

    Et, toujours, gronde le vent ! 

     blog-suite-1714-vague-algues.jpg

    Lasidonie  


    16 commentaires
  •  

     

    Le dessin a été réalisé avec un logiciel, pour rester dans l'esprit de la poésie japonaise

     

    SIDO


    9 commentaires
  • Une mini- tornade a fait plier dans le jardin un cèdre fier de ses 30 ans !

    Mon impression sous forme de Haïku

     

     

    Le vent s'acharne

    sur le tronc de mon vieux cèdre -

    Racines au ciel !

     

    Mort d'un vieil arbre

     

    Un trou dans la terre --

    Entre les rocs soulevées

    vivait mon arbre

    **

     Le cèdre bascule,

    sa chevelure de racines

    accrochée à la terre


    3 commentaires
  •     
    Trois citations, mes pensées et des images pour les accompagner. 
     
      Laisser parler son coeur est le plus sûr moyen de trouver les mots pour toucher celui des autres...
     
    « L'art ne fait que des vers, seul le coeur est poète »

    LAMARTINE
      

      coeur-de-lumiere.jpg


    *******


    Toute création suppose un bouleversement intérieur, souvent douloureux, c'est le prix à payer pour faire naître la lumière.
     
    «  Il faut avoir un chaos en soi pour pouvoir mettre au monde une étoile   qui danse » 
     
    NIETZSCHE  « Ainsi parlait z. »
     
    etoile-QUI-DANSE.jpg
    ******* 
        
    Mais ce temps du coeur, du rêve d'une étoile, devient un jour temps des pieds sur terre :
     
           "Devenir adulte c'est aussi se rendre à l'évidence, lâcher ses rêves d'enfant pour se laisser menotter par la réalité"
    Aurore GUITRY

    chaines

    ....Refuser le statut d'adulte, le poids des menottes ?....
    En exerçant sa liberté, quant elles sont trop lourdes, de choisir sa voie, dût-elle, cette voie, mener à la fin.

     

     
     LASIDONIE

    7 commentaires
  •  Rose des neiges

      Je reviens sur cette association pour en donner mon interprétation. La plupart de vos commentaires, suivant en cela les deux citations, avaient pour thème la vraie rose que l'on voit, ou non, fleurir dans certaines régions  en hiver. Pour ma part, aimant les symboles, le nom donné à ma photo n'était pas innocent, ni d'ordre botanique ;  

    La rose, fleur  parée de tous temps de toutes les qualités,

    12072012221.jpg

    que les jardiniers s'ingénient par croisement à rendre exceptionnelle, inaccessible ( comme celle de St Exupery) souvent associée à la beauté de la jeunesse, à l'éphémère ;

      La neige, image de l'hiver, du froid, tantôt blanche, tantôt souillée, tantôt ivresse, liberté, tantôt frein, prison.P1020857-branches-neige.jpg

     Alors associer ces symboles ?Les êtres exceptionnels peuvent se découvrir au moment les plus inattendus, dans les endroits les plus insolites, la jeunesse peut resurgir au coeur de la vieillesse, quand onne l'espérait plus. Ivresse soudaine d'une nouvelle liberté de vie, pure, intacte. On pourrait aussi penser :
        Les êtres exceptionnels sont rares, aussi rares que la rose fleurissant dans la neige, et le sursaut de jeunesse qu'ils représentent, à portée de mains, si bref que le froid qui en résulte  est encore plus dur, la solitude plus grande, et la prison des jours difficile à briser ! Mais tout cela est jeu de l'esprit...bien entendu.Il suffit de se contenter de contempler la rose printanière, et d'accepter le passage obligée de l'hiver...des coeurs.

    Ou d'associer les deux images  ...         P1020857 rose sous neige

    Lasidonie

     


    9 commentaires
  • rose-des-neiges-voeuxbis.jpg 

    Une rose des neiges,  pour une année vieille de... 5 jours ... Et mon envie de titiller l'esprit des visiteurs sur l'association de ces deux mots "rose, neige", chargés de sens...

     Qui sait je verrai fleurir les vôtres comme ceux de :

     W. Shakespeare ?
     

    "A Noël je n'ai pas plus envie de rose que je ne voudrais de neige au printemps. J'aime chaque saison pour ce qu’elle apporte. »

      Ou ceux d' Arthur Rimbaud  (Accroupissements) ?

    "Et le soir, aux rayons de lune, qui lui font
    Aux contours du cul des bavures de lumière,
    Une ombre avec détails s'accroupit, sur un fond
    De neige rose ainsi qu'une rose trémière..."

    Lasidonie


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires