• Image Hosted by ImageShack.usUn soir en Crète


    J’aime encore

    Quand à pas de velours

     Le  soir et son troubadour

     Pour obtenir ses faveurs

     Font leurs avances

    A la mer :

    Timide couleur

    Qui rougissante s’enhardit

    Et vient  doucement flatter

    Les jupons dentelées.


    Image Hosted by ImageShack.us

    J’aime aussi

    Quand  s’enflamme

    Le jour moribond

    Que veillent les ombres

    Amicales, brodées d’or

    Sur la clairière foisonnante de rêves

    Partir ? Il n’est pas l’heure

    D’imaginer le départ

    Ailleurs

     Que dans ces voyages de l’âme,

    Ces appels de cœur à coeur.

     

    Image Hosted by ImageShack.us


     

    LASIDONIE

    ( Dec 2008 )


    18 commentaires


  • Mon coup de coeur du jour : ces mots d' un poète que j'affectionne tout particulièrement.


    Par ce lien un autre poème sur le  thème du regard

    Allez le relire, il est beau !



    Image Hosted by ImageShack.us


    On ne peut me connaître
    Mieux que tu me connais
    Tes yeux dans lesquels nous dormons
    Tous les deux
    Ont fait à mes lumières d'homme
    Un sort meilleur qu'aux nuits du monde

    Tes yeux dans lesquels je voyage
    Ont donné aux gestes des routes
    Un sens détaché de la terre
    Dans tes yeux ceux qui nous révèlent
    Notre solitude infinie
    Ne sont plus ce qu'ils croyaient être

    On ne peut te connaître
    Mieux que je te connais

     

    Paul Eluard

    Image Hosted by ImageShack.us
    paysage de Crète

    LASIDONIE


    7 commentaires





  • Image Hosted by ImageShack.us


    Allez

    Une fois,

    Rien qu’une fois

    Dis le, Dis le moi

     

    As-tu pensé

    As-tu rêvé

    A ce jour là

    Tu sais ?

    Ce jour d’avant,

    C’était hier

    Ou avant-hier

    Ou plus longtemps !

     

    Allez

    Une fois

    Rien qu’une fois

    Dis le, Dis le moi

     

    Tu as souri

    Aux  yeux hardis

    A ces musiques

    Tu sais ?

    La mélodie,

    De ce jour là

    Qui chantait en nos pas

    Ses pizzicatis

     

    Allez

    Une fois

    Rien qu’une fois

    Dis le, dis le moi

     

    Mais tu te tais

    Toujours secret

    Bien trop discret 

    Sur ces choses là !

    Souviens-toi

    De cet accord,

    Tout est-il mort ?

     

    Allez

    Ne sois pas tombe

    Rien qu’une seconde

    Dis le, ô, dis le moi

     

    Que tu m’as aimée

    Ce jour là




    Image Hosted by ImageShack.us



    LASIDONIE

     


    15 commentaires







  • Image Hosted by ImageShack.us



    Tout la haut elle sourit

    La lune.

    Sous son abri d’infortune

    Elle se blottit

    Pour dire ‘merci

    La Lune

    D’allumer sa nuit

    Trop brune,

    Puis  lui parle bas,

    A la lune,

    Des ratages, des dégâts,

    De cette rancune

    Qui la soulève parfois

    Devant les débris

    De ses rêves interdits !

    La lune,

    Elle aime bien son éclat,

    Mais elle la fuit déjà

    Son amie du soir

    De brume.

    Elle a drainé trop d’espoir

    La lune !

    Invisible. De la sorte

    Inopportune,

    Morte.


    Image Hosted by ImageShack.us


    LASIDONIE
    (Dec. 2008)



    13 commentaires


  •  Difficiles matins où l’esprit encore engourdi, encore éthéré de sommeil, reprend pied, s’ouvre sur la projection du jour. Pour échapper à l’angoisse du « sans but », il est si simple de s’accrocher aux gestes immuables de la minute présente. Automatisme protecteur qui empêche la pensée de courir vers le vide, de s’y jeter. Alors marquer chaque pas de petits jalons posés dans le cycle journalier, les inventer, pour ne surtout pas voir, pas au-delà de ce qu’ils peuvent apporter de petits plaisirs, de petites joies, ou banalement, de jeu avec le temps. Un pas, puis un autre, vers le soir.

    Car il n’est de pires matins que ceux confrontés au Rien de ce que l’esprit, le cœur avides espèrent, invariablement mais inutilement, de l’autre, des autres : Ce signe, ce mot, simple attention qui viendrait redonner à la journée ses couleurs d’arc en ciel.

    L'arc-en-ciel, si merveilleux mais si rare, attendu chaque petit matin, en vain.


    Image Hosted by ImageShack.us

    LASIDONIE


    3 commentaires





  • Image Hosted by ImageShack.us


     

    Le ciel lâche ses larmes longtemps retenues

    Son chagrin est si fort ! Ses pleurs sont vif torrent

    Puissante cataracte au débit abondant !

    Que de bruyants sanglots déversent dans les nues,

     

    Son cœur en maints sursauts se décharge en éclairs

    Puis son cri dans le noir, en écho se propage

    Entre dans les demeures, aborde à mon rivage.

    Vibrations, Lueur spectrale font trembler l’air.

     

    Toute peine enfin bue, restera fines gouttes

    Qu’une brise attendrie viendra cueillir, sécher

    La lune libérée,  sortira ses quartiers

    Pour adoucir la nuit et partager ma route.

     

    Comme les cieux je vais du clair au torrentiel,

    Je poursuis mon chemin, faible ou forte, obstinée

    De tempête en zéphyr, assaillie, apaisée

    Je vais. Quelque part, je sais, m’attend l’arc en ciel.



    Image Hosted by ImageShack.us


    LASIDONIE


    ( janvier 2009)

     


    14 commentaires





  • Image Hosted by ImageShack.usLe désert tunisien




    Le silence m’a enveloppée

    Comme un grand manteau usé

    Tissé d’attente lasse,

    D’agonisante espérance.

    Dans le vide de l’espace

    L’absence est présence

    Si les mots l’accompagnent :

    L’esprit vagabonde dans les lignes,

    Le coeur trouve à se nourrir

    Des  parfums qui se font signes

    Ici, là,

    Entre les lettres à recueillir

    Et au-delà.

    Trop assoiffée, affamée,

    J’ai demandé au peu

    De revêtir Peut-être,

    Il lui a préféré le Rien

    langage de ton silence.

    D’un geste désespéré

    J’ai arraché les jours

    Du calendrier du cœur

     Jeté des semaines d’amour

    Au puits de ma mémoire

    Pour les y noyer

    Qu'au fond ils demeurent

    Qu’il n’en reste plus trace, enfin.

    Grande naïveté :

    Quelques ponts de mots plus loin

    Le bonheur renaissait…


    Image Hosted by ImageShack.usSur le Danube en Autriche



     

     

    Lasidonie

     


    9 commentaires